Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation
  3. // Toulouse

La fiche de Toulouse

La saison dernière, Toulouse se voyait en Leicester dans la Ligue 1, mais a repris ses habitudes dans le ventre mou. La fin de l’effet Dupraz ? Alors que son mercato est loin d’être terminé, le TFC mise encore sur ses talents maison et tente des coups (Cahuzac, Sanogo, Fortes). Avec des déplacements à Monaco et Paris lors des 1re et 3e journées, les Violets débutent par le Galibier et le Ventoux. Attention à la fringale d’entrée.

Modififié

Le coup de soleil de l’été


C’est un beau roman, c’est une belle histoire, c’est même une bromance d’aujourd’hui et ça se passe quelque part dans le Midi. Une histoire d’hommes entre un entraîneur et son joueur. Il y a d’un côté Pascal Dupraz, 54 ans, un peu de ventre et qui aime le cacher derrière des pulls qui tiennent chaud. De l’autre, Issiaga Sylla, 23 ans, international guinéen qui dans la vie aime courir sur son côté gauche. D’ailleurs, les supporters du TFC jugent qu’il galope comme un poulet sans tête, qu’il est bien brave, mais limité. Ces derniers ne comprennent pas pourquoi parfois Pascal le préfère parfois à Jimmy Durmaz, certes intermittent du spectacle – sauf quand Hugo Lloris se trouve dans les buts –, mais plus gâté par la nature au niveau de son pied gauche. Mais face aux critiques, Pascal a toujours défendu Issiaga dont il vante «  la capacité à répéter les efforts » . Un truc d’entraîneur diplômé du BEPF, vous ne pouvez pas comprendre. Alors quand son protégé a évoqué des touches en Allemagne début juillet, Pascal a eu comme des cornes qui lui poussaient sur le crâne. Après tout, ce qu’il avait fait pour lui, le quitter tel un Óscar Trejo qui va se vendre (libre) au premier club de D2 espagnole venu... Pendant bien deux semaines, le feuilleton va tenir en haleine tous les sites de référence sur le mercato du TFC, à savoir la Dépêchedumidi.fr, les Violets.com... et c’est déjà pas mal. Mais aux dernières nouvelles, le courtisé a indiqué qu’il avait signé un PACS jusqu’en 2020 avec Toulouse et qu’il entendait le respecter. Pascal soupire, Issiaga va continuer à remonter son couloir gauche – qu’il soit positionné en défense ou au milieu – et à lui donner des kilomètres d’amour. Oui, il reste encore de belles histoires dans le foot moderne.


Attention talent !


Ces dernières années, le TFC a prouvé qu’il savait bien former (Capoue, Sissoko, Diop, Lafont), un constat qui s’arrête à l’entrée de la surface adverse. Soukouna, Dupuy, Akpa-Akpro (Jean-Louis) n’ont jamais fait leur trou. Xavier Pentecôte a suscité quelques espoirs, mais son corps avait un goût trop prononcé pour l’arrêt maladie. Et si Maxime Pélican était l’exception qui confirmait la règle ? Originaire de Perpignan, le garçon est un secret qu’on s’échange entre supporters depuis trois ans. Meilleur buteur du championnat de France des moins de 17 ans, doublure d’un certain... Odsonne Edouard lors du titre des U17 en 2015 des Bleuets, Pélican est du genre surclassé et précoce. Et s’il a été freiné par les blessures la saison dernière, le potentiel est indéniable. Physique, bon tireur de coups francs, il devrait avoir sa chance cette saison. Surtout si Yaya Sanogo squatte l’infirmerie et qu’Andy Delort clame son envie de rejoindre la Chine après une première partie de saison à 14 buts.


L’équipe type


Lafont – Amian, Jullien, Diop, Moubandje – Blin, Cahuzac, Somalia (ou recrue), Durmaz (Sylla), Jean - Delort


Coefficient de solubilité dans une République en marche : 19,94%


Elle était considérée comme imperdable. Depuis le redécoupage électoral de 2010, la troisième circonscription de Haute-Garonne avait tout de la chasse gardée de la droite toulousaine. D’ailleurs, Laurence Arribagé avait succédé dans un fauteuil en 2014 à Jean-Luc Moudenc, redevenu maire de Toulouse. Un an plus tard, son Dominique de mari enfilait son beau costume (sans cravate) d’entraîneur pour sauver le TFC de la relégation. Les Arribagé étaient alors les Underwood de la Garonne. C’était avant la saison 2. Dominique est ainsi retourné à la cellule de recrutement, Laurence pensait, elle, rester en haut de l’affiche. Son adversaire de la République en marche affichait un CV aussi garni qu’une recrue de l’Europe de l’Est dégotée par Ali Rachedi. Corinne Vignon est pourtant bien devenue la nouvelle députée de la circonscription malgré une absence de page Wikipédia et une enquête ouverte contre elle pour « travail dissimulé » . Dur. Mais la résistance s’organise, Laurence Arribagé a rejoint le bureau politique des Républicains où elle entend « faire entendre sa petite voix » .



Taux de résistance à Kylian Mbappé : 180%


Cet été, Manchester City a pas mal contribué à garnir le tiroir-caisse de l’AS Monaco et par la même occasion aidé Dmitry Rybolovlev à payer sa grosse pension alimentaire. Le TFC aussi en déboursant 3,5 millions pour attirer Corentin Jean. Certes, on est loin des 107 millions d’euros des Citizens (pour Silva et Mendy), mais c’est l’intention qui compte. Alors, on est quand même en droit d’attendre un geste de la part des Monégasques. Entre le titre de champion, le bac, les coups de fil de Zidane, Kylian Mbappé a passé un été agité. Pourquoi ne pas lui accorder une semaine de vacances en rab et laisser ses copains se débrouiller sans lui pour l’ouverture de la saison de Ligue 1 contre... Toulouse ? Autre solution : le Real contribue à hauteur de 180 millions au Rybolovlevton et remise à plus tard ses envies d’Issa Diop.


Le quiz




Par Alexandre Pedro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article