Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

La crise affecte la Liga

Modififié
On peut être sur le toit du monde à chaque tournoi international, posséder un Clásico regardé par des centaines de millions de téléspectateurs, et être de plus en plus dans la merde niveau financier. En Espagne, la crise économique affecte beaucoup de monde, et le foot commence à sentir ses effets.

Dernière péripétie : en octobre dernier le match Biélorussie – Espagne n'avait pas été diffusé à la télévision espagnole. Pas assez de moyens du côté des diffuseurs. Même les joueurs ne seraient pas à l'abri de la crise. « Beaucoup de clubs sont forcés de se serrer la ceinture dans leurs dépenses et doivent être plus intelligents sur la façon dont ils investissent leur argent. Le match contre le Bélarus est un exemple de coupe dans le budget du football » , explique Xabi Alonso, l'un des tauliers du Real Madrid.

Francisco Justicia, éditorialiste chez Marca, pointe, lui, d'autres problèmes structurels du championnat espagnol. « Les prix des billets sont beaucoup trop chers en Espagne, le billet moyen coûte entre 30 et 35 euros de plus que le billet moyen en Premier League ! Ensuite, vous avez la programmation insensée. Les matchs ne sont pas du tout regroupés. Ici vous avez des matchs le samedi à 16h, 18h, 20h et 22h. Et pareil le dimanche. Ça n'a aucun sens. Conséquence, beaucoup de clubs ont été forcés de vendre leurs meilleurs joueurs et de se tourner vers leurs jeunes. »



Finalement, on serait pas si mal que ça en Ligue 1 ? BJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 10
Hier à 17:45 Leeds enchaîne 18
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE