Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // C1 féminine
  2. // Demies
  3. // PSG-OL (0-1)

L'OL gère le PSG et se hisse encore en finale de C1 féminine

Un stade San Mamés à huis clos, une demi-finale de C1 100% française, de la tension, deux cartons rouges, une grosse lutte... Mais à la fin, c'est encore et toujours l'Olympique lyonnais qui gagne (1-0). Rendez-vous dimanche pour voir le rouleau compresseur rhodanien tenter de rafler une cinquième médaille consécutive, contre Wolfsburg.

Modififié

PSG 0-1 OL

But : Renard (67e) pour Lyon
Expulsions : Geyoro (66e) pour le PSG // Parris (75e) pour l'OL


Il n'y aura pas eu de duel, cette saison : l'OL était tout simplement au-dessus de son homologue parisien, et ce n'est pas en demi-finale de Ligue des champions que le quadruple champion d'Europe en titre allait lever le pied. Ce mercredi soir à San Mamés dans la nuit de Bilbao, les filles de Jean-Michel Aulas n'ont pas écrasé leur adversaire : elles l'ont dompté, ont frappé quand il le fallait et ne lui ont pas laissé l'occasion de revenir. Dans une partie terminée à dix contre dix, Lyon signe une quatrième victoire sur quatre confrontations face à Paris cette saison. Et affrontera Wolfsburg pour une cinquième couronne consécutive, dimanche, dans un remake de la finale de 2018.

Maître Renard sur un arbre perchée

Lyon démarre sans Ada Hegerbeg, Amandine Henry et Griedge Mbock, et avec une Amel Majri un cran plus haut qu'en quarts face au Bayern. C'est après une dizaine de minutes que les Fenottes se mettent en marche, l'occasion pour Nikita Parris de surgir devant Irene Paredes sans réussir à accrocher le cadre (12e). Les Franciliennes, dangereuses, mais désordonnées, jouent la tête dans le guidon et s'empalent souvent sur l'arrière-garde rhodanienne. Au fil de la première période, Paris est acculé, fait des fautes, même si Sara Däbritz et Kadidiatou Diani font passer deux frissons coup sur coup, juste après la demi-heure de jeu. Sur l'un des coups francs obtenus par l'OL dans le camp adverse, Sara Bjork Gunnarsdóttir est elle proche de placer un coup de casque victorieux (39e).


Après l'entracte, même topo : il faut un tirage de maillot vicelard de Paulina Dudek sur Kadeisha Buchanan pour tenir la baraque parisienne (54e). Dix minutes plus tard, l'inéluctable survient : sur une énième intervention illicite parisienne, Graye Geyoro récolte son deuxième jaune et file à la douche (66e). Et ça se paie argent comptant pour les filles d'Olivier Echouafni, dès la reprise du jeu : le coup de patte de Majri trouve une Wendie Renard qui, après avoir raté le coche en première, ne laisse aucune chance à Christiane Endler (0-1, 67e). Mais alors que l'on pense que l'OL va gérer sa fin de match, Parris s'en prend maladroitement à Endler et prend elle aussi sa double biscotte (75e). Echouafni cogite, sacrifie la jeune Sandy Baltimore (qui n'aura eu qu'une trentaine de minutes de jeu après son entrée), mais le coffre-fort du Rhône reste cadenassé malgré quelques cafouillages et plusieurs sueurs froides. Dans quatre jours, Jean-Luc Vasseur découvrira donc l'ambiance d'une finale de Coupe d'Europe ; et ce sera bien l'un des seuls du vestiaire lyonnais.





PSG (4-3-3) : Endler - A. Lawrence, I. Paredes (c), Dudek, Morroni - Bachmann (Formiga, 67e), Däbritz, Geyoro - Diani, Katoto, Nadim (Baltimore, 54e puis Bruun, 81e). Entraîneur : Olivier Echouafni.

OL (4-2-3-1) : Bouhaddi - Bronze, Buchanan, W. Renard (c), Karchaoui (Bacha, 74e) - Gunnarsdottir, Kumagai - Cascarino (Le Sommer, 77e), Marozsán (Van De Sanden, 87e), Majri, Parris. Entraîneur : Jean-Luc Vasseur.


Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

Hier à 14:00 EuroMillions : 130 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi au Méga Jackpot
Hier à 17:30 Vous pensez tout savoir sur la saison 2019-2020 du PSG ? 1
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:03 Traité de « buffle », Akinfenwa regrette que la fédération l’ait « laissé tomber » 74 Hier à 10:03 Seize joueurs de Flamengo positifs au Covid-19 4