Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Marseille (1-1)

Marseille arrache un point à Lyon

Les soirées se suivent et se ressemblent pour l’OM, qui vient de concéder son troisième 1-1 consécutif. Cette fois, c’est sur la pelouse de Lyon que les Marseillais ont péniblement gratté un point après une heure et demie de souffrance. En supériorité numérique pendant plus d’une heure et aussi dominateurs qu’imprécis, les Lyonnais peuvent s’en vouloir. Pas en forme olympique, les deux clubs se partagent les points et s’enfoncent dans une petite crise.

Modififié

Lyon 1-1 Marseille

Buts : Aouar (28e, sp) pour Lyon // Payet (16e) pour Marseille

Rapidement réduit à dix après l’expulsion de Dimitri Payet, quelques secondes après son ouverture du score, les Marseillais ont passé une soirée compliquée sur la pelouse de Lyon. En face, l’OL, dominateur d’entrée, avait pourtant vite égalisé sur un penalty d'Aouar... Avant de se casser les dents sur un bloc marseillais plus solide défensivement qu’inspiré offensivement. Bien aidé par l'imprécision lyonnaise et par un Steve Mandanda égal à lui-même, Marseille a de nouveau provoqué un miracle après les nuls contre Lille et Metz au Vélodrome. À défaut de talent et d'envie, l'OM a fait preuve de mental. Lyon, de maladresse. Mais personne n'a convaincu, c'est peu de le dire.

Docteur Dimitri, Mister Payet


Devant 1000 personnes, et dans une ambiance forcément terne malgré le son et lumière du formidable outil de l’OL, cette centième opposition entre Lyon et l’OM en L1 démarre sur les chapeaux de roues. La faute aux Lyonnais, qui asphyxient Marseille d’entrée avec un pressing agressif dans le camp phocéen. Il ne manque que la précision à l’OL, finalement surpris sur la première opportunité marseillaise. Sur un contre, Florian Thauvin enrhume le jeune Melvin Bard avant de décaler Payet à l’entrée de la surface. Un Zumba café plus tard, le numéro 10 marseillais trompe Anthony Lopes d’un petit enroulé du droit (0-1, 16e). Enfin un but dans le jeu, pour l’OM. Qui signe, surtout, le casse du siècle.


Mais il y a une justice dans ce pays, et Payet en paye le prix. Dans la foulée de son but, le twittos du Vieux-Port est coupable d’une vilaine semelle sur le tibia de Léo Dubois. Après un recours à la VAR efficace, Stéphanie Frappart expulse logiquement Payet. Quelques instants plus tard, l’arbitre alourdit la peine en pointant le point de penalty sans hésiter après une faute d’Álvaro sur Melvin Bard. Peu évidente à vitesse réelle, et pourtant incontestable. Reparti pour un an dans le Rhône, Houssem Aouar applique la sentence malgré le bout des gants de Mandanda (1-1, 26e). Le mur marseillais tient ensuite la baraque face à Thiago Mendes (29e), avant d’être sauvé par la VAR sur un but de Kadewere à la suite d'une frappe de Toko-Ekambi (hors jeu) miraculeusement détournée sur le poteau (42e). Dans les arrêts de jeu, une sortie kamikaze d’Anthony Lopes sur Álvaro envenime le retour au vestiaire. Mais sans nouvel appel à la VAR, malgré l’objection de Villas-Boas.

Un Lyon qui ronronne


Réorganisée par AVB à la pause, la bande marseillaise fait le dos rond devant son but et peut compter sur l’imprécision de Kadewere. Qui rate une première tête (48e), puis une deuxième (56e), tout en réglant peu à peu la mire. À l’heure de jeu, c’est Maxence Caqueret qui prend trop le temps de s’appliquer seul dans la surface, laissant la défense marseillaise le contrer. Impérial dans ses cages, Mandanda n’est pas non plus surpris par un centre-tir vicieux de Bard au premier poteau (64e). Solide aux abords de sa surface, l’OM se montre dangereux grâce... à Thiago Mendes. Le Brésilien de l’OL frôle en effet le contre-son-camp sur un centre en retrait de Thauvin, mais Bruno Guimarães traîne sur la ligne de but (71e).


Dans la foulée, Flotov quitte la pelouse et les dernières ambitions offensives de l’OM avec puisqu'il est remplacé par Lopez, laissant Radonjić seul maître de l’attaque marseillaise. Pas en veine, l’OL se voit refuser un nouveau but, Stéphanie Frappart jugeant Aouar fautif sur Mandanda (75e). C’est ensuite le poteau qui renvoie la tentative de Thiago Mendes après un loupé brandaoesque de Dembélé seul face au but vide (78e). En confiance, l'OM finit mieux la rencontre et se met même à rêver des trois points sur une frappe déviée de Rongier (88e). Fausse alerte. Finalement, Lyonnais et Marseillais se quittent bons ennemis. « Celui qui gagne sortira de la crise, l’autre y restera » , avait prophétisé André Villas-Boas, avant le coup d’envoi. Raté. Les deux (olym)piquent leur crise.




Lyon (4-3-3) : Lopes - Dubois, Marcelo (Diomandé, 85e), Denayer, Bard - Mendes, Caqueret (Guimarães, 68e), Aouar - Toko-Ekambi (Cherki, 85e), Cornet (Depay, 68e), Kadewere (Dembélé, 77e). Entraîneur : Rudi Garcia.

Marseille (4-3-3) : Mandanda - Amavi, Ćaleta-Car, Álvaro, Sakai - Kamara (Gueye, 60e), Sanson, Rongier - Payet, Benedetto (Radonjić, 60e), Thauvin (Lopez, 74e). Entraîneur : André Villas-Boas.


Par Adrien Hémard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 16:40 Gianni Infantino positif à la Covid-19 15 Hier à 16:16 Walter Ricciardi pense à la création d’une bulle pour la Serie A 9 Hier à 14:24 Le Wellington Phoenix FC se délocalise en Australie à cause du coronavirus 5 Hier à 12:57 Afrique du Sud : Il devient président d’un club à 19 ans 9 Hier à 12:13 Une D3 brésilienne fait match nul avec seulement 12 joueurs disponibles 8 Hier à 11:15 Bernardo Silva réclame un nouveau président à Benfica, Jorge Jesus lui répond 39
À lire ensuite
Les notes de l'OL