Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // Résumé (1/2)

La Belgique n'y est pas, la Croatie et l'Albanie s'écroulent

Modififié

Russie 3-3 Belgique

Buts: Vasin (3e), Miranchuk (74e) et Bukharov (90e+2) pour la Russie // Mirallas (17e) et Benteke (43e et 45e) pour la Belgique

Une belle pelouse, un stade comble, la Russie voulait montrer qu’elle est prête à accueillir la prochaine Coupe du monde. Côté belge, Hazard, De Bruyne, Fellaini et Meunier absents, ce match a tout du piège. C’était compter sans Christian Benteke qui n’hésite pas une seule seconde à enfiler son costume de sauveur pour offrir la victoire aux siens, du moins dans le premier acte de la rencontre. Rapidement menés au score par des Russes bien décidés à ne pas se laisser dicter leur conduite, Viktor Vasin en tête (15e), les Diables rouges se remettent vite dans le droit chemin. D’abord grâce à Kevin Mirallas qui, sans trembler, transforme un penalty obtenu par Super Benteke (17e). Puis par l’attaquant de Crystal Palace himself qui, omniprésent en ce début de soirée, inscrit un doublé juste avant la pause pour mettre KO les hommes de Stanislas Tchertchessov. Un KO qui n’est en fait qu’une illusion. Battants, les Russes mettent une mi-temps et une vingtaine de minutes à se relever grâce à Aleksey Miranchuk (74e). La révolte prend fin à quelques secondes du coup de sifflet final. Du bout du pied, Bukharov parvient à glisser la balle entre les jambes de Mignolet. Petit pont et but : les compteurs sont remis à zéro. Après son match nul à domicile face à la Grèce samedi, la Belgique ne s’est finalement pas rassurée. À l’inverse, après sa défaite face à la Côte d’Ivoire, la Russie a montré qu’elle a du caractère même s’il reste encore pas mal de boulot pour espérer faire quelque chose lors de sa Coupe du monde.


Estonie 3-0 Croatie

Buts: Luts (1re), Vassiljev (81e) et Zenjov (84e) pour l'Estonie

Qu'on se le dise, outre son nom compliqué, la A. Le Coq Arena de Tallin est un champ de patates. Boue aux abords des cages, sable et pelouse éparse, tous les ingrédients d’un beau terrain de merde. Habitués à ces conditions de travail, les Estoniens cueillent à froid les Croates. À peine le coup d’envoi sifflé, Sim Luts s’occupe de donner l’avantage aux siens (2e). En guise de réponse, la Croatie monopolise le ballon, mais n’arrive pas à concrétiser. Et contre toute attente, c’est même l’équipe maison qui manque de doubler la mise en fin de première période. Mais ça n’est que reculer pour mieux sauter, car les Bleus de la mer Baltique terminent le match comme ils l’ont commencé, en fanfare. Vassiljev double d’abord la mise (81e), avant d’être imité trois minutes plus tard par Zenjov. Le stade du Coq peut exulter. Pour les Croates en revanche, c’est une soirée à vite oublier.



Albanie 1-2 Bosnie-Herzégovine

Buts: Balaj (68e) pour l'Albanie // Džeko (7e) et Lulić (43e) pour la Bosnie-Herzégovine

Évoluant pourtant à domicile, les Albanais n’ont pas su tenir tête à leurs presque voisins de la mer Adriatique. Les hôtes ont à peine le temps d'entrer dans leur match qu’Edin Džeko donne l’avantage aux siens sur penalty. Peu reluisante, l’Albanie n’arrive pas à créer le danger et voit même la Bosnie finir la première période comme elle l’a commencée, c’est-à-dire en marquant. Les anciens coéquipiers de Lorik Cana réduisent le score par Balaj à une demi-heure de la fin du match. Un but qui ne change rien, l’Albanie est tombée sur plus forte qu’elle. Par Maeva Alliche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1 Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi