Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Granville-Marseille (0-3)

L'OM évite le trou normand

Longtemps mis en échec par un Jeffrey Baltus impérial dans la cage normande, Marseille a dû attendre le dernier quart d'heure et l'ouverture du score d'Álvaro pour venir à bout d'une équipe de Granville vaillante, mais réduite à dix juste avant l'ouverture du score. Derrière, Radonjić et Payet ont donné au score l'ampleur qu'il méritait (0-3). Après Pau, l'OM est le deuxième qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France.

Modififié

Granville 0-3 Marseille

Buts : Álvaro (76e), Radonjić (82e) et Payet (90e+2) pour l'OM

C'est ce qu'on appelle une double peine. Une faute, sanctionnée d'un deuxième carton jaune, synonyme de rouge, et d'un coup franc amenant l'ouverture du score. Dans le rôle du malheureux ? L'attaquant granvillais William Sea, contraint à un quart d'heure du terme de laisser ses partenaires tenter l'exploit à dix face à l'Olympique de Marseille. Et spectateur impuissant, une petite minute plus tard, de l'ouverture du score marseillaise signée Álvaro sur le coup franc qu'il venait de provoquer. Un but qui a récompensé la large domination olympienne face à de vaillants granvillais, pensionnaires du National 2, et a mis l'OM sur la voie d'une qualification pour les huitièmes de finale méritée (0-3), ce soir au stade Michel-d'Ornano de Caen.

Baltus entretient le rêve


Cueilli à froid à Trélissac lors du tour précédent, l'OM attaque cette fois la partie tambour battant, à l'image de cette série de corners infructueux de Payet dans les premiers instants. Asphyxiés, les Normands sont à deux doigts de céder dès la 8e minute, mais Benyahya se sacrifie pour priver Rongier de l'ouverture du score, sur un nouveau centre du capitaine marseillais (8e). Passé ce coup de feu initial, les Granvillais resserrent les boulons. Bien en place, les coéquipiers de Robin Théault s'autorisent même quelques sorties dans le camp olympien. Conclues à chaque fois par des tentatives trop écrasées, œuvres de Mouaddib de loin, et de Behma sur un coup franc mal renvoyé (15e, 17e).


Joueuse - sans doute un peu trop - malgré le pressing haut marseillais, la formation normande frise la punition sur une perte de balle évitable aux abords de la surface. Mais la reprise de Rongier passe cette fois de peu à côté (23e). De mieux en mieux contenus par le bloc érigé par Johan Gallon, les Olympiens tentent de le fracasser à coups de tirs lointains. En vain, Jeffrey Baltus se déployant parfaitement sur ces tentatives de Payet (26e), Kamara (27e) et Lopez (37e), le premier voyant également un joli coup franc fuir de peu le cadre (29e). Bref, à la pause, l'OM mène aux points, mais le rêve est encore permis pour Granville, si l'on en croit l'enthousiasme du public de d'Ornano.

Double peine


La deuxième période débute comme la première : par un tacle décisif d'un défenseur normand, Ehua, qui intercepte in extremis une passe probablement décisive de Kamara pour Benedetto (50e), lancé dès la pause par André Villas-Boas. Malgré son passage à deux pointes, l'OM continue d'arroser de loin, et Baltus de se régaler, comme sur ce tir puissant de Strootman (53e), Payet ne parvenant pas à l'inquiéter (58e). La réponse normande ? Une frappe trop écrasée, encore, signée Sea (56e), un bon coup franc excentré galvaudé par Robin Théault (60e), et un centre mal ajusté du même Théault au terme d'un contre intéressant (70e). Trop peu pour inquiéter l'OM, toujours dominateur, mais toujours frustré par Baltus, une nouvelle fois décisif devant Benedetto (75e).


« Le premier quart d'heure sera important » , prévenait Johan Gallon dans le vestiaire de D'Ornano. C'est pourtant à l'orée du dernier quart d'heure que la partie va enfin basculer, avec ce second jaune récolté par Sea pour un excès d'engagement sur Rongier (75e). La suite, c'est un coup franc joué en filou par Payet et Sarr, une partie de billard dans la boîte granvillaise, et un pétard d'Álvaro pour faire exploser la parcage marseillais (0-1, 76e). Si Blondel pousse Pelé à la parade sur son premier ballon (78e), l'essentiel du spectacle en fin de partie est assuré par les visiteurs. En particulier Radonjić, auteur d'un joli numéro conclu d'un tir puissant du gauche à l'entrée de la surface (0-2, 81e), et Payet, buteur d'un superbe enroulé des vingt-cinq mètres dans le temps additionnel (0-3, 90e+2). Sorti l'an passé à Andrézieux, bousculé il y a deux semaines à Trélissac, deux équipes du même niveau que Granville (N2), l'OM a retenu la leçon. Jusqu'au bout : ce soir, la délégation marseillaise repartira sans la recette.




Granville (4-2-3-1) : Baltus - Behma, Akueson, Benyahya, Ehua - T. Théault, Kottoy - R. Théault (Blondel, 72e), Mouaddib (Chauvin, 89e), Lamrabette (Martinet, 85e) - Sea. Entraîneur : Johan Gallon.

Marseille (4-3-3) : Pelé - Sakai (Sarr, 68e), Álvaro, Kamara, Amavi - Rongier, Strootman, Sanson (Benedetto, 46e) - Germain (Radonjić, 79e), Payet, Lopez. Entraîneur : André Villas-Boas.


Simon Butel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

il y a 28 minutes Orlando rejoint Portland en finale du tournoi d’ouverture de MLS 2
Hier à 17:24 Le boss de Wycombe remet le trophée à un fan de 97 ans confiné 2
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 12:33 François Ciccolini rebondit à l’USM Alger 2299