Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

La Juve se fait une grosse frayeur, Naples cale à Vérone

Surprise par l'ouverture du score précoce de Benevento, la Juve a longtemps canardé en vain le but des Stregoni, avant d'enfin trouver la faille par Higuaín, puis de l'emporter grâce à Cuadrado (1-2). Le Napoli, tenu en échec par le Chievo (0-0), voit, lui, son avance au classement fondre, tandis que la Roma a dominé avec la manière la Fiorentina (2-4).

Modififié

Inter 1-1 Torino

Buts : Eder (79e) pour l'Inter // Falque (60e) pour le Torino



Fiorentina 2-4 AS Roma

Buts : Veretout (9e), Simeone (39e) pour la Fiorentina // Gerson (5e, 30e), Manolas (50e), Perotti (87e) pour la Roma

Un joli chassé-croisé. Romains comme Florentins décident de rester fidèles à leurs réputations d'équipes romantiques et envoient d'emblée du jeu. Une aubaine pour Gerson Santos, qui marque son premier but sous les couleurs de la Louve dès la cinquième minute de jeu, du gauche, après un bon service d'El Shaarawy. S'ils sont efficaces devant, les Giallorossi pioncent derrière et laissent ce petit malin de Jordan Veretout, esseulé dans la surface, égaliser. Pas de pot pour la Viola, Gerson a un bon paquet de surprises en réserve dans son sac à malices. Le Brésilien envoie une autre douceur du gauche, à l'entrée de la surface, dans un angle pourtant difficile. Pas grave, la Fiorentina se refait vite une santé grâce à Giovanni Simeone, qui claque une tête puissante à la suite d'un coup franc des siens. Mais la Louve ne lâche pas sa proie, et Kostas Manolas plante un but chanceux, en marquant sans trop le faire exprès après un corner de Kolarov. Cette fois-ci, la Roma ferme bien la boutique et Perotti n'a plus qu'à alourdir le score en fin de rencontre. Belle opération pour les poulains de Di Francesco, qui repartent de Florence avec une victoire de prestige en poche.


Juventus 2-1 Benevento

Buts : Higuaín (57e), Cuadrado (65e) pour la Juventus // Ciciretti (19e) pour Benevento

Une folie pour commencer. Jusqu'ici incapable de gratter un seul point en Serie A cette saison, Benevento ouvre la marque. Ciciretti envoie un coup franc parfait dans les filets de Szczęsny et les tifosi de la Vieille Dame tirent soudainement une tronche de zombie. La rencontre se mue alors en attaque-défense complètement dingue, où les Juventini mitraillent sans s’arrêter le but de Brignoli (17 tirs en première période), le portier de Benevento, sans trouver la faille. Douglas Costa, particulièrement poissard, voit un de ses centres être dévié puis échouer sur le poteau, avant de catapulter une galette du gauche sur la barre. Maraboutée, la Juve, qui a célébré ses 120 ans cette semaine, ne baisse pas les bras. Et se relance grâce à Gonzalo Higuaín, qui envoie une demi-volée fouettée dans la lulu après une remise de la tête de Matuidi. Juan Cuadrado se dit alors que la fête peut enfin commencer : Alex Sandro envoie un centre sur la touffe de Jackson 5 du Colombien, qui double la mise de près. De quoi permettre aux Piémontais de l'emporter dans la douleur et de s'épargner une contre-performance qui aurait fait du bruit face au cancre de la Serie A.


AC Chievo Verona 0-0 Napoli



La coup de la panne en première période. Cadenassés par des Mussi Volanti rudement bien en place, les hommes de Sarri rament pour dérouler leur jeu. Et quand ils parviennent à ambiancer le match, les Azzurri tombent sur un Stefano Sorrentino des grands jours, qui détourne notamment une douceur d'Insigne qui filait vers la lucarne. Malheureusement, le second acte sera à peu près identique au premier. Le Chievo serre les dents derrière et les Partenopei, probablement lessivés par le choc de géants qu'ils ont dû livrer face à Manchester City en C1 en milieu de semaine, manquent de gaz pour faire la différence. Gros coup d’arrêt pour le Napoli, qui voit se rapprocher la Juve, désormais à un petit point derrière au classement.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

    Le Kiosque SO PRESS

    À lire ensuite
    Footeuses d'Arabie