Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Juve-Atlético (3-0)

Ronaldo sort l'Atlético !

Grâce à un impressionnant triplé de Cristiano Ronaldo, la Juventus a renversé l'Atlético trois buts à rien après avoir perdu 2-0 à l'aller et se qualifie pour les quarts de la Ligue des champions. Quel joueur... Et quelle équipe...

Modififié

Juventus 3-0 Atlético de Madrid

Buts : Ronaldo (27e, 48e et 86e)

Cristiano Ronaldo est l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football. Chacun le sait. Tout le monde le sait. Mais à 34 ans et avec un nouveau maillot sur le dos, il a ce mardi soir encore démontré qu'il était le meilleur tout court de l'histoire de la Ligue des champions. La Juventus l'a recruté pour ça, le Portugais l'avait annoncé avant la rencontre face à l'Atlético et après la défaite 2-0 de l'aller, et CR7 l'a fait.


Le pire, c'est que Cricri continue d'impressionner alors qu'il est coutumier du fait. Devant des Madrilènes bien ternes devant et inhabituellement friables défensivement, le meilleur buteur de la compétition a collé un triplé : un coup de boule pour lancer les débats, un autre pour repartir de zéro et un penalty pour offrir la qualification en quarts de finale de C1 à Turin. Incroyable, ce que cette machine peut amener comme résultats lorsqu'elle est huilée dans un tel collectif.

La VAR recule le début du match


Quatrième minute. Ronaldo gêne Oblak dans sa sortie et offre l'ouverture du score à Chiellini. Refusée par la VAR. 27e minute. Ronaldo gagne son duel contre Juanfran et place un coup de casque gagnant pour l'ouverture du score à la suite d'un centre de Bernardeschi. Validée par le corps arbitral. En une demi-heure, la pression de la Juventus exercée sur l'Atlético a permis aux Turinois de faire la moitié du chemin les amenant à une égalité parfaite (après le match aller, que les Madrilènes ont remporté 2-0 chez eux).


Et encore, Bernardeschi n'est pas loin de parcourir la deuxième moitié de ce chemin à la 32e, sa frappe du gauche fuyant de peu le cadre. Sa retournée, en revanche, ne fait pas frissonner Oblak. Contrairement à la tête de Morata, qui manque de tromper un Szczęsny dont on se demande toujours quel dieu il a prié pour devenir le successeur de Buffon. Qu'importe, sa team soutenue par un superbe public rejoint les vestiaires avec un véritable espoir de qualification. Normal, vu sa première période.

L'Atlético connaissait son bourreau


Oui. Sauf qu'en face, l'Atlético sait souffrir. C'est du moins ce qu'il prouve saison après saison, mois après mois, match après match. Mais ce mardi soir, c'est différent. Car le moteur du camp adverse, à savoir CR7, ne lui réussit pas vraiment depuis quelques années. Sans le moindre sentiment, le Portugais au combat avec Godín double d'ailleurs la mise juste après la pause. De la tête, encore. Égalité parfaite.



L'avenir est alors sombre pour les Colchoneros, qui n'ont pas encore cadré une seule frappe en trois tentatives. Offensivement, les Matelassiers n'y sont absolument pas comme l'indiquent les médiocres prestations de Morata et de Lemar. La prolongation approchant, les occasions se raréfient et les remplacements se multiplient. L'entrant Kean se met ainsi rapidement en position de marquer grâce à un impeccable service de Chiellini, mais l'attaquant foire son face-à-face avec Oblak. Pas grave : quelques secondes plus tard, Bernardeschi obtient le penalty de la qualification. Transformé par qui ? Quelle question idiote.


Juventus (4-3-3) : Szczęsny – Cancelo, Bonucci, Chiellini, Spinazzola (Dybala, 67e) – Can, Pjanić, Matuidi – Bernadeschi, Mandžukić (Kean, 80e), Ronaldo. Entraîneur : Allegri.

Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak – Arias (Vitolo, 77e), Godín, Giménez, Juanfran – Saúl, Rodri, Koke, Lemar (Correa, 57e) – Griezmann, Morata. Entraîneur : Simeone.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 16:30 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1 Hier à 15:44 QSI dans la short list pour racheter Leeds 61
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
    Hier à 10:12 Offre spéciale : abonne-toi à SO FOOT à partir de 13 euros ! 1