Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Sampdoria (3-0)

La Juve éteint la Sampdoria pour la première de Pirlo

Modififié

Juventus 3-0 Sampdoria

Buts : Kulusevski (13e), Bonucci (78e), Cristiano Ronaldo (88e) pour la Juventus

Première convaincante, pour Andrea Pirlo.

Le nouveau technicien de la Juventus a vu son équipe réussir son entrée ce dimanche, pour le compte de la première journée de Serie A 2020-2021 à l'Allianz Stadium face à la Sampdoria (3-0). Privé d'Alex Sandro, de Paulo Dybala ou encore de Matthijs de Ligt (blessés), Pirlo n'a pour autant pas eu peur de lancer sa défense à trois, ses recrues Dejan Kulusveski et Weston McKennie et d'exposer certaines idées de jeu déjà bien assimilées par son groupe. Dans sa thèse, écrite pour valider son diplôme d'entraîneur, Pirlo expliquait « que le ballon sera au centre de tout » . Hypothèse vérifiée, lors du premier acte. La Vieille Dame confisque le cuir, met du rythme et fait rapidement la différence. À l'entrée de la surface, Kulusevski ouvre magnifiquement son pied gauche pour trouver le petit filet d'Emil Audero (13e). Portés notamment par un Leonardo Bonucci en grande forme tant défensivement que dans son jeu au pied, les Bianconeri étouffent les hommes de Claudio Ranieri et ne sont pas loin du break. Après un duel perdu face à Audero en début de rencontre, CR7 trouve la barre (24e) avant de manquer de réussite au point de penalty à la suite d'un centre contré d'Aaron Ramsey (34e).


À la pause, Ranieri opère trois changements (dont l'entrée de Fabio Quagliarella) et passe en 4-4-2. Mais la première banderille, au retour des vestiaires, est turinoise : magnifiquement lancé par Ramsey, le jeune Gianluca Frabotta trouve Audero sur sa route (48e). La Sampdoria peine à relever la tête, le rythme retombe quelque peu. La Juve gère, avec à la baguette une paire McKennie-Rabiot maîtresse du milieu et un Ramsey distributeur de caviars dès qu'il le peut. Elle n'est pas loin de doubler la mise, sur une tentative de son entrant Mattia De Sciglio (71e). Ce sera finalement le cas quelques minutes plus tard, à la suite d'un corner mal dégagé par la défense des Blucerchiati. Décidément dans tous les bons coups, Bonucci traîne dans la surface et pousse le cuir au fond des filets pour mettre à l'abri la Juve (78e). La fin de match est électrique, Szczęsny et Audero font des miracles sur leurs lignes respectives, mais CR7 n'est pas rassasié. Le Portugais, lancé dans la surface, termine le boulot (88e) et lance parfaitement la saison turinoise.

Pirlo pouvait difficilement rêver meilleur départ.



Juventus (3-5-2) : Szczęsny - Danilo, Bonucci, Chiellini - Frabotta (De Sciglio, 67e), Cuadrado (Bentancur, 78e), Rabiot, McKennie, Ramsey - Kulusevski (Douglas Costa, 82e), Ronaldo. Entraîneur : Andrea Pirlo.

Sampdoria (4-5-1) : Audero - Bereszynski, Tonelli (Yoshida, 45e), Colley, Augello - Depaoli (Ramírez, 45e), Thorsby (Damsgaard, 70e), Ekdal, Leris (Quagliarella, 45e), Jankto - Bonazzoli (Verre, 70e). Entraîneur : Claudio Ranieri.
AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 16:45 Lewandowski porte plainte contre son ex-agent 10
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Hier à 12:30 L'entraînement en mode saumon de Carlisle United 7
Hier à 12:27 Pour ses 80 ans, Pelé dévoile une chanson avec Rodrigo y Gabriela 8