Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Danemark (4-0)

La France enchaîne contre le Danemark

Ronronnant en première période face à un bloc bien regroupé malgré l'ouverture du score de l'excellente Cascarino, l’équipe de France féminine a accéléré dans le second acte et réduit le Danemark en miettes (4-0). Un nouveau succès bienvenu à l'approche de la Coupe du monde, quelques jours après la victoire face au Japon.

Modififié

France 4-0 Danemark

Buts : Cascarino (30e et 48e), Mbock (52e) et Gauvin (65e)

Il fallait confirmer. Quelques jours après le 3-1 collé au Japon, il fallait enchaîner. Face au Danemark venu tenter sa chance à Strasbourg, il fallait l'emporter. Pour entretenir la dynamique, et conserver la confiance qui doivent les guider au bout de la Coupe du monde prévue à la maison cet été.


Et pour mener à bien cette mission, l’équipe de France féminine pourra compter sur un de ses talents qui a su se montrer ce lundi soir : Cascarino. En un double exploit personnel, la jeune Lyonnaise de 22 ans a prouvé à son clan qu'elle pouvait représenter une belle arme offensive en dessinant le chemin de la victoire à son pays. Un peu avant la mi-temps, puis juste après : deux temps/trois mouvements, et le match était plié.

Une « Ola » made in Meinau méritée


La première réalisation de Cascarino, qui correspond à l'ouverture du score, intervient donc à la demi-heure de jeu. Alors que Bouhaddi vient d'éviter la mauvaise surprise devant Nadim et que Le Sommer voit sa tête passer au-dessus du cadre, l'héroïne du jour se joue de son vis-à-vis et trouve la faille.


Plutôt méritée pour des Bleues dominatrices face à un bloc bien organisé, mais peu dangereux. Alors, la Meinau donne un peu de voix et se permet même une petite ola. Reste maintenant à récompenser ce public par de nouveaux tremblements de filet en deuxième période. Et sans attendre trop longtemps, si possible.

Deuxième mi-temps plus que maîtrisée, naissance d'une raclée


Du coup, Cascarino s'exécute : au retour des vestiaires, la joueuse de l'OL laisse à peine le temps à Gauvin de tenter sa chance avant de doubler la mise d'une frappe des 25 mètres à la suite du corner obtenu par sa partenaire. Les chevaux sont lâchés : moins de cinq minutes plus tard, Mbock donne de l'ampleur au score en reprenant un ballon renvoyé par le poteau sur un tir de Le Sommer. 3-0, le Danemark est sous l'eau.



De son côté, Gauvin souhaite également participer à la fête et donne de sa personne afin d'inscrire son nom au tableau d'affichage. Abnégation et ambition ont raison de l'adversaire : malgré un nouvel arrêt d'Abel, la Toulousaine trompe enfin le dernier rempart qui commence à trouver la soirée bien longue. Celle des Françaises, largement supérieures comme le résultat final et le second acte l'indiquent, s'achève par un poteau de Karchaoui et une petite revue d'effectif. Histoire de réaliser quelques tests, sous les yeux de Diacre. Avec, toujours, le Mondial en tête.


France (4-2-3-1) : Bouhaddi - Torrent (Périsset, 58e), Mbock, Tounkara, Majri (Karchaoui, 77e)- Henry (Laurent, 68e), Bilbault - Cascarino (Bussaglia, 67e), Thiney (Geyoro, 76e), Le Sommer (Asseyi, 57e) - Gauvin. Entraîneur : Diacre.

Danemark (4-4-2) : Abel - Nielsen, Seweek, Ballisager, Veje - Thøgersen (Gejl, 72e), Troelsgaard (Christiansen, 73e), Pedersen, Sørensen - Nadim (Bruun, 80e), Harder. Entraîneur : Søndergaard.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Le Kiosque SO PRESS

Hier à 17:00 Henry discuterait avec les New York Red Bulls 28
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
Hier à 12:50 L'ancien club de Weah au Liberia rétrogradé en D3 Hier à 12:15 La VAR sera introduite à partir des quarts à la CAN 2019 14
À lire ensuite
Laurey est hardi