Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Toulouse/Marseille (0-0)

L'OM serre le point

Dans un match engagé mais bloqué, le TFC et l’OM se sont neutralisés. Si l’équipe toulousaine continue de se mettre bien en haut de tableau, l’OM doute toujours autant.

Modififié
Toulouse – Marseille : 0-0


Avant ce Téfécé-OM d’automne, les dynamiques des deux équipes n’étaient pas celles que l’on aurait pu prévoir deux mois plus tôt. Le Tef’, surprenant 4ème, en avance sur son temps de passage, pouvait se permettre de voir venir et de jouer ce match de gala sans se stresser. Concernant l’OM, 13ème, le temps pressait. Margarita Louis-Dreyfus l’avait rappelé à ses joueurs cette semaine, le match de ce soir devait être celui, après la trêve internationale, de la rédemption et du renouveau. Il ne l’a pas été. Marseille, pas formidable ce soir, a enchainé son troisième nul alors que Toulouse continue son petit bonhomme de chemin, discrètement mais surement.

Le début de match est toulousain, les Marseillais ont du mal à ressortir le ballon et puent la fébrilité. L’OM ne sort de sa moitié de terrain qu’après 10 minutes de jeu, Rod Fanni titille la barre de Ali Ahamada sur un centre-tir, et Aymen Abdennour manque de peu le csc avec une tête cette fois sur la barre. Sans conséquences. Le match est rythmé, riche en fautes mais pauvre en occasions. Les deux équipes se dominent chacune successivement mais sans capitaliser. Après une demi-heure de jeu, Capoue lance Tabanou en profondeur entre Diawara et Nkoulou qui se regardent, mais sa reprise s’envole dans le kop marseillais. L’instant frisson de cette première mi-temps. Deux belles frappes de Cheyrou et André Ayew n’y changeront rien. Ali Ahamada, 4ème gardien en février, indiscutable en octobre en profite et se fait briller. Malgré quelques séquences up tempo, ce match a accouché d’une première mi-temps au Ph finalement neutre.

La seconde période est le sosie de la première. Du rythme, des fautes mais peu d’occas’. La première acidité vient avec le rouge de Kaboré, pour deux jaunes en 5 minutes. Toulouse a désormais la main sur le match et Gignac part s’échauffer. Mais réduit à 10, l’OM s’accroche néanmoins. Bulut qui a remplacé Rivière n’a que très peu de ballons à valoriser. A 78ème minute, Jordan Ayew sert Lucho en retrait, sa frappe frôle de peu le but d’Ahamada qui était battu. L’instant frisson de cette deuxième mi-temps. Le match n’a en réalité pas changé depuis le rouge de Kaboré. A dix minutes du terme, plutôt que de faire rentrer un joueurs offensif pour forcer le destin à 11 contre 10, Casanova le pragmatique décide judicieusement de sortir Didot pour… Sirieix. Pas d’attaquant supplémentaire. Ce coaching scelle le scénario de ce match, qui s’écrira sans but. Mais avec deux rouges, puisque Capoue rejoint Kaboré au rang des exclus avec un deuxième jaune dans les arrêts de jeu. Dommage, le Stadium était, cette fois, presque plein.



Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 18 minutes Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi