Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juve-Fio (2-1)

La Juve championne devant la Fiorentina !

En battant difficilement la Fiorentina malgré une entame plus que poussive, la Juventus a officialisé son nouveau titre de champion d'Italie. Le 35e de son histoire, et le huitième consécutif. Le roi peut maintenant célébrer son sacre, synonyme d'hégémonie au sein de la Botte.

Modififié

Juventus 2-1 Fiorentina

Buts : Sandro (37e) et Pezzella CSC (53e) pour la Juventus // Milenković (6e) pour la Fiorentina

EN-FIN ! Après deux opportunités gâchées, la Juventus s'est enfin emparée officiellement de son 35e championnat d'Italie. Son huitième d'affilée, rappelant la gigantesque hégémonie installée par les Turinois au sein de la Botte ces dernières années. Mais au fait, comment s'y sont-ils pris pour valider ce titre ?


Pas de manière très jolie, non. Pas avec la manière, non plus. Pas en collant une rouste, ou en offrant de l'esthétisme pur. Mais en faisant le boulot sobrement et sérieusement, c'est-à-dire en souffrant et en battant à domicile la Fiorentina grâce à un CSC dans une rencontre compliquée. Avec une expérience qui caractérise si bien cette équipe reine d'Italie, finalement.

Deux montants pour Chiesa, deux !


Les choses commencent pourtant mal pour le leader de la Serie A. Diminuée par les absences (Mandžukić, Khedira, Dybala, Costa ou encore Cáceres), la Juve se fait cueillir à froid par un but précoce de Milenković. Lequel exploite avec joie l'apathie de la défense locale. S'ensuit alors une grosse occasion de break pour la Fiorentina, qui trouve finalement le poteau par Chiesa.


Mais les Turinois s'en foutent : qu'importe la douleur, ils sont là pour prendre au minimum un point et valider leur titre. Alors, Sandro profite de sa solitude dans la surface adverse pour reprendre d'une tête plongeante le corner de Pjanić. Égalisation assez miraculeuse ? Pas grave, la Vieille Dame est championne à la pause. Et ce n'est pas Chiesa, qui touche cette fois la barre transversale, qui va déjouer ses plans.

Vite, on passe à la suite


La preuve : au retour des vestiaires, Ronaldo accélère, centre fort... et Pezzella pousse la quille au fond de ses propres buts. Cruel pour des Florentins qui n'ont plus rien à jouer cette saison, mais qui n'abdiquent pas. Tomber devant le roi d'accord, mais avec les honneurs. Szczęsny doit donc s'interposer devant Chiesa, qui commence sérieusement à être dégoûté par ce samedi.



2-1, le score sonne bien. C'est en tout cas ce qu'estime la Vieille Dame, qui souhaite seulement soulever la coupe et fêter le trophée désormais. Et si l'Ajax a démontré le contraire le temps d'une soirée, la Juve sait encore garder un résultat – surtout sur la scène nationale – comme elle conserve incroyablement son titre année après année. Le temps file, et la Fiorentina se fait une raison. Cette nuit, les Turinois ne dormiront pas.



Juventus (4-3-3) : Szczęsny - Cancelo, Rugani, Bonucci, Sandro - Can, Pjanić (Bentancur, 65e), Matuidi - Cuadrado (De Sciglio, 87e), Ronaldo, Bernardeschi (Keane, 74e). Entraîneur : Allegri.

Fiorentina (4-3-2-1) : Lafont - Milenković, Pezzella, Ceccherini, Hancko - Veretout, Benassi (Santos, 72e), Dabo - Chiesa (Muriel, 66e), Mirallas (Fernandes, 81e) - Simeone. Entraîneur : Montella.


  • Résultats et classement de Serie A


    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    La Juve encore, encore, encore, encore, encore, encore championne




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    il y a 8 heures Griezmann fustige l'homophobie en une de Têtu 225