Advertisement
Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation saison 2018-2019

La fiche de Caen

Après avoir une nouvelle fois obtenu son maintien lors de la dernière journée face au PSG, le Stade Malherbe Caen a décidé de faire peau neuve de la tête aux pieds. C'est donc dans une totale inconnue que les Caennais abordent cette saison 2018-2019, avec un seul objectif qui reste, lui, le même chaque année : réussir à sauver sa peau parmi l'élite.

Modififié

Le coup de soleil de l’été

Parti par respect pour l'ancien président Jean-François Fortin, Patrice Garande a quitté Caen après six saisons à la tête de l'équipe première. Son remplaçant ? Fabien Mercadal (46 ans), ancien coach du Paris FC, qui n'a jamais connu la Ligue 1. Loin d'être un problème pour lui, qui l'an passé, a réussi à emmener le Paris FC à une honorable huitième place (après avoir longtemps fréquenté le podium) alors qu'il découvrait Ligue 2. Une belle performance, surtout quand on sait que le PFC n'était pas programmé pour l'antichambre de l'élite. Découvrir un championnat ne lui fait donc visiblement pas peur, et ce n'est pas le Stade Malherbe qui va s'en plaindre.



Le fait divers de l’été

Si jamais les hommes de Mercadal manquent de mordant cette saison, l’ancien coach du Paris FC pourra toujours faire appel à cet habitant de Moult - une petite commune située à 18 kilomètres au sud-est de Caen - arrêté par les gendarmes le 25 juillet dernier. Pour l’exemple seulement, car mordre son propre nourrisson de quatre mois au poignet devant des agents, avant d'attaquer le doigt de l'un d'eux, relève quand même d’un léger excès d’agressivité.


L’équipe-type

SM Caen (4-2-3-1) : Samba – Mbengue, Djiku, Genevois, Guilbert – Peeters, Oniangué – Ninga, Rodelin, Bammou – Crivelli. Entraîneur : Fabien Mercadal.


La prophétie : Caen ne perdra pas contre Nantes lors de la 23e journée

Voir Yacine Bammou débarquer à Caen est tout sauf surprenant pour qui suit un tout petit peu Malherbe. Le recrutement de Bammou, qui a inscrit un tiers de ses buts en Ligue 1 contre le Stade Malherbe (5 sur 15), est évidemment un moyen de gratter de façon certaine au moins un point contre Nantes lors de la 23ejournée, le 2 février 2019 à d'Ornano. Pourquoi ? Tout simplement car depuis les débuts professionnels du néo-Caennais, Nantes a toujours eu besoin de lui pour ramener un petit quelque chose de Normandie.


Le mot du capo

Christophe « Olaf » Vaucelle, capo et président du MNK96 : « Je ne suis pas forcément très optimiste, il faut laisser du temps à Fabien Mercadal à qui je fais confiance, pour qu’il mette son jeu en place et qu’il découvre la D1. On ne lui fera pas le coup du « Mercadal démission » après cinq défaites en tout cas. A priori, le groupe a l’air de bien vivre ensemble et d’avoir adhéré au discours, on va voir. Après, on passe d’une direction Fortin-Gravelaine qui faisait ce qu’elle disait. Même si on en chiait sur le terrain, on savait exactement où on allait. Aujourd’hui, on nous a fait des promesses mais on ne peut pas encore savoir si ça tient debout, si on va réussir à se maintenir. On va peut-être partir sur une saison stressante, mais bon. Que ce soit les maintiens ou les montées lors de la dernière journée, on n'a pas mal connu ça ces dix dernières années.  »


Le mot d’Olivier Kapo

« J’espère que l’arrivée de Fabien Mercadal sur le banc de touche va insuffler une nouvelle dynamique et que Caen arrêtera de se sauver à la dernière minute comme ces deux dernières années. Il faut valider le maintien le plus tôt possible et arrêter de transformer les cinq dernières journées en lutte acharnée contre la descente. »


Le tweet de @JM_Aulas

« @OL @lequipe @LeProgrès bravo au super public de d’Ornano (emoji pouce levé) et ses applaudissements pour Nabil, triplé aujourd'hui, qui est un super joueur formé chez nous on est très heureux de voir l’académie OL briller (emoji content).
19h05 – 15 sept.18


Ce que la VAR va changer pour eux

12 août, 1re journée de championnat dans le sublime écrin du Parc des Princes. Face à un PSG diminué, qui n’a toujours pas vu l’ensemble de ses Mondialistes revenir, Caen tient son 0-0 jusqu’à cette faute litigieuse de Guilbert sur Neymar à la 88e minute. Après des cris d'horreur de Thiago Silva pour réclamer la sentence, Clément Turpin consulte la VAR qui déjuge finalement sa première impression. Paris s’impose finalement 1-0, et Caen ne ramène donc pas de point du Parc. Pour sa première, Mercadal reste beau joueur, même s’il ne sait pas encore que ce malheureux point lui aurait pourtant permis d’éviter les barrages en fin de saison. Cruel.


Le prochain appelé chez les Bleus : Alexander Djiku
Avec un Djibril Sidibé trop souvent blessé et un Adil Rami qui a déjà annoncé qu'il laissait gentiment sa place aux copains, Didier Deschamps n’a pas d’autre choix que de donner sa chance à un autre, et d’appeler dans le groupe bleu l’ancien Bastiais. Défenseur polyvalent aussi bon dans l’axe que dans le couloir droit, le tout saupoudré d'une autorité naturelle qui saute aux yeux, Alexander Djiku est le profil parfait pour combler les manques de Didier Deschamps pour renouveler son effectif en vue de la prochaine Ligue des Nations.


La photo de vacances

Manu Imorou aime les Etats-Unis, mais surtout les grosses mascottes.

Toujours un plaisir de vous voir la famille #Krusty #KungFuPanda #MargeSimpson #TahitiBob

Une publication partagée par Manu Imorou (@manuimorou) le



Le quiz : Les internationaux français passés par Caen depuis 1986







Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 16:38 Les capitaines des équipes de Liga s'opposent à la délocalisation aux USA 56 Hier à 12:55 Avant Bielsa, Leeds pensait à Conte et Ranieri 24
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall
lundi 20 août Une équipe amateur à Caen coachée par ses supporters 23 lundi 20 août Euro Millions : 107 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti 2 lundi 20 août Ronaldo, Salah et Modrić nommés pour le titre de joueur UEFA de l'année 61 lundi 20 août Le maillot sans sponsor de River Plate bat des records 66
À lire ensuite
La fiche de Strasbourg