Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-AS Roma (2-0)

La Juve châtie la Roma

Très attentiste et repliée sur ses bases arrière, la Vieille Dame a cependant su exploiter les insuffisances de la défense romaine, punie les rares fois où les Juventini se sont aventurés dans sa surface. Un succès plutôt fade, qui a au moins le mérite de permettre aux Piémontais de retrouver le podium de la Serie A.

Modififié

Juventus 2-0 AS Roma

Buts : Ronaldo (13e) et Ibáñez (69e, CSC) pour la Juventus

Difficile de savoir ce qu'en pensera Andrea Pirlo. Où sont passées les flamboyances éphémères, ces petites étincelles discrètes, mais prometteuses, que sa Juventus avait su allumer en début de saison ? On ne sait plus vraiment. Ce qui est certain, c'est que la Vieille Dame a empoché un succès minimaliste, voire insipide, face à une Roma naïve et inoffensive, ce samedi. Les Bianconeri s'en contenteront, en attendant de ranimer la flamme d'un jeu qu'on espérera plus audacieux lors des matchs à venir.

Bonjour tristesse


En football, la transparence est un art difficile. Commencer son match sans allant, possession, ni moindre flamboyance offensive doit normalement se payer cash. Sauf quand on s'appelle la Juventus et qu'on a l'habitude de faire passer l'adversaire à la caisse, quelle que soit la qualité de jeu développé. Passive et nettement dominée en début de rencontre, la Vieille Dame se fait en réalité porter pâle pour mieux poignarder la Roma. Après un slalom de Sandro, Morata se retourne et sert Ronaldo dont le tir du gauche, à l'arrêt, laisse Pau Lopez impuissant sur sa ligne. La Juve, navrante de frilosité dans l'entrejeu, se contente ensuite de caser son bloc équipe très bas. Pas funky, mais pas bête, face à une Roma incapable de se créer une occasion nette alors que Džeko, manifestement toujours fâché avec Fonseca, reste désespérément cantonné au banc.

Anti-spectacle, suite et fin


Malheureusement, aucun bouleversement tactique ne sera au menu dans le second acte. Alors que la Louve continue de s'enliser dès qu'elle approche des 20 mètres adverses, la Juve baye aux corneilles devant et verrouille ses serrures derrière, sans trop se fatiguer. Les Bianconeri ne s'autorisent à foutre le museau dehors qu'en contre, ce qui est amplement suffisant, face à une formation romaine trop souvent tête en l'air défensivement. Fraîchement entré en jeu, Kulusevski peut centrer au cordeau devant le but adverse et force Ibáñez à pousser le ballon dans ses propres filets. Trop inoffensive, trop friable dans sa propre surface aussi, la Roma ne peut dès lors plus qu'encaisser en silence, et finir le match parfaitement impuissante et sevrée d'occasion. Voilà qui vient conclure un choc tristement fade, même si les Juventini s'accommoderont de l'anti-spectacle que les deux formations ont livré aujourd'hui. Grâce à leur succès ce samedi, les Piémontais éjectent en effet du podium le club de la capitale et s'emparent de la troisième place de la Serie A.



Juventus (4-4-2) : Szczęsny - Danilo, Bonucci (De Ligt, 85e), Chiellini, Alex Sandro - Chiesa (Bernardeschi, 82e), Arthur, Rabiot, McKennie (Cuadrado, 65e) - Morata (Kulusevski, 65e), Ronaldo. Entraîneur : Andrea Pirlo.

AS Roma (3-5-2) : Pau Lopez - Mancini, Ibáñez, Kumbulla - Karsdorp (Peres, 73e), Villar (Diawara, 62e), Cristante (C.Pérez, 63e), Veretout, Spinazzola - Mayoral (Džeko, 63e), Mkhitaryan. Entraîneur : Paulo Fonseca.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 16:34 Les Euros U19 annulés 9
    Hier à 16:18 Un défenseur anglais de 19 ans prend sa retraite à cause d’une tête 33 Hier à 14:52 Une course d'élan lunaire avant un tir au but en Coupe d'Argentine 85
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 10:41 Les joueuses du GPSO Issy boycottent l'entraînement 9