Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Copa América 2015
  2. // Groupe C
  3. // J2
  4. // Brésil/Colombie (0-1)

La Colombie prend sa revanche

Enthousiasmante en première période, solidaire en seconde, la Colombie a battu un Brésil peu inspiré. Elle a pris sa revanche du quart de finale de la Coupe du monde, à la grande joie des supporters présents en nombre au Monumental. La Copa est de plus en plus indécise.

Modififié
Brésil 0-1 Colombie
But : Murillo (38e)

C'est définitif, Neymar n'aime pas la Colombie. L'an passé, à peu près à la même époque, l'homme à la crête croisait la route de Zúñiga et son physique de buffle en quarts de finale de Coupe du monde. Un souvenir douloureux pour le Barcelonais qui s'en sortait avec une vertèbre en moins. Mercredi soir, Neymar voulait donc prendre sa revanche quoi qu'il en coûte. Il a tout essayé, régalé de quelques dribbles. Il a même marqué de la main après un duel raté face à Ospina. Il est resté quelques secondes dans les filets adverses comme pour regretter cette occasion manquée. Et puis il s'est agacé avec Murillo, contre le stade qui le sifflait sans doute aussi. Il est tombé dans ses travers, s'est roulé par terre et, à la fin, a été expulsé. Après le coup de sifflet final, pour une altercation avec Bacca. Malheureux de son impuissance, il a craqué, à l'image de son Brésil.

La marée jaune


La Colombie veut régaler son public venu en nombre bien avant le coup d'envoi. C'est une marée jaune qui déferle sur le Monumental de Santiago. Issus de la forte communauté colombienne de Santiago, les Cafeteros sont venus à Macul et sifflent copieusement Dunga et ses ouailles. Pas une mauvaise idée, car la Colombie a besoin d'un second souffle dans le stade du Colo-Colo. La victoire ou l'élimination en somme. C'est donc logiquement que les Paisas entonnent « si se puede » . La sélection y croit aussi, Pékerman a choisi d'attaquer, beaucoup. Manque plus qu'à Falcao, qui avait besoin de rafraîchir sa coupe, de retrouver son mojo. Les coups de boutoir jaunes sont encouragés par tout le stade. Au vrai, la Colombie aborde le match du bon pied, Carlos Sánchez règne sur le milieu du terrain. Et l'arbitre Osses multiplie les coups francs pour les hommes de Pékerman. Après un énième coup de pied arrêté, Jeison Murillo récupère un ballon qui traîne et frappe au fond des filets. Les Brésiliens ne l'ont pas volé. Plus vive, plus bondissante, plus déterminée, la Colombie bouffe ce Brésil. Armero et Zúñiga se tapent leurs lignes comme des narcos un soir de fête à Bogota, et Cuadrado manque de doubler la mise sur une superbe passe en retrait. Seul Falcao, tigre de papier, n'est pas au diapason. Radamel ne gagne pas un duel.

Tigre de papier


Après les citrons, l'Auriverde est plus mordante. Neymar, bien servi par son jumeau capillaire, Firmino, se fait la belle dans le dos de la défense jaune, mais son tir est bien trop croisé. Dans la foulée, le jeune central colombien Murillo, jusque-là excellent, fait une passe en retrait très molle à Ospina. Le goal sort juste pour prendre le ballon dans les pieds d'un Brésilien. Et Firmino, qui traînait, rate une égalisation largement à sa portée en frappant au-dessus. La Colombie recule et laisse la main au Brésil. Désormais, ceux de Bogota officient par contres et jouent à l'expérience pour obtenir des fautes. Dunga tente le tout pour le tout avec Diego Tardelli pour Elias. Mais on ne va pas à la chasse avec un fusil enrayé. Colombie : 1. Brésil : 0.

Par Arthur Jeanne à l'Estadio Monumental de Santiago
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 19 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 08:00 Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14