Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-Guingamp (2-1)

L'OL domine (encore) Guingamp

Après sa victoire en Coupe de France à Guingamp il y a quelques jours, Lyon a de nouveau battu les Bretons. Sur le même score (2-1), et avec la même impression de supériorité. Mais en championnat, cette fois.

Modififié

Lyon 2-1 Guingamp

Buts : Terrier (15e) et Fekir (35e) pour Lyon // Eboa-Eboa (21e) pour Guingamp

Il y a moins de dix jours, l'Olympique lyonnais rencontrait Guingamp en huitièmes de finale de Coupe de France au Roudourou et s'imposait plutôt sereinement sur le score de deux buts à un. Une grosse semaine plus tard, l'Olympique lyonnais vient encore de rencontrer Guingamp et s'est encore imposé plutôt sereinement sur le score de deux buts à un. Avec la même impression de supériorité.


En vérité, seuls la compétition et le lieu ont changé : cette fois, les Rhodaniens ont remporté la partie chez eux à l'occasion de la 25e journée de championnat grâce à une première période où les trois réalisations ont été inscrites. Et c'est franchement tout sauf une surprise, la différence de niveau étant assez nette entre les deux formations.

Pas besoin de Ndombele, vraiment ?


Pas de Depay ni de Ndombele dans le onze de départ ? Pas grave, se rassurent les supporters lyonnais. Après tout, ce n'est « que » la lanterne rouge de Ligue 1 en face, et l'effectif des Gones est suffisamment profond pour gagner sans quelques titulaires habituels. La preuve avec l'ouverture du score du coiffeur Terrier au quart d'heure de jeu, sa demi-volée du gauche terminant sa course en pleine lucarne. La victoire facile est assurée, pensent alors les fans rhodaniens.


Sauf que Guingamp refuse de se voir déjà en deuxième division. Six minutes après le premier tremblement de filet, Eboa Eboa égalise de la tête sur corner. Suffisant pour faire douter l'OL ? Pas vraiment : la domination des locaux se fait de plus en plus pressante, Caillard doit s'interposer devant Fekir ou Dubois... mais s'avoue vaincu une deuxième fois face à l'international français, auteur d'un bel enchaînement sur une transmission d'Aouar. Et il faut même toute la lucidité de Rebocho pour éviter le break avant de rentrer aux vestiaires.

Direction C1


Reste que les Bretons n'ont pas dit leur dernier mot. Il manque d'ailleurs peu de centimètres à Thuram pour remettre les compteurs à zéro (ou à 2-2, c'est selon). Survient alors la mauvaise nouvelle de la soirée pour Lyon, qui n'oublie pas son match de Ligue des champions face à Barcelone mardi : la blessure de Denayer, qui laisse sa place à Mendy.



Ce qui n'empêche pas Guingamp de continuer à subir. Tant bien que mal, Caillard se démène pour entretenir le mince espoir. Mais ce n'est pas assez pour récupérer le moindre point, la faute à un Lopes décisif devant Roux... et à la barre trouvée par l'attaquant dans le temps additionnel. Pendant que les visiteurs s'enfoncent donc à la dernière position du classement, leurs adversaires du soir reviennent à trois unités du dauphin lillois et en prennent six d'avance sur le rival stéphanois. Logique, finalement. Place au Barça, maintenant.


Lyon (4-2-3-1) : Lopes - Dubois, Marcelo, Denayer (F. Mendy, 61e), Marçal - Tousart, Aouar - Traoré (Cornet, 73e), Fekir, Terrier - Dembélé (Depay, 79e). Entraîneur : Génésio.

Guingamp (4-3-3) : Caillard - Traoré, Eboa Eboa, Sorbon, Rebocho - Ndong (Deaux, 89e), Phiri, Blas (Benezet, 66e) - Coco, A. Mendy (Roux, 65e), Thuram. Entraîneur : Gourvennec.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:11 Bonus FDJ : 13€ OFFERTS pour jouer à l'Euro Millions et au LOTO !
    Hier à 18:30 Un club tanzanien accusé de tentative d'empoisonnement 15 Hier à 16:04 Sébastien Frey : « J'ai failli mourir d'un virus » 38 Hier à 11:55 Platini : « Je ne me sens pas suspendu » 51
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom
    À lire ensuite
    Et Vadim paya sa dîme...