Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // En partenariat avec Uber Eats

L'OM freine l'OL

Alors qu'ils pouvaient profiter du faux pas du LOSC, bloqué par Strasbourg dans l'après-midi, les Lyonnais ont été accrochés dimanche soir à Marseille (1-1) après avoir, un temps, tenu le scénario de la rencontre. Rien d'illogique, finalement.

Modififié

Marseille 1-1 Lyon

Buts : Milik (44e, s.p.) pour l'OM // Toko Ekambi (21e) pour l'OL

Il sort du ring la tête basse, et pourtant, c'est lui qui devait soulever la ceinture de MVP. Poisson dans l'eau durant une bonne partie de la rencontre, décisif sur l'un de ses nombreux coups de nageoire lors de la première demi-heure, Lucas Paquetá a été de toutes les vagues d'un Marseille-Lyon un poil étrange. D'absolument toutes, malheureusement pour l'OL, notamment de l'une des seules marseillaises du premier acte, ce qui a vu le Brésilien être touché par un ballon de Gueye, offrant ainsi un penalty décisif à l'OM, et d'une autre en seconde période, sur laquelle le virevoltant milieu a été expulsé pour une sale faute sur Payet. Des hauts, des bas et, au milieu, deux équipes qui n'ont pas su se départager.

Paquetá, magicien et ventriloque


Puisqu’il n’a pas son pareil pour crevasser les terrains gazonnés, pourquoi écarter à ce point les plots ? Tête de sicario et allure de gangster, Lucas Paquetá danse sur la pelouse du Vélodrome et on ne voit rapidement plus que lui : à la récupération, à la projection et au cassage de lignes, le Brésilien s’empiffre de ballons, et l’OL se met très vite le scénario de cet Olympico pimenté par un drôle de contexte dans la poche. Du moins, c’est le premier ressenti, même si les Lyonnais s’amusent d’abord à s’offrir un zéro sur trois sur le pas de tir, Paquetá, Toko Ekambi et Depay ne réussissant pas, tour à tour, à blanchir la cible gardée par Steve Mandanda. Puis vient la 21e minute de la soirée et un mouvement d’école, initié par Thiago Mendes, accéléré par un décrochage de Depay et un décalage vers Paquetá, avant qu’Aouar ne laisse subtilement passer un centre de l’international brésilien pour mettre Karl Toko Ekambi sur orbite, prêt à toucher le petit filet opposé marseillais. Aux manettes du débat, on s’attend alors à voir l’OL se balader et enfoncer un OM incapable de développer la moindre séquence de possession, mais c’est tout l’inverse qui se produit. Étrangement, si Depay va pouvoir glisser une bonne tête à côté sur un centre de Cornet avant la pause, les Marseillais finissent mieux la première période et, après plusieurs phases arrêtées, Pape Gueye se retrouve en position, après un corner, de canarder les côtes - puis le bras - de Lucas Paquetá, définitivement à tous les étages de cette rencontre. Main signalée sur le coup par Benoît Millot, penalty et occasion sur laquelle saute comme un glouton un Milik jusqu’ici dévoré par Marcelo : le suspense n’est donc pas mort.

Des coups et une semelle


C’est ce que prouve le début d’un deuxième acte qui tourne au combat de boxe. Premier coup envoyé : une tentative de Depay balancée dans les tribunes vides du Vélodrome. Réponse marseillaise dans la foulée signée Milik, sur qui Denayer intervient parfaitement. Puis, nouveau coup donné par Memphis Depay, dont une frappe va venir glisser juste à côté du poteau gauche de Mandanda. Nouvelle réplique ? Évidemment, Khaoui profitant d’un bon centre de Thauvin pour nettoyer le petit filet extérieur de Lopes, avant que Milik ne tente de nouveau sa chance, sans pour autant faire flipper le portier portugais de l’OL. Que faire pour Rudi Garcia alors que l'OM, porté par un excellent Kamara et un Lirola excité sur son côté droit tout au long de la rencontre, gratte de la confiance ? Envoyer Cherki sur le gazon, et voir ? Pourquoi pas. Problème : à vingt minutes de la fin, le coach lyonnais va perdre le wagon de ses circuits, Paquetá, exclu de la fête après avoir posé une semelle sur Payet, qui va, moins de dix minutes plus tard, venir essuyer la sueur de son front sur celui de Mendes là où Álvaro González va se lancer dans une joute avec Memphis Depay. Le même Depay qui va coller un frisson énorme à la défense de l'OM après un ballon de Cherki, avant d'être signalé hors jeu, effaçant ainsi automatiquement un second but lyonnais inscrit éphémèrement par l'attaquant néerlandais. Les Marseillais, dominateurs en deuxième période, peuvent souffler, mais aussi avoir des regrets. Demain matin, ils seront sûrement plutôt lyonnais.


OM (4-2-3-1) : Mandanda - Lirola, A. González, Ćaleta-Car, Nagatomo - Kamara, Gueye - Thauvin, Payet, Khaoui (Cuisance, 72e) - Milik. Entraîneur : Nasser Larguet.


Lyon (4-3-3) : Lopes - Dubois (Diomandé, 87e), Marcelo, Denayer, Cornet (De Sciglio, 73e) - Paqueta, Mendes, Aouar (B. Guimarães, 73e) - Kadewere (Slimani, 86e), Memphis, Toko Ekambi (Cherki, 66e). Entraîneur : Rudi Garcia.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    il y a 11 heures Plus que quelques places pour la soirée So Foot "PSG-Leipzig" ! il y a 12 heures « Je serais crucifié », les révélations d'un joueur homosexuel de Premier League 148
    À lire ensuite
    Les notes de l'OM