Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Roma-Juve (3-4)

La Juve dégoûte la Roma au terme d'un scénario fou !

Menée 3-1 à l'heure de jeu, sans idées et sans Federico Chiesa sorti blessé, la Juventus s'en est allée puiser des ressources insoupçonnées pour renverser une Roma qui s'est inexplicablement liquéfiée (3-4) au Stadio Olimpico. Un précieux succès pour les Bianconeri qui s'accrochent au wagon du Top 4.

Modififié

AS Roma 3-4 Juventus

Buts : Abraham (11e), Mkhitarayan (48e), Pellegrini (53e) pour la Roma // Dybala (18e), Locatelli (70e), Kulusevski (74e), De Sciglio (77e) pour la Juventus
Expulsion : Matthijs de Ligt (81e)


Marco Landucci se souviendra éternellement de sa première sur un banc de touche comme numéro un. En l’absence de Max Allegri, suspendu, l’habituel adjoint turinois a eu pour son dépucelage un scénario comme on en rêve. Des ténèbres à la lumière, de deux buts de retard à un penalty stoppé par Wojciech Szczęsny dans les dernières minutes du match, il a vu « sa » Juve passer par tous les états pour finalement arracher un précieux succès face à la Roma dans la course à l’Europe. Le genre de soirée qu’on n’oublie pas.

Abraham tire, Dybala répond, Chiesa pleure

Piqués à la suite de leur déroute trois jours plus tôt à Milan (3-1), les Giallorossi démarrent ce choc baïonnette au canon et prennent leurs quartiers dans le camp turinois. Tout de suite, les difficultés turinoises apparaissent : le bloc n’est pas compact, la ligne de défense est trop basse et passive, alors que l’incapacité du milieu à tenir le ballon est criante. La sanction est immédiate : corner de Jordan Veretout, tête de Tammy Abraham au premier poteau, voilà la Roma qui danse le tango (1-0, 11e). La Juve apparaît sans réponse, si ce n’est de se reposer sur un éclair de génie de Paulo Dybala. Bien servi par Federico Chiesa, le seul au niveau techniquement devant pour combiner avec la Joya, Dybala enroule à l’entrée de la surface et glace Rui Patrício (1-1, 18e).

Passé ces vingt premières minutes entraînantes, un gros temps mort arrive à la demi-heure à la suite de la blessure inquiétante au genou de Chiesa. Celui-ci dure jusque dans le temps additionnel ou, encore sur corner, la remise de Chris Smalling ne profite pas à Abraham dans les six mètres. À la pause, ni la Roma ni la Juve ne donnent le sentiment de pouvoir aller chercher la victoire.

Le miracle turinois

Erreur. Le retour des vestiaires est un copié-collé du premier acte : la Roma attaque et va faire mal, très mal même, à la Vieille Dame. À vingt-cinq mètres, Henrik Mkhitaryan voit sa frappe contrée lober Wojciech Szczęsny (2-1, 48e), tandis que cinq minutes plus tard, Lorenzo Pellegrini expédie une merveille de coup franc dans la lunette de l’international polonais (3-1, 53e). Match plié ? Eh bien non, en réalité, le deuxième chapitre de ce Roma-Juve vient à peine de débuter. À l’heure de jeu, alors que son équipe a la tête sous l’eau, que sa formation est sans réponse, Landucci fait entrer Álvaro Morata à la place de Moise Kean et Arthur pour Rodrigo Bentancur.

Effet immédiat : la Roma recule sans raison, la Juventus débranche le cerveau. À la suite d'un magnifique déboulé côté droit, Morata enrhume Matías Viña et dépose une galette sur la tête de Manuel Locatelli (3-2, 70e). La Louve entre dans un trou noir et implose totalement : Kulusevski fusille Rui Patrício du gauche (3-3, 74e) et Mattia De Sciglio, seul au monde, place une frappe du droit au ras du montant du portier portugais (3-4, 77e). José Mourinho n’en croit pas ses yeux, et ce qui suit ne va rien arranger : pour une main dans sa surface, Matthijs de Ligt reçoit un deuxième jaune et offre une balle d’égalisation sur penalty à Pellegrini... qui bute sur Szczęsny. Au coup de sifflet final, les bras des Juventini sont vers les cieux : il y a parfois des tournants dans une saison. La Roma comme la Juve viennent peut-être d’en vivre un ce dimanche 9 janvier.



Roma (3-5-2) : Rui Patrício - Ibáñez, Cristante, Smalling - Matiland-Niles, Pellegrini, Veretout (Pérez, 78e), Mkhitaryan, Vina - Afena-Gyan (Shomurodov, 71e), Abraham. Entraîneur : José Mourinho.

Juventus (4-3-3) : Szczęsny - Cuadrado, De Ligt, Rugani, De Sciglio - McKennie, Locatelli, Bentancur (Arthur, 64e) - Dybala, Kean (Morata, 64e), Chiesa (Kulusevski, 32e). Entraîneur : Marco Landucci.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 15:13 Le Vissel Kobe (Japon) lance une cagnotte pour installer une statue d'Iniesta 21
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom