Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FIFA
  3. // Santé

La FIFA réfléchit aux commotions cérébrales

Modififié
Les multiples cas de joueurs touchés par des commotions cérébrales après avoir reçu un choc à la tête au cours d'un match ont poussé la FIFA à réfléchir à de nouvelles règles.

Le Guardian rapporte ainsi que l'organisation internationale envisage de mettre en place un arrêt de jeu de trois minutes si un joueur est susceptible de souffrir d'une commotion cérébrale. Sur son site officiel, la FIFA a publié un communiqué dans lequel elle explique la démarche : « Les incidents du Mondial ont montré que le rôle des médecins d'équipe doit être renforcé afin d'assurer une correcte prise en charge d'éventuels cas de commotions cérébrales dans le cours du jeu. [...] Dans le cadre de ce projet, à chaque fois qu'un éventuel cas de commotion cérébrale intervient, l'arbitre aura la possibilité d'arrêter le jeu pour trois minutes, autorisant le médecin de l'équipe concernée à effectuer un diagnostic sur le terrain et décider si le joueur souffre d'une commotion. L'arbitre n'autorisera le joueur blessé à continuer de jouer qu'avec l'autorisation du médecin de l'équipe, qui aura le dernier mot. »

Une règle qui pourrait éviter aux joueurs de voir leur état s'aggraver après le choc.

MC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 22 minutes Quand Podolski s'essaye au sumo 6
il y a 3 heures Un journaliste italien suspendu après des propos sexistes 42
À lire ensuite
Grosicki n'est pas content