Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Inter-Juventus (1-1)

La Juve et l'Inter se partagent le gâteau

Dans la peau du champion tout juste titré, la Juve est allée chercher un nul qui ne fait pas les affaires de l'Inter à San Siro (1-1). Un résultat décevant pour les Nerazzurri, auteurs d'une première période pleine et qui manquent l'opportunité de sécuriser leur troisième place.

Modififié

Inter 1-1 Juventus

Buts : Nainggolan (7e) pour l'Inter // Cristiano Ronaldo (62e) pour la Juventus

C’est dans la tunique du champion que la Juventus rendait visite à l’Inter ce samedi soir à San Siro. Un premier passage dans la capitale lombarde, avant un derby de Turin face au Torino, un choc face à la Roma ou encore la réception de l’Atalanta : oui, la Juventus sera bel et bien l’arbitre principal dans la course à la Ligue des champions. Une posture qu’ont honorée les hommes d’Allegri ce soir à Milan, malgré une première période manquée où l’Inter a manqué de précision pour sécuriser un précieux et prestigieux succès. Tant pis pour elle : la Vieille Dame n'a eu aucun remord à choper un point et à enlever deux unités à son adversaire du soir. Grâce à qui ? À Ronaldo, bien sûr.

Ninja Assassin


« Game Over » , affiche d’entrée la curva interista pour rappeler à la Vieille Dame sa nouvelle glissade sur la scène européenne. L’ambiance est lourde, à la hauteur de l’affiche, et Nainngolan se charge d’embraser San Siro d’une splendide volée qui trompe Szczęsny (7e). Le portier polonais est ensuite impeccable face à Icardi puis Škriniar dans la même minute, maintenant le navire bianconero à flot (12e). Il faut dire qu’en face, l’Inter est agressive, l’Inter est appliquée, et surtout, l’Inter est au niveau auquel tout le monde l’attendait en début de saison. Préféré à Lautaro Martínez, Icardi n’est pas loin de couler une deuxième fois la Juve, mais Matuidi sauve la baraque turinoise à la suite d'une bourde de Chiellini (29e). À la pause, l’Inter n’a pas breaké, mais mène logiquement devant un champion aux abonnés absents.

Et puis CR7, comme d'hab


Il n’est alors pas étonnant de retrouver une Juve plus haute, plus pressante dès le début du second acte. Même si les occasions restent milanaises, Perišić rappelant d’ailleurs à la Vieille Dame que l’Inter rôde toujours (57e). Sauf que dans ses rangs, cette Juve-là possède un homme hors du commun en la personne de Cristiano Ronaldo. À la suite d'un « une-deux » avec Pjanić, le tir du gauche du Portugais colle à la pelouse et laisse sans voix Handanović (62e). L’Inter est sonnée. Et si elle tente de réagir encore une fois via Perišić qui tombe sur un Szczęsny de gala (70e), l’équipe de Spalletti a laissé passer sa chance et se prépare à souffrir. Dans le temps additionnel, la bande de Škriniar n’est pas loin de couler lorsque sur un centre de CR7, le jeune Pereira manque de crucifier Handanović et tout San Siro au passage (90e). Un moindre mal pour cette Inter qui résiste au champion, mais qui aurait pu espérer mieux après ce premier acte plein.



Inter (4-2-3-1) : Handanovič - D’Ambrosio, De Vrij, Škriniar, Asamoah - Vecino, Brozović - Politano (João Mario, 79e), Nainggolan (Borja Valero, 74e), Perišić - Icardi (Lautaro Martínez, 81e). Entraîneur : Luciano Spalletti.

Juventus (4-3-3) : Szczęsny - Alex Sandro (Spinazzolla, 47e), Chiellini, Bonucci, João Cancelo - Matuidi (Kean, 60e), Pjanić, Emre Can - Bernardeschi (Pereira, 86e), Ronaldo, Cuadrado. Entraîneur : Massimiliano Allegri.


  • Résultats et classement de Serie A


    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible

    Hier à 11:35 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 12
    Hier à 15:52 Gignac présente ses excuses après son but contre Veracruz 37
    Hier à 13:29 Jonathan Barnett est l'agent le plus puissant en 2019 39
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons