Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe D
  3. //

La fiche du supporter italien

Parce qu'une Coupe du monde, c'est surtout avant le coup d'envoi et après le coup de sifflet final que ça se vit. Parce que les supporters à la Coupe du monde, c'est comme les Pit Girls en F1, dans les teasers de match, ils sont mis en avant une image sur quatre. Et parce qu'un Mondial, c'est surtout une immense soirée déguisée qui dure un mois, on s'est dit qu'à l'instar des équipes, les fans aussi méritaient leur fiche. Place à l'Italie.

Modififié

3 questions à...

Gianluca, Juventini, qui a réussi à faire croire à son monde qu'il partait un semestre à Rio pour étudier

Raconte-nous les éliminatoires...
Perso, je n'ai même pas regardé les matchs, juste suivi les résultats de loin, et je te dis ça alors que je regarde tous les matchs de préparation à la Coupe du monde ! Mais pour nous, les éliminatoires, c'est juste des matchs amicaux contre des équipes de seconde catégorie des Balkans. Alors, en Italie, les gens les ont sûrement regardés, mais sans grande ferveur, il n'y a aucune excitation à finir premier quand tes principaux rivaux sont le Danemark de Nicklas Bendtner et la République tchèque dont le seul bon joueur est le gardien ! Pour te dire, les gars qui ont planté pendant les éliminatoires sont Gilardino et Osvaldo, 2 mecs qui n'ont même pas leur place dans les 30. On n'a pas de problème de numéro 9, nous, hein… Ç'aurait été peut-être mieux d'avoir un groupe comme celui de la France, avec un autre gros, ça aurait déchaîné les passions. On se serait qualifiés dans la difficulté aux barrages contre la Roumanie, et là on aurait frappé un gros coup ! Enfin, il ne faut pas nous en vouloir pour le manque de ferveur, c'est dans notre culture. J'étais à Rome le 12 juillet 2006 et c'était déjà comme si rien ne s'était passé trois jours plus tôt…

La Juventus et la Nazionale, liées pour toujours, non ?
Ouais exact, d'ailleurs la saison de la Juve ressemble bien aux éliminatoires de la sélection : pas de vague, trop tranquille. On n'a pas eu de concurrence en championnat, c'était sûr que la Roma allait lâcher, et on n'a même pas eu le temps de s'exciter en Champions. D'ailleurs, on peut bien remercier ce traître de Platini ! Bordel, une légende de la Juve qui nous fait jouer sur une patinoire enneigée à Istanbul ! Surtout que 5 jours plus tôt, il avait foutu l'Italie dans le groupe de la mort à la place de la France, n'importe quoi ce tirage au sort. Enfin bon, pour revenir à la relation Juve/sélection, cette année, la colonne vertébrale de la Nazionale devrait encore venir de chez nous, sauf en attaque. Gigi au goal, Bonucci Barzagli et Chiellini en défense et un milieu avec Pirlo et Marchisio… En fin de compte le seul qui manque pour être imbattable, c'est Pogba quoi.

Tu serais prêt à faire quoi pour que l'Italie réédite la perf de 2006 ?
C'est simple, quand on a gagné en 1982 et en 2006, le football italien et le Calcio en particulier venaient de subir d'énormes scandales (matchs truqués en 1982, arbitres corrompus en 2006). Alors moi, je suis prêt à mener l'enquête aussi profond qu'il faudra pour nous trouver un bon scandale cette année, histoire de pas arriver trop tranquilles à Rio. Et de gagner à la fin.

La fiche technique

* Le portrait-robot
20% scandale – Blatter et Platini, truqueurs de tirage au sort.
19% Mème – Parce que Cristiano en finale de la Champions, c'est tout simplement Mario à l'Euro 2012. La Mannschaft likes this.
9% Bunga bunga – 12 000 balles la nuit dans la villa de Ronnie – ils lui ont pas retiré son passeport à Silvio ?
32% Lost in Translation – La tristesse de Thiago Motta et de Marco Verratti qui n'auront aucun arbitre de Ligue 1 à qui parler.
20% LCL – Ricardo Montolivo blessé, Cesare pourrait appeler l'ami Gad, qui a bien besoin d'une victoire.

* L'hymne non officiel
Une instru house digne des plus beaux campings du Sud-Ouest et des paroles claires : une bouse à la gloire de Materazzi datant de juillet 2006 et qui pourrait bien donner des ailes aux Ritals. Histoire de remettre ça ?

Vidéo

* Le contre-hymne non officiel
Celui de celles restées au pays. En 1963, Rita Pavone se plaignait déjà de La partita de pallone qui la privait de son cher et tendre tous les dimanches. Ou alors « la partita de pallone » , ça veut dire « la messe » ?

Vidéo

* Le matériel du parfait supporter
Le maillot vintage - sans marque, écusson nazionale sur le cœur et numéro 10 dans le dos - et Pento, sponsor de Gigi depuis 1995.

* L'apéro type
Lever 12h, pas besoin de se bousculer avec un premier match contre les rosbeefs à 19h. En fonction du résultat, Barilla seul dans l'auberge de jeunesse ou champagne et limoncello à volonté à Ipanema. 6 jours après, c'est le Costa Rica à 13h… donc lever à 13h30.

* L'image qu'ils vont laisser aux Brésiliens
Les mecs vont débarquer, lunettes Carrera sur le nez et plus s'intéresser aux filles qu'au foot. En retard aux matchs, ils se permettront néanmoins de jubiler quand Andrea plantera un magnifique coup franc à la 91e contre la Seleção en demies. L'image de nos voisins n'est pas près de s'améliorer. Putain de j'm'en-foutistes !

* La galaxie du supporter
Des Hollandais et des Allemands, ça fera assez de grands blonds bourrés à aller provoquer en boîte. Sinon, il reste toujours les Français et la carte Materazzi à jouer. Seulement, après 5 heures, quand l'ami François sera trop allumé pour répondre, ça se finira en câlin cette histoire, c'est sûr.

* La trace de bronzage
Bronzage intégral rendu encore plus beau et doré par une préparation en amont et un entretien digne des plus grandes stars d'Hollywood en aval. Trace de bronzage du maillot de bain saillant mi-slip / mi-boxer. Les Brésiliens vont voir qui a inventé le véritable short de bain. Mais d'ailleurs, Fred n'aurait pas une grand-mère italienne, pour avoir un style pareil avec son sunga ? Pour les Napolitains, le tatouage de Maradona sur le pec droit protégé par un indice 50.

En kiosque : SO FOOT #117 - Un numéro double et un supplément pour tout savoir sur le Mondial !

Par Sâm Oftadeh, avec David Robert.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 76