Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation

La fiche du Stade Brestois

De retour en Ligue 1 après six longues années d’absence, le club du Finistère déboule avec un gros paquet d’ambitions, un effectif jeune et pas mal de paris. Attention, potentielle belle surprise.

Le coup de soleil


C’est l’histoire d’un mec de 21 ans qui, s’il n’avait pas joué au foot, se serait bien vu brûler les planches en tant qu’humoriste. Désolé pour CopyComic, Romain Perraud a percé et plutôt pas mal : c’était au Paris FC, la saison dernière, où son club formateur, l’OGC Nice, l’avait prêté et où il a tout simplement tout casser dans son couloir gauche, au point d’exciter les papilles d’un bon paquet de courtisans cet été. Alors qu’il avait d’entrée prévenu les dirigeants niçois qu’il ne resterait pas avec eux ( « Nice a manqué le train avec moi » ), Perraud a longtemps hésité entre le Celtic Glasgow, qui a finalement signé un autre latéral (Boli Bolingoli), et le Stade Brestois. Alors, pourquoi la Bretagne ? Parce que les dirigeants ont mis le prix, déjà, un signant un chèque d’environ deux millions d’euros - un record pour le club breton - et parce que le natif de Toulouse se dit que «  l’histoire peut être belle  » . On a envie de le croire tant Romain Perraud a explosé les mirettes en Ligue 2 l’an passé et a rapidement su s’intégrer dans le projet brestois. Attention dynamite.



Le fait divers


À 1,6 kilomètre du stade Francis-le-Blé, un homme a été condamné le 3 août dernier pour violences habituelles sur son épouse. À savoir : plus de 150 brûlures de cigarette électronique que la voisine du couple pensait être des « piqûres de moustique. Elle m’a même fait acheter le produit pour les tuer... »


L’équipe-type (4-4-2)


: Larsonneur - Belaud, Bain, Castelletto, Perraud - Court, Belkebla, Diallo, Grandsir - Charbonnier, Autret.



Le mercato d’hiver

Noël de paris dans le Finistère. Porté par un début de saison qui le voit jouer l’Europe à la trêve, le Stade Brestois doit se renforcer pour pouvoir jouer sur tous les tableaux alors que le professeur Dall’Oglio affirme vouloir « frapper un gros coup en Coupe de France et choper au moins un quart de finale, histoire de réveiller le souvenir de Sir Alex et Johann Ramaré » . Partant, Grégory Lorenzi, le coordinateur sportif du club breton, se met au boulot et au matin du 25 décembre, offre deux cadeaux magnifiques à ses supporters : Emmanuel Rivière et Mathieu Deplagne. Bluffant.


Ces trois choses vont se passer cette saison...


  • ... Gaëtan Charbonnier va transformer Thiago Silva en poupée chiffon.
  • ... Haris Belkebla va garder son slip.
  • ... Mathias Autret va se faire des tresses pour jouer comme Bruno Grougi. Et personne ne lui jettera la pierre.



    L’oeil de l’ancien


    Alex Dupont, entraîneur du Stade Brestois de 2009 à 2012 et de 2013 à 2016 : « L’arrivée d’Olivier Dall'Oglio, ça me paraît être une bonne chose. C'est l’homme de la situation. C'est un jeune coach, mais qui a déjà fait ses preuves. Je pense qu’il colle bien avec la mentalité brestoise, les valeurs du club. Il y a une culture footballistique à Brest et on te fait sentir qu’il faut la respecter. Olivier a toujours fait jouer ses équipes et ne pas jouer, pour une équipe comme Brest, ça serait suicidaire. Les gars qui sont là sortent de Ligue 2, où ils faisaient le jeu, avaient l'habitude d'avoir la possession. Là, Olivier, qui a eu l'habitude de se bagarrer pour le maintien avec Dijon, va leur permettre de développer aussi le jeu en contre. En parallèle, le recrutement a été intelligent. Grégory Lorenzi a un bon réseau, il connaît la Ligue 2 par coeur et il a su choper les bons mecs, faire les bons paris. Brest suit un peu l'exemple d'Angers, et ça fonctionne quand même pas mal. »


    Pause fraîcheur


    Voir cette publication sur Instagram

    Fin des vacances ... ??

    Une publication partagée par Gautier Larsonneur (@glarsonneur) le


    Quelle vie, passer ses vacances à Trou aux Biches.



    Paga va lui remonter le moral

    « - Ouais, les gars, je suis avec Cristian Battocchio là… Cristian, muy contento por la primer partida. Muchas felicitasssiones, meyor rougador. Touch the coupe of the game, fantastic two goals.. Beautiful, non ?
    - Oh guignol, je connais le club comme ma poche, déjà. Ici, la légende, c’est moi, pas toi.
     »

    Au soir de Brest-Lyon, septième journée.



    Attention talent : Hianga’a Mbock

    Il y a dix ans, Hianga’a Mbock découvrait Francis-le-Blé en tant que spectateur. Il y a un an, le frère de Griedge y inscrivait un doublé en quarts de finale de la Coupe Gambardella face à Sochaux (5-2). Et samedi, face à Levante (1-1), celui qui est passé pro en mai alors que sa soeur s’apprêtait à disputer la Coupe du Monde l’a foulé pour la première fois avec les grands. Durant la préparation, le milieu de terrain a chopé la confiance d’Olivier Dall’Oglio et pourrait être la révélation de la saison dans le Finistère alors qu’il se balade encore en trottinette dans les rues de Kerlaurent. Oh, belle histoire en cours d’écriture.


    Le quiz


    Depuis le début des années 2000, le Stade Brestois a connu douze entraîneurs différents. Le temps de plusieurs années, plusieurs mois ou même plusieurs semaines. Saurez-vous les retrouver, en fonction de leur date de passage respective sur le banc breton ?



    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

  • Dans cet article


    Hier à 16:00 EuroMillions : 91 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce mardi 1
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 09:01 Mercato : où en est l'US Veyras (D5, Drôme/Ardèche) ? 8