Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Inter-Juventus (1-1)

La Juve rattrape l'Inter par le col (et remercie la VAR)

Une mi-temps chacun, un but chacun et un match nul qui satisfait plus les Juventini que les Nerazzurri. Le derby d'Italie se solde par un match nul 1-1, Džeko a ouvert le score en première période, et Dybala a égalisé en toute fin de rencontre sur penalty, après intervention de la VAR.

Modififié
Inter 1-1 Juventus
Buts : Džeko (17e) pour l'Inter // Dybala (89e) pour la Juventus

Et c'est parti pour une semaine - un mois, même - de polémiques. Alors qu'elle menait tranquillement et logiquement 1-0 face à une Juventus jusqu'ici plutôt bien muselée, l'Inter a été rejointe au score à une minute de la fin du temps réglementaire. De quelle manière ? Sur penalty, après que l'arbitre central a été appelé à la vidéo par le camion VAR. Il a ainsi pu voir un contact (léger, certes) entre Dumfries et Alex Sandro à la limite de la surface de réparation. Suffisant, selon lui, pour attribuer un péno aux Bianconeri, que Dybala, entré en jeu après un mois d'absence, s'est chargé de transformer. Et voilà comment la Juve, un peu miraculeusement, s'en sort indemne et poursuit sa série de matchs sans défaite. Pour l'Inter, en revanche, c'est la soupe à la grimace. Non seulement la sentence du match est cruelle, mais en plus, les Nerazzurri se retrouvent relégués à 7 points du Milan, à deux semaines du derby.

Handanovič répond à Morata, Džeko libère San Siro


Vexée par sa défaite contre la Lazio la semaine dernière, mais requinquée par sa première victoire en Ligue des champions, l'Inter attaque ce match tambour battant. D'emblée, la formation de Simone Inzaghi récupère les ballons très haut, et met tout de suite la pression sur une Juve qui semble timorée. Pourtant, le premier frisson est bien à mettre à l'actif des Turinois : Handanovič repousse difficilement une puissante frappe de Morata. On joue alors la 7e minute, et il s'agira là de l'unique occasion de la Juve dans toute cette première période... Il faut dire que sans Chiesa et sans Dybala (puis, dès la 18e minute, sans Bernardeschi, sorti sur blessure), la Vieille Dame apparaît bien inoffensive en attaque. Plus dominatrice, plus sûre de sa force, l'Inter ne se montrera toutefois pas beaucoup plus dangereuse, mais aura le mérite de mettre au fond sa seule vraie occasion : une frappe déviée de Çalhanoğlu trouve la barre de Szczęsny, le ballon revient sur Džeko qui, oublié par la paire Bonucci-Chiellini, marque dans le but vide. 1-0 à la pause, logique.

Dybala, retour gagnant


La Juventus revient avec de meilleures intentions en seconde période, mais peine toutefois à s'approcher de la surface de Handanovič. L'Inter laisse volontairement le ballon à son adversaire, et tente de procéder en contre, se créant ainsi des occasions par Džeko et surtout par Perišić, qui ne cadre pas sa frappe. Mais comme face à la Lazio une semaine plus tôt, les ouailles d'Inzaghi vont se laisser endormir, se reposant peut-être trop sur leurs lauriers. Les entrées de Chiesa et de Dybala à l'heure de jeu ont le mérite de donner un petit coup de fouet aux Bianconeri. Dybala, notamment, se montre tout de suite en jambes, à l'image de ses prises de balle et de ses projections vers l'avant.

Néanmoins, l'Inter contrôle et l'on semble se diriger vers un succès 1-0 du champion d'Italie. C'est alors que la VAR sort de sa boîte. Appelé pour aller visionner un contact entre Alex Sandro et Dumfries, l'arbitre de la rencontre, M. Mariani, n'a aucun doute et accorde le penalty aux Juventini. Dybala signe son retour et permet aux Turinois de ramener un précieux point de San Siro. À défaut d'une prestation pleinement convaincante, la Juve se contentera du point du nul. Tout l'inverse de l'Inter, qui n'a pas fini de ruminer ce penalty, mais pourra également s'en vouloir de ne pas avoir su tuer le match lorsqu'elle en a eu l'occasion. Attention à ce que cela ne devienne pas une habitude.



Inter (3-5-2) : Handanovič - Škriniar, De Vrij, Bastoni - Darmian, Barella (Vecino 90e), Brozović, Çalhanoğlu (Gagliardini 61e), Perišić (Dumfries 72e) - Džeko, Lautaro Martinez (Sánchez 72e). Entraîneur : Simone Inzaghi.

Juventus (4-4-2) : Szczęsny - Danilo, Bonucci, Chiellini, Alex Sandro - Cuadrado (Dybala 65e), Locatelli (Kaio Jorge 83e), McKennie (Arthur 83e), Bernardeschi (Bentancur 18e) - Morata, Kulusevski (Chiesa 65e). Entraîneur : Max Allegri.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Éric Maggiori
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
    Hier à 19:20 La Ligue 1 a la moyenne d'âge la plus basse sur un panel mondial de 15 championnats 31
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    À lire ensuite
    Marseille asphyxie Paris