Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr. H
  3. // Pologne-Colombie (0-3)

La Colombie renvoie la Pologne à la maison

Supérieure dans tous les secteurs de jeu et emmenée par son trio Falcao-James-Cuadrado, la Colombie a vaporisé la Pologne, qui quitte le Mondial par la petite porte.

Modififié

Pologne 0-3 Colombie

Buts : Mina (40e), Falcao (70e), Cuadrado (75e) pour la Colombie

Trente-deux ans qu'il attendait ça. Privé de Coupe du monde en 2014, Radamel Falcao voulait croquer dans le Mondial 2018, pour ne rien avoir à regretter. Alors il a planté le premier but de sa carrière dans la compétition, en crucifiant Szczęsny d'un extérieur du pied malin. Un pion pour l'histoire et pour sécuriser le succès des siens, qui ont gobé tout cru de bien faibles Polonais ce dimanche, qui doivent déjà se résoudre à dire bye bye au Mondial.

Revivez Pologne - Colombie (0 - 3)

Des gnons et des une-deux


Première certitude d'avant-match : les supporters colombiens, beaucoup plus nombreux en tribunes, ont décidé de dégommer les fans polonais à l'applaudimètre. C'est toujours ça de gagné pour les Cafeteros, qui se font d'abord bouger par l'impact physique des Polonais en début de rencontre, avant de mettre la patte sur le ballon. De quoi donner d'entrée le ton du match. La Pologne, pataude balle au pied, a prévu de se castagner en défense, quand les Colombiens déroulent leur jeu habituel, tout en passes courtes et en dédoublements. Falcao en profite pour promener son popotin un peu partout pour combiner avec ses partenaires et lance successivement en déviation James et Quintero, qui allument quelques étincelles dans la surface adverse.

Cuadrado, lui, a décidé de donner de l'amour au monde du football. L'ailier de la Juventus distribue les crochets dans la surface, puis place un centre-tir que Szczęsny détourne du bout du gant. Premier et dernier avertissement pour les Polonais. Dans la foulée, James balance un bonbon sur le crâne de Yerry Mina, qui a tout le temps de fusiller Szczęsny de près. La Pologne, morose, va devoir décoller de son perchoir : on n'a vu ni Robert Lewandowski, ni Piotr Zieliński dans le premier acte, complètement asphyxiés par le pressing colombien.

Falcao taille Mundial


Pour tenter d'enfin gober un peu d'air, le bloc polonais se découvre en montant d'un cran. Une fausse bonne idée qui laisse encore plus d'espace à Juan Cuadrado. Lancé comme un dragster en profondeur, l'ailier sert Falcao, qui envoie malheureusement sa frappe vers l'infini et au-delà. C'est ballot, mais, en face, les hommes de Nawałka ne créent toujours rien offensivement. Du coup, Robert Lewandowski s'énerve en s'offrant grâce à un contrôle de martien une belle situation dans la surface. Mais David Ospinia se sacrifie pour la Nación en se prenant le ballon dans le bide.

Sereins, les poulains de Pékerman abandonnent plus volontiers la possession, mais Radamel Falcao, lui, a toujours la dalle. Parfaitement servi en profondeur par Quintero, El Tigre crucifie Szczęsny de l'extérieur du pied. Son premier but en Coupe du monde, à 32 piges. Ça valait le coup d'attendre. La Pologne, elle, ne peut plus que regarder ses chaussettes. Cuadrado, parfaitement lancé par un caviar de James, conclut alors l'affaire d'un plat du pied soyeux. Rideau. Rincés, dépassés, les Aigles blancs doivent se résoudre à déjà quitter le Mondial Russe, après avoir pris zéro point en deux matchs. La Colombie, elle, a toujours son destin en main. Les hommes de Pékerman auront l’opportunité de décocher leur billet pour les huitièmes face au Sénégal. Et s'ils continuent de jouer de cette manière, les Lions de la Téranga auront sans doute de quoi se faire du souci d'ici jeudi prochain.


Pologne (3-4-3) : Szczęsny – Piszczek, Bednarek, Pazdán – Rybus, Goralski, Krychowiak, Bereszynski – Kownacki, Lewandowski, Zieliński. Sélectionneur : Adam Nawałka.

Colombie (4-2-3-1) : Ospina – Arias, Mina, Sánchez, Mojica –- Aguilar, Barrios – Cuadrado, James Rodríguez, Quintero – Falcao. Sélectionneur : José Pékerman.




Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS



Dans cet article


Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75