Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // résumé

L'Olympiakos accroche Wolverhampton, le Bayer et le Shakhtar à la fête

Plombé par une expulsion précoce, l'Olympiakos n'a pu faire mieux que match nul à domicile contre Wolverhampton (1-1), en 8es de finale aller de C3 ce jeudi soir. Tout l'inverse du Bayer Leverkusen, qui a réglé les Rangers en terre écossaise (1-3), alors que le Shakhtar s'est aussi payé Wolfsburg sur son sol (1-2).

Modififié

Olympiakos 1-1 Wolverhampton

Buts : El Arabi (53e) pour l'Olympiakos // Neto (67e) pour Wolverhampton
Expulsion : Rúben Semedo (29e) pour l'Olympiakos

Que vaut un club quand on lui coupe la tête ? Pas grand-chose. Davantage préoccupés par le sort de leur président Evángelos Marinákis, carapaté chez lui après avoir contracté ce foutu Covid-19, les joueurs de l'Olympiakos semblent avoir la tête ailleurs. Comme le défenseur central portugais Rúben Semedo, par exemple, qui oublie qu'il n'y a personne derrière lui en dégommant Diogo Jota. Conséquence : Thrylos ( « Légende » ) va jouer une heure à dix. Mais les fans des Wolves savent qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs avec leur équipe, souvent très fade en C3. C'est donc l'hôte grec, malgré le huis clos, qui continue de pousser... jusqu'à ouvrir la marque au retour des vestiaires. Évidemment, c'est l'inévitable Youssef El Arabi qui est dans le coup, profitant d'un superbe travail de Guilherme pour pousser la gonfle en terre promise. Se repliant en quarantaine, le club du Pirée tente de repousser tous les antigènes qu'il peut, mais finit par plier devant un virus non reconnu : un certain Pedro Neto-7. Avant de se confiner pour de bon.


Rangers 1-3 Bayer Leverkusen

Buts : Edmundson (75e) pour les Gers // Havertz (37e sp), Aránguiz (67e), Bailey (88e) pour le Bayer

Les Rangers avaient-ils conscience de leur chance de pouvoir disputer un match en présence de supporters ? Visiblement, non. Dans cette unique rencontre de 21h non touchée par un huis clos, les troupes de Steven Gerrard semblent presque gênées de la situation et laissent celles de Peter Bosz développer leur football. Ce qui équivaut à pas grand-chose, sur une pelouse pas loin d'être cabossée. Un peu d'animation ? Le défenseur des Gers George Edmundson s'en charge, en levant son bras dans la surface pour contrer un centre allemand. Une louable tentative pour rompre la léthargie du moment que le crack Kai Havertz fait fructifier sans trembler.


Secoués à la pause, les gars de Glasgow repartent avec de meilleures intentions, mais le Bayer reste sur une telle dynamique de confiance que c'est Charles Aránguiz qui inscrit le but du break, après une belle reprise de volée. Vexé comme un pou, George Edmundson se rachète en faisant preuve de plus d'habileté dans l'autre surface, mais le Bayer 04 est vraiment trop au-dessus : dans ses œuvres, Moussa Diaby décale Leon Bailey à gauche de la surface, et le Jamaïcain enroule magnifiquement dans la lucarne opposée. Inarrêtable, ce Bayer.


Wolfsburg 1-2 Shakhtar Donetsk

Buts : Brooks (48e) pour le VfL // Júnior Moraes (17e), Marcos Antonio (73e) pour le Shakhtar


Contrairement au PSG, le VfL n'avait le droit de poster ses supporters ni dans la Volkswagen Arena, ni à l'extérieur. Ainsi laissés à l'abandon, les Verts sont méconnaissables à domicile. Le Shakhtar et Júnior Moraes n'en demandaient pas tant : le Brésilien profite d'une intervention vaseuse de John Brooks pour catapulter le cuir au fond de la tête. Après une seule incursion dans la surface, les Ukrainiens croient même mener de deux buts quand un penalty leur est accordé pour une faute de main. Heureusement pour les ouailles d'Oliver Glasner, Koen Casteels part du bon côté. Et l'égalisation semble même toute proche, puisque le VfL obtient lui aussi un penalty, toujours à cause d'une main baladeuse. Mais lui aussi touché par le virus des penaltys ratés, Wout Weghorst se foire dans les grandes largeurs en gratifiant les spectateurs (absents) d'une « Platini » . Brooks, lui, fait une « Edmundson » en compensant son erreur sur le premier but par un coup de casque gagnant dans la surface adverse. Un trompe-l'œil : les Loups sont à côté de leurs pompes, à l'inverse d'Ukrainiens bien chaussés qui trouvent la faille une deuxième fois via Marcos Antonio, opportuniste à la suite d'un coup franc monstrueux d'Alan Patrick. Pas pire que Francfort (0-3 contre Bâle un peu plus tôt), Wolfsburg, mais pas mieux non plus.



  • Résultats et classements de Ligue Europa

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

    Hier à 20:19 L’UEFA suspend le fair-play financier pour la saison 2020-2021 29
    Hier à 16:27 L'AS Vitré veut offrir un maillot à Antoine Griezmann 7 Hier à 15:45 Infantino aurait bien cherché à savoir si Platini et Blatter traînaient des casseroles 10
    Hier à 13:08 Ashley Cole victime d'un homejacking 10 Hier à 12:39 Nicolas Benezet raconte son confinement aux États-Unis 1
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi