Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr.H
  3. // Sénégal-Colombie (0-1)

La Colombie rit, le Sénégal pleure

Dans une rencontre assez fermée, le Sénégal et la Colombie ont fait un match de niveau égal. Sauf qu'un coup de tête de Mina aura suffi à la Colombie pour se qualifier et éliminer le Sénégal, qui paie très cher ses deux cartons jaunes de plus que le Japon. Cruauté footballistique.

Modififié

Sénégal 0-1 Colombie

But : Mina (74e)

Il court aussi vite qu'il peut. De la ligne médiane, Wague, qui vient de remplacer Sabaly, blessé, file se placer dans sa surface de réparation pour défendre sur un corner colombien. À peine arrivé, il a tout juste le temps de voir Yerry Mina s'envoler au-dessus de ses coéquipiers. Le coup de boule est parfait, le rebond est vicieux, le ballon finit au fond des filets. Il reste alors moins d'un quart d'heure à jouer, et le Sénégal voit ses rêves de huitièmes de finale se briser sur un coup de tête. Dur. Mais ce qui l'est encore plus est sûrement de dire adieu à la Coupe du monde pour quelques cartons jaunes de trop. Deux de plus que le Japon, exactement. Oui, le foot est cruel. Même si, aujourd'hui, les Colombiens le trouvent splendide.

VAR a dit pas péno


Pour ne pas avoir à se soucier du résultat entre le Japon et la Pologne, l'équation est simple : les Colombiens doivent gagner alors que les Sénégalais, eux, ne doivent pas perdre. Ce qui l'est moins en revanche, c'est de mettre tout ça en forme sur le terrain. Visiblement paralysées par l'enjeu, les deux nations peinent à exprimer leur football. Et si la possession de balle est davantage colombienne, elle n'en reste pas moins affreusement stérile.


Finalement, pas grand-chose à se mettre sous la dent... Si ce n'est un débat qui n'a pas fini d'enflammer les réseaux sociaux : penalty ou non sur Sadio Mané ? Dans un premier temps, l'arbitre sanctionne le tacle de Sánchez d'un coup de pied de réparation. Avant de revenir sur sa décision après visionnage de la vidéo. Un choix qui paraît tout de même assez logique. Le vrai coup dur arrive à la demi-heure de jeu pour la Colombie avec la sortie sur blessure de James. À part ça ? Rien. Il faudra donc attendre le second acte pour savoir sur quelles joues couleront les larmes.

Et Mina s'envola


Poussés par une Samara Arena toute de jaune vêtue, les Colombiens débarquent dans cette deuxième période avec de bien meilleures intentions. Plus d'intensité, plus de situations chaudes, plus de volonté... Finalement, seul le résultat reste identique. Extrêmement solides en défense, les Sénégalais exploitent également chaque faille colombienne pour se projeter vers l'avant. Bref, toujours pas de buts, mais des sourires qui commencent à se dessiner sur les bancs de touche mis au parfum de l'ouverture du score polonaise dans l'autre rencontre.


Pas question de lever le pied pour autant. Ou alors juste pour s'envoler dans les airs, à l'image de Yerry Mina qui bondit sur corner pour ouvrir le score d'un puissant coup de casque. Virtuellement éliminé, le Sénégal se rue à l'attaque. En vain. Bref, le score n'évolue plus. La Colombie se qualifie, le Sénégal rentre à la maison pour deux cartons jaunes de plus que le Japon. Les larmes coulent finalement sur toutes les joues. De joie pour les uns, de tristesse pour les autres. Sacré football.




Sénégal (4-4-2) : Kh. NDiaye – Gassama, Sané, Koulibaly, Sabaly (Wagué, 74e) – Kouyaté (c), Gueye, Sarr, Mané – Baldé (Konaté, 80e) Niang (Sakho, 86e). Sélectionneur : Aliou Cissé.

Colombie (4-2-3-1) : Ospina – Mojica, Mina, Sánchez, Arias – Sánchez, Uribe (Lerma, 83e) – J. Rodríguez (Muriel, 31e), Quintero, Cuadrado – Falcao (c) (Borja, 89e). Sélectionneur : José Pékerman.


Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 31
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 56

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 166 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25
À lire ensuite
Les notes du Sénégal