Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nîmes-OM (2-3)

Benedetto abat Nîmes

Grâce à un triplé de Darío Benedetto, l'Olympique de Marseille a dominé Nîmes pour renforcer sa place de dauphin du Paris Saint-Germain. Face à ce réalisme, les Crocodiles n'ont pas tenu la distance malgré leur ouverture du score précoce et restent barragistes.

Modififié

Nîmes 2-3 Marseille

Buts : Ferhat (5e) et Deaux (92e) pour Nîmes // Benedetto (10e, 36e et 69e) pour Marseille

Il paraît qu'il n'est pas en forme. Il paraît que c'est une petite arnaque. Il paraît même qu'il a déjà loupé son passage à l'Olympique de Marseille, en recherche d'un nouveau numéro neuf pour la saison prochaine selon les rumeurs. Mais si Darío Benedetto, lui-même conscient que son niveau de jeu décevant depuis son arrivée en France cet été ne peut faire l'unanimité dans un sens comme dans l'autre, avait tout simplement besoin de pression pour répondre aux promesses et aux millions placés en lui ?


C'est, en tout cas, la relative impression qu'il a donnée ce vendredi soir pour l'ouverture de la 27e journée de Ligue 1. Car sur la pelouse de Nîmes, l'attaquant pointé du doigt depuis quelques semaines n'a eu besoin que d'une heure pour renverser d'un triplé vengeur l'adversaire qui menait et faire gagner son club. Lequel, deuxième au classement avec onze points d'avance sur le Stade rennais, le remercie grandement. De leur côté, les Crocodiles peuvent rager que le buteur se soit réveillé contre eux puisqu'ils ne bougeront pas de la 18e position à la fin du week-end, alors qu'ils ont ouvert le score très tôt.

Quand Álvaro rime avec Benedetto


Cette ouverture du score est signée Ferhat, à l’affût d'une tentative de Roux repoussée par Mandanda. Sans attendre, Benedetto réplique du plat du pied sur un service de Sarr. Vient alors une (petite) période de domination phocéenne, avant une séquence nîmoise que seul Álvaro semble capable de calmer. Devant la doublette Paquiez-Philippoteaux, par exemple.


Sur corner, Germain répond timidement avec une tête hors cadre. Et finalement, c'est le renard Benedetto qui profite d'une passe décisive de l'inévitable Payet pour faire passer l'OM devant. La VAR a beau s'en mêler, l'Argentin n'est pas hors jeu. Dixième réalisation en Ligue 1 validée, donc, pour lui et sévère sanction pour des locaux plutôt dynamiques qui rentrent aux vestiaires un poil dégoûtés.

Trois unités pour mieux régner, grâce à la fouine


L'amertume des Crocos, qui ont davantage tiré que leurs ennemis du jour, paraît somme toute logique : réaliste, Marseille a planté sur ses deux seules frappes cadrées face à une équipe qui vient d'enchaîner trois succès consécutifs devant son public en championnat. Reste que l'OM de Villas-Boas connaît la définition du mot cohérence, qu'il sait très bien associer au terme pragmatisme. En d'autres termes, les Phocéens ont un plan pour s'imposer et s'y tiennent. Le début de deuxième mi-temps ne dit pas autre chose, les visiteurs se montrant sereins sans essayer d'emballer une rencontre qu'ils contrôlent en apparence.



En apparence, seulement. Parce que Landre (ciseau, stoppé par Mandanda), Koné (poteau), Ripart, Ferhat ou Sarr ne sont pas si loin que ça - à quelques centimètres, en fait - de remettre Nîmes à hauteur, même si le gardien international est encore sur le coup. En face, Bouna se distingue par un horrible contrôle digne de provoquer un arrêt cardiaque à Pirlo. Pendant ce temps-là, les secondes s'écoulent, et le dauphin du Paris Saint-Germain tient ses trois points. Il s'en empare même définitivement quand, après une parade de Bernardoni devant Rongier, Benedetto trompe le portier d'une demi-volée au bout d'un coup franc de Payet. N'en déplaise à Deaux, auteur d'une réduction du score anecdotique sur corner. Un triplé, oui, qui signifie plus que trois simples unités.


Nîmes (4-2-3-1) : Bernardoni - Ripart, Landre, Martinez, Paquiez - Fomba (Deaux, 71e), Sarr - Ferhat, Benrahou, Philippoteaux (Koné, 70e) - Roux. Entraîneur : Blaquart.

Marseille (4-3-3) : Mandanda - Sarr, Álvaro, Ćaleta-Car, Amavi - Rongier, Kamara, Sanson - Germain, Benedetto (Lopez, 92e), Payet (Aké, 88e). Entraîneur : Villas-Boas.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un triplé pour Dario, trois unités pour l'OM




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 20:19 L’UEFA suspend le fair-play financier pour la saison 2020-2021 25
Hier à 16:27 L'AS Vitré veut offrir un maillot à Antoine Griezmann 6 Hier à 15:45 Infantino aurait bien cherché à savoir si Platini et Blatter traînaient des casseroles 10
Hier à 13:08 Ashley Cole victime d'un homejacking 10 Hier à 12:39 Nicolas Benezet raconte son confinement aux États-Unis 1
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi