Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Toulouse (1-0)

L'OM douche Toulouse

Grâce à un petit bijou de Payet, Marseille a disposé du TFC (1-0), qui avait fait jeu égal avec son hôte lors du premier acte. Le dernier du championnat n'était vraiment pas loin d'accrocher un point.

Modififié

Marseille 1-0 Toulouse

But : Payet (51e) pour l'OM.

« Aujourd'hui, il y a quelque chose à faire. » Quentin Boisgard a beau figurer à la dernière place du championnat avec ses copains du Téfécé, il y croyait, à la pause au Stade Vélodrome, face au dauphin du PSG. Le score était encore nul et vierge, l'OM était neutralisé, et l'ambition dans le jeu promise par Denis Zanko était bel et bien proposée par les visiteurs. Après son coup de pression devant la presse et son but en milieu de semaine à Sainté (0-2), Dimitri Payet est passé par là en début de seconde période, Reynet n'a pu que constater les dégâts, et les Violets ne s'en sont jamais remis, avec face à eux un Mandanda serein. Treize rencontres que cet Olympique de Marseille a oublié ce qu'était la défaite.

Deux presque buts à zéro


Il a suffi de 20 minuscules secondes passé le coup de sifflet de Stéphanie Frappart pour voir Aaron Leya Iseka, de retour au Vélodrome et lancé par Wesley Saïd, venir défier Mandanda et passer à un rien du but le plus rapide de la saison, au bout d'une action particulièrement lunaire (1re). Pendant 10 minutes (voire plus), Marseille - sans Valentin Rongier laissé sur le banc - a subi face à la lanterne rouge du championnat, et un seul Olympien, le dernier rempart, est entré sans souci dans son match, à l'image de son réflexe devant Quentin Boisgard (6e). Le dernier niveau du 4-3-3 provençal n'a pas aidé : avec Payet placé à droite et timide sur ses premiers ballons à exploiter, Nemanja Radonjić en phase d'expérimentation et Valère Germain - Benedetto étant au repos - introuvable, l'OM a fait peine à voir dans le premier acte. Et les locaux, apathiques, n'ont dû leur salut qu'à une sortie de balle de quelques millimètres au moment où Jean-Victor Makengo a fait frissonner les filets (24e). En lâchant à 10 minutes de la pause, le corps fragile de Lovre Kalinić (nouveau portier du Téfécé) a permis au tristounet Baptiste Reynet de retrouver les bois. Lequel a eu un ballon à négocier dans le temps additionnel de la première période, sur un plat du pied de Radonjić (45e+2).


L'entracte a complètement rebattu les cartes, et la rencontre a rapidement basculé du côté des hommes en blanc. Il faut dire qu'un bonhomme en mission continue de défendre sa candidature à l'Euro 2020 et de rappeler que son niveau, lui, est bien celui de la Ligue des champions. On parle de Dimitri Payet, qui y est allé de son caramel histoire de faire sauter le verrou occitan (1-0, 51e). Avec Mandanda pour tenir la baraque et le Réunionnais pour régaler l'enceinte marseillaise, les hommes d'AVB ont ensuite fait le travail, même si l'entrant Saîf-Eddine Khaoui n'a pas transformé après un superbe contre mené par les deux hommes forts de l'OM (76e). Et quand Toulouse a sonné la révolte, il a fallu un grand Mandanda pour écœurer Leya Iseka une deuxième fois (81e). Payet, lui, est passé à côté du doublé sur un ballon de Morgan Sanson que Ruben Gabrielsen a laissé filer (85e). Et même si le Vel' a frissonné sur la fin et que le jeune Toulousain Amine Adli - sorti du banc en fin de match - méritera d'être revu, ce n'est pas ce samedi que le TFC redeviendra une équipe qui gagne. Tout doucement, l'OM s'efforce de semer ses poursuivants.




OM (4-3-3) : S. Mandanda (c) - Sarr, Álvaro G., Ćaleta-Car, Amavi - M. Lopez (Strootman, 78e), B. Kamara, Sanson (Sakai, 86e) - Radonjić (Khaoui, 67e), V. Germain, Payet. Entraîneur : André Villas-Boas.

TFC (4-1-4-1) : Kalinić (Reynet, 37e) - S. Moreira, Gabrielsen, B. Diakité, I. Sylla - I. Sangaré (c) - Boisgard (A. Adli, 70e), K. Koné, Makengo, W. Saïd (Taoui, 78e) - Leya Iseka. Entraîneur : Denis Zanko.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

    Hier à 12:34 Quand Jean-Pierre Papin confie avoir commencé au poste de gardien 15
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
    Hier à 09:44 Canto, Ronaldo 97, PSG... découvrez la nouvelle collection photos! 5