Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Roma (1-0)

La Juve enguirlande la Roma

Après avoir ouvert le score par Mandžukić, la Vieille Dame a verrouillé les portes de sa défense et jeté les clés par-dessus bord, pour étouffer une Roma courageuse, mais trop limitée offensivement.

Modififié

Juventus 1-0 AS Roma

But : Mandžukić (35e) pour la Juventus

Le Chievo punit l'Inter

C'est un scénario qu'elle a déjà écrit mille fois. Ouvrir le score, puis gérer son avance. Contrôler, sans laisser ni ouverture, ni espoir de retour à un adversaire qui finit mentalement lessivé. Une histoire vieille comme la Juventus, que la Vieille Dame a conté une fois de plus ce samedi soir, à une Roma globalement impuissante sur la pelouse de l'Allianz Stadium.

Le phare d'Alex Sandro


Lancée comme une balle, la Vieille Dame place ses mimines blanc et noir autour de la gorge de la Louve d'entrée de jeu. Et resserre une première fois son étreinte quand une frappe de 30 mètres revient dans les pieds de Sandro. Le Brésilien allume, mais Olsen a la pogne sure et dévie superbement la tentative du Bianconero. Pas découragé, le latéral juventino continue de canarder la cage romanista, mais ses tentatives se heurtent tour à tour à la vigilance du portier suédois, puis aux pieds voire aux mollets qui traînent pour dévier ses flèches du gauche. Recroquevillée au fond de sa tanière, la Louve ne peut dès lors plus que souffrir en silence. Et craque, inévitablement. De Sciglio balance un long centre dans la nuit turinoise, et Mandžukić se régale de la passivité de Santon pour avaler tout cru le premier pion de la soirée, d'une tête imparable (35e).

Olsen, deux miracles pour rien


Asphyxiée en première période, la Roma gobe enfin un peu d'air après la pause, mais toujours sans se créer d'occasion nette. Tout le contraire de la Vieille Dame, alors que Ronaldo, de la tête, puis d'une déviation sur corner, incendie la défense adverse. Laquelle ne doit son salut qu'à deux parades de grande classe d'Olsen. Les Giallorossi ont pourtant de plus en plus la balle entre les pieds, mais s'empalent vague après vague sur le mur piémontais. Les entrées successives de Perotti et surtout du bomber maison, Edin Džeko, n'y changeront rien : la Louve doit une fois de plus incliner le museau face au leader bianconero, qui, malgré l'annulation d'un second pion inscrit par Douglas Costa à la suite d'une faute préalable de Matuidi, va passer un Noël idéal. Après 17 journées de championnat, les ragazzi d'Allegri ont pris 49 points sur 51 possibles en Serie A. Bluffant, et terrifiant à la fois.


Juventus (4-3-1-2) :Szczęsny- De Sciglio, Bonucci, Chiellini, Alex Sandro - Bentancur, Pjanić (Can, 71e), Matuidi - Dybala (Douglas Costa, 80e) - Mandžukić, Ronaldo. Entraîneur : Massimiliano Allegri.

AS Roma (4-2-3-1) :Olsen - Santon, Manolas, Fazio, Kolarov - Cristante, Nzonzi (Džeko, 80e) - Under (Perotti, 71e), Zaniolo, Florenzi (Kluivert, 45e) - Schick. Entraîneur : Eusebio Di Francesco.


  • Résultats et classement de Serie A



    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 5 heures Rui Faria, adjoint historique de Mourinho, se relance au Qatar 5
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    il y a 11 heures Deux joueurs de Nimègue punis pour avoir insulté leur entraîneur en arabe 49 il y a 14 heures Un job de rêve pour ancien footballeur pro : baby-sitter 48