Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Jeux olympiques (M)
  2. // Gr. A
  3. // Mexique-France (4-1)

La France fessée par le Mexique

Battue par le Mexique en ouverture des JO ce jeudi à Tokyo, l'équipe de France olympique n'a jamais été en mesure d'inquiéter les coéquipiers de Guillermo Ochoa (1-4). Pire, les hommes de Sylvain Ripoll ont affiché de nombreuses limites, notamment défensives, qu'il faudra corriger dès dimanche face à l'Afrique du Sud.

Modififié

Mexique 4-1 France

Buts : Vega (47e), Cordova (54e), Antuna (80e) & Aguirre (90e) pour El Tri // Gignac (69e) pour les Bleus

Vingt-cinq ans après son dernier match dans le tournoi olympique, l'équipe de France masculine de football s'est crashée ce jeudi face à de solides Mexicains à Tokyo (1-4), l'adversaire le plus coriace de ce groupe A, également composé de l'Afrique du Sud et du Japon. Complètement dépassés par le plan de la bande à Guillermo Ochoa, les Bleus ont commis beaucoup d'erreurs et se sont montrés trop discrets offensivement pour espérer la victoire, malgré un timide réveil après l'entrée de Randal Kolo Muani.

Des erreurs de relance à gogo...


Sous la chaleur étouffante de Tokyo, l'équipe de France olympique a toutes les peines du monde à entrer dans son match. Gênés par le faux rythme des Mexicains, les coéquipiers d'André-Pierre Gignac subissent face au bloc haut des champions olympiques 2012 et commettent plusieurs erreurs de relance, à l'image de Sagnan, coupable d'une mauvaise passe dans l'axe, qui se rattrape bien en sauvant le ballon sur sa ligne après une frappe de Vega (17e). Les attaquants d'El Tri sont intenables en première période, notamment Lainez, capable de déstabiliser à lui seul l'arrière-garde des Bleus. Après une demi-heure en apnée, l'équipe de France sort la tête de l'eau et s'installe petit à petit dans le camp mexicain. Si la tête de Gignac trouve les gants d'Ochoa, la plus belle opportunité tricolore est à mettre à l'actif de Nordin. Parfaitement servi dans la surface, l'ailier de l'ASSE se retourne rapidement avant de fusiller l'ancien portier de l'AC Ajaccio, impeccable sur ses appuis pour détourner la plus chaude tentative de l'équipe de France. Malgré quelques gestes audacieux, comme un lob de Savanier, les Tricolores ne sont pas à l'abri de se faire punir par un coup de fusil de Cordova, mais arrive à tenir le 0-0 à la pause.

... qui se paient cash


En souffrance lors des 45 premières minutes, les hommes de Sylvain Ripoll manquent complètement leur retour aux vestiaires et se font immédiatement punir par Vega, qui vient catapulter un centre de Lainez côté droit (0-1, 47e). Ce coup de massue met K-O debout les Bleus, qui encaissent un second pion cinq minutes plus tard, alors que Bernardoni avait retardé l'échéance. Après une énième perte de balle à 40 mètres de ses buts, la défense française ne revient pas assez vite, et Cordova a tout son temps pour ajuster le portier angevin et enterrer un peu plus les maigres espoirs français (0-2, 54e). Transparent depuis le début de la partie, Florian Thauvin tente tant bien que mal de sauver le navire bleu, mais sa frappe enroulée rase la cage d'Ochoa. Le réveil est alors enclanché par Kolo Muani. Entré à la place de Nordin, le Nantais apporte sa vitesse et sa capacité à prendre les espaces pour obtenir le penalty de l'espoir, transformé dans un trou de souris par Dédé Gignac (1-2, 69e). Un espoir qui s'éteint dix minutes plus tard, lorsque Antuna pénètre dans la défense française avant de tromper Bernardoni d'une mine du gauche poteau rentrant (1-3, 80e). Comme si l'histoire n'était pas déjà assez difficile, Melvin Bard offre un dernier cadeau à Aguirre dans le temps additionnel, qui ne se prive pas de punir un peu plus des Français hors sujet (1-4, 90e). Alors que cette défaite est nette et sans bavure, les Bleus vont devoir vite remettre les pendules à l'heure pour aller chercher une qualification pour les quarts de finale. Et cela commence dès dimanche matin, face à l'Afrique du Sud.



Mexique (4-3-3) : Ochoa - Sánchez, Montes, Vasquez, Aguirre - Rodríguez, Romo Barron, Cordova (Esquivel, 71e) - Lainez Leyva (Antuna, 71e), Martin Mex (Aguirre, 88e), Vega (Alvarado, 84e). Sélectionneur : Jaime Arturo Lozano.

France (4-3-3) : Bernardoni - Michelin, Kalulu, Sagnan, Caci (Bard, 90e) - Savanier, Tousart (Beka Beka, 60e), Le Fée - Thauvin (Mbuku, 80e), Gignac, Nordin (Kolo Muani, 60e). Sélectionneur : Sylvain Ripoll.

Revivez Mexique - France (4 - 1)


Par Analie Simon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 2 heures Football Manager intégrera bientôt le foot féminin 20
il y a 4 heures Libertadores : l'Olimpia Asunción sort l'Internacional aux tirs au but 4 Hier à 19:04 Les joueurs de Premier League obligés d'être vaccinés pour jouer ? 192
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Hier à 16:30 Auditionné par l'Assemblée nationale, Didier Quillot revient sur l'affaire Mediapro 44
À lire ensuite
Les notes des Bleus