Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // C4
  2. // Demies
  3. // OM-Feyenoord (0-0)

L'OM voit son rêve de finale brisé par le Feyenoord

Dans l'obligation de remonter la défaite subie à De Kuip, l'OM n'a pas été à la hauteur de l'évènement et de l'ambiance du Vélodrome, ce jeudi soir. L'équipe de Jorge Sampaoli est restée muette face au Feyenoord (0-0) et échoue ainsi aux portes de la finale de Ligue Europa Conférence.

Modififié

OM 0-0 Feyenoord



Fatigués et impuissants. Voilà qui résume la demi-finale retour vécue par les joueurs de l'Olympique de Marseille ce jeudi soir au Vélodrome. Piégé par un Feyenoord serein et maître de son sujet, l'OM s'est heurté à un mur et s'est montré incapable de faire sauter le verrou noir et jaune (0-0). De la frustration : beaucoup. Des regrets : encore plus.

Entre le froid et le tiède


En observant les fumigènes embrasser le ciel marseillais au coup d'envoi, il était logique d'imaginer l'intensité et la fureur du onze phocéen accompagner celle de ses supporters. Pourtant, il n'en aura rien été. Durant 45 minutes, les hommes de Jorge Sampaoli ont en effet été pris dans un faux rythme instauré par des adversaires en place, les empêchant de se procurer de réelles occasions. Les premières situations sont ainsi à mettre au profit de Dimitri Payet. D'abord sur une frappe contrée par Marcos Senesi (10e), puis sur un enroulé, du gauche, venu frôler la barre d'Ofir Marciano (21e). Et puis c'est tout. Car dans la foulée, le Réunionnais en vient à se blesser sur une transversale anodine, le forçant à laisser sa place à Arkadiusz Milik (32e). Avec ce changement se sont dès lors éteintes les velléités offensives olympiennes, comme happées par la perte de leur créateur. De quoi réveiller des Rotterdamois peu inspirés jusque-là, à l'affût des erreurs rivales. À la réception d'innombrables mauvaises relances, Guus Til s'est effectivement illustré d'une belle volée, déviée in extremis par Gerson (39e), suivi de Cyriel Dessers, reprenant d'une volée l'astucieux service en retrait d'Orkun Kökçü (44e).

Difficile de faire mieux


Pas plus tranchants après la pause, l'OM s'est surtout montré maladroit au moment de conclure. À l'image de Valentin Rongier, engouffré dans la surface, mais tardant à frapper de son pied faible (55e) ou du duo Harit-Milik, se perdant totalement sur des contrôles de balle semblant pourtant simples (63e). En face, c'est Gernot Trauner, défenseur central, oublié au point de penalty, qui a pu placer le cuir légèrement loin du cadre (67e). Démarqué à son tour, Pol Lirola a pensé ouvrir la marque d'une reprise puissante : sans succès (77e). Ultime frisson d'une partie frustrante, le tir croisé d'Alireza Jahanbakhsh, à peine entré, chassé du poing par Steve Mandanda (90e+1). Marseille a longtemps cru en son rêve européen. Il fallait peut-être y croire plus fort.



OM (4-3-3) : Mandanda - Luan Peres, Kamara, Saliba, Rongier - Gerson, Gueye (Lirola, 46e), Guendouzi - Dieng (Bakambu, 62e), Payet (Milik, 33e), Harit (Ünder, 80e). Entraîneur : Jorge Sampaoli.

Feyenoord (4-2-3-1) : Marciano - Geertruida, Trauner, Senesi, Malacia - Aursnes, Kökçü - Nelson (Jahanbakhsh, 88e), Guus Til (Hendrix, 81e), Sinisterra (Linssen, 74e)- Dessers. Entraîneur : Arne Slot.

Les notes de Marseille-Feyenoord


Par Adel Bentaha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 16:15 Juninho, Robben... Découvrez la collection de photos So Foot de mai ! 1
Hier à 14:51 La FIFPRO réclame plus de repos pour les joueurs 23 Hier à 12:34 Au sommaire de SO FOOT CLUB : quel avenir pour ce PSG ? 1 Hier à 12:01 Une société dévoile un jet privé en hommage à Maradona 11 Hier à 09:55 Le RER A à son tour touché par des grèves pour la finale de la Ligue des champions 100 Hier à 09:13 Marcel Dib nouveau directeur sportif du SC Toulon 33