Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juve-Lecce 4-0)

La Juventus flanque une rouste à Lecce

Modififié

Juventus 4-0 Lecce

Buts : Dybala (53e) Cristiano Ronaldo (62e, sp), Higuaín (83e), De Ligt (85e) pour la Juve // pour Lecce
Exclusion : Lucioni (30e) pour Lecce

Encore une fois loin d'être impériale en première période, la Juve a attendu l'exclusion bête d'un défenseur de Lecce pour se débarrasser de son adversaire du soir, en ouverture de la 28e journée de Serie A ce vendredi.

Si la Vieille Dame est toujours invaincue dans son Allianz Stadium en championnat cette saison, l'impression que les Bianconeri se sentent parfois un peu paumés est palpable. En effet, c'est un Lecce pourtant relégable et corrigé à domicile par l'AC Milan (1-4) la semaine dernière qui se permet de prendre le contrôle des opérations. Grâce à des transitions rapides, les gars de Fabio Liverani jouent les trouble-fête dans la surface locale et le piston droit Rispoli passe tout près d'ouvrir le score d'une reprise dévissée (5e).

Sous l'impulsion de son métronome Tachtsidis, Lecce continue de se montrer menaçant, mais Mancosu bute sur Szczęsny (16e). À quand le sursaut, la Juve ? Quatre minutes plus tard, Rabiot réveille son monde d'une puissante frappe lointaine, dégagée non sans mal par Gabriel. Et alors que les hommes de Maurizio Sarri continuent de patauger, Lucioni vient ruiner le très beau début de partie de ses partenaires en étant bêtement exclu en position de dernier défenseur (30e). Ce dont la Juve ne profite pas immédiatement, regagnant les vestiaires sans matelas de sécurité.



Le salut turinois va finalement venir d'un changement... de Lecce. En début de seconde période, Liverani fait entrer Luva Rossettini pour renforcer son arrière-garde. Erreur, car son entrée va totalement déséquilibrer la défense des Giallorossi. Et il faut une nouvelle erreur de Lecce, toujours prompt à relancer de l'arrière malgré son infériorité numérique, pour foutre les Bianconeri devant. C'est Dybala, d'un amour de frappe dans la lucarne de Gabriel (1-0), qui force la décision. Derrière, les Turinois peuvent enclencher la seconde, avec un penalty que Cristiano Ronaldo transforme en bourrinant après l'avoir lui-même provoqué (2-0). Nouvelle bonne nouvelle : la Juve retrouve un avant-centre de métier en la personne d'Higuaín, qui signe son retour par un entrain et un cachou de près (3-0). En fin de match, De Ligt participera à la fête en reprenant un centre de la tête à bout portant (4-0), sur un marquage catastrophique de l'ami Rossettini.

Et voilà que, mine de rien, la Juve prend provisoirement sept points d'avance sur la Lazio en tête de la Serie A. Qu'est-ce que ce sera quand elle sera sereine pendant 90 minutes...




Juventus (4-3-3) : Szczęsny - Cuadrado, Bonucci, De Ligt, Matuidi - Pjanić, Bentancur (68e, Ramsey), Rabiot (Douglas Costa, 52e) - Bernardeschi (77e, Muratore), Dybala (77e, Higuaín), Cristiano Ronaldo. Entraîneur : Maurizio Sarri.

Lecce (3-5-2) : Gabriel - Donati, Lucioni, Paz - Rispoli, Tatchidis, Petrićcione (46e, Rossettini), Shakov, Vera - Mancosu (73e, Barak), Falco (63e, Babacar) - Lapadula (Babacar, 46e). Entraîneur : Fabio Liverani.


  • Résultats et classement de Serie A DDG
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 11:15 Roumanie : quand une équipe rate trois penaltys consécutifs 9