Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Lyon (2-2)

L'OL s'arrache pour résister à Lille

Punis deux fois en contre au cours d'une première période qu'ils pensaient maîtriser, les Lyonnais ont mis le paquet pour revenir et ont été récompensés en décrochant un match nul logique. Ils restent dauphins du PSG, un petit point devant le LOSC.

Modififié

Lille 2-2 Lyon

Buts : Rémy (17e) et Pépé (28e) pour Lille // Traoré (63e) et Dembélé (83e) pour Lyon.

Et si l'OL était guéri ? Alors que la critique récurrente adressée à l'équipe de Bruno Génésio est de gagner en jouant mal, des nets progrès ont vu le jour samedi après-midi : à Lille, Lyon a décroché un match nul en jouant bien. D'autant plus appréciable que les Gones étaient menés 2-0 à la pause par des Lillois auxquels tout a longtemps réussi.

Pompiers et magiciens lillois


Après dix minutes de politesses – je te rends le ballon, non tiens –, l'OL allume un premier point chaud quand Depay, servi deux fois sur des centres en retrait, se heurte à Balllo-Touré, puis à Meignan (10e). L’incendie est contenu, mais pas éteint, et Cornet le rallume en se présentant seul face à Meignan (14e), pompier de service une nouvelle fois efficace. Engoncés dans leur moitié de terrain, les Lillois n’en sortent que pour balancer un terrible retour de flamme. Au terme d'une action initiée par Rémy, Celik hérite du ballon sur l’aile droite et retrouve le numéro 9 lillois, auteur d’une superbe volée de l’intérieur du pied, qui laisse Lopes cloué au sol (1-0, 17e). Première récidive après six ans de placard pour le buteur aux dreadlocks. Puni sans avoir pourtant fait de grosse bêtise, l’OL répond, mais Cornet se cogne encore contre Mike Meignan (21e), quelques minutes avant de quitter la pelouse sur blessure. Pire, Lyon va boucler une première demi-heure de bon niveau en se faisant piéger en contre une deuxième fois. Sur une perte de balle d’Aouar, Rémy remonte quarante mètres et sert Pépé, buteur sous les yeux de la vingtaine d’émissaires venus l’observer (28e). Chirurgical. Les Lyonnais conservent la balle 75% du temps, mais se font bluffer par des tours de passe-passe lillois dès qu’ils la quittent des yeux. « Hop hop hop, où est le ballon ? » Au fond du but. 2-0 à la pause.

Depay, quand même


« Il faut qu’on arrête de s’ouvrir » , déplore Gérald Baticle avant la mi-temps. Pas vraiment entendu, puisque la recette de la deuxième période ressemble fort à celle de la première. Les Gones cherchent l'efficacité sans la trouver, à l'image de Depay, qui envoie dans les étoiles un penalty obtenu par Traoré (50e), et frôlent le 3-0 sur l'une des rares incursions lilloises en territoire ennemi (une tête de Xeka repoussée par Lopes, 59e). La solution, comme souvent dernièrement et malgré son premier échec, est dans les pieds de Depay : dans la surface adverse, le Néerlandais ouvre la voie du but à Traoré d'une talonnade parfaite et relance le match. C'est encore lui qui, au cours d'une fin de match complètement lyonnaise, va démolir la barre transversale de Meignan d'une lourde frappe (82e). Partie remise, puisque la récompense – méritée – des Lyonnais finit par arriver avec l'égalisation arrachée par Dembélé sur un centre à ras de terre dévié de Terrier (86e). Un vrai beau match de prétendants au podium.



Lille (4-5-1) : Maignan - Celik, Dabila, Fonte, Ballo-Touré - Pépé, Mendes, Ikoné, Xeka, Bamba (Ié, 70e) - Rémy (Leao, 73e). Entraîneur : Christophe Galtier.
Lyon (5-3-2) : Lopes - Tete, Denayer, Marcelo (Dembélé, 73e), Marçal, Mendy - Ndombele, Depay, Aouar (Fekir, 82e) - Traoré, Cornet (Terrier, 32e). Entraîneur : Bruno Génésio.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Albert Marie
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 39
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    À lire ensuite
    Le Dean est servi