Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des nations
  2. // J2- Pays-Bas-Italie (0-1)

L'Italie boulotte les Pays-Bas

Dominatrice et plus entreprenante, la Nazionale a grignoté les Pays-Bas, grâce à un pion aérien de Nicolò Barella (0-1). Un succès mérité pour les gars de Mancini, qui prennent les commandes de leur groupe de Ligue des nations.

Modififié

Pays-Bas 0-1 Italie

Buts : Barella (45e+1) pour l'Italie

Hans Hateboer est sorti en tirant la langue. Martyrisé par Spinazzola et Insigne, le piston droit de l'Atalanta a passé une soirée du genre douloureuse, qui s'est achevée avec son remplacement à la 70e minute de jeu. Si ces partenaires n'auront eux pas servi de punching ball à l'Italie pendant tout le match, c'est bien la Nazionale, deux crans au-dessus avant la pause, qui l'a emporté aux points ce soir. Pour ce faire, une tête de Nicolò Barella aura finalement suffi aux ragazzi de Roberto Mancini.

L'Italie en appétit


Le plat principal de ce groupe 1 de Ligue des nations promène de drôles de saveurs. Coté italien, la popote, pas toujours très finaude, a au moins le mérite d’être généreuse. Malgré quelques fautes techniques, la Nazionale a tout de suite les crocs : très en jambes, Spinazzola laboure consciencieusement son couloir gauche, Immobile se distingue d'une frappe enroulée qui lèche le poteau, quand Zaniolo envoie un ciseau au-dessus de la barre de Cillessen. En face, les Néerlandais rechignent pour se mettre à table : trop esseulé, Depay se dessèche comme un vieux croûton devant, Wijnaldum fait la carotte sur son côté droit et De Jong, en panne d'inspiration, n'a pas les ingrédients pour sauver la recette batave. Les Azzurri, dominateurs, n'ont dès lors plus besoin que d'une subtile pincée de réalisme pour emballer le menu de la soirée. Un manque bientôt comblé par Nicolò Barella. Servi par un centre enveloppé d'Immobile, le milieu de l'Inter vient ouvrir la marque d'un coup de casque autoritaire, peu avant la pause.

Patates orange


Apathiques en première période, les Orange puisent enfin dans leur sac à patates dans le deuxième acte. Servi par Wijnaldum, Van de Beek tire un pruneau que dévie in extremis Donnarumma, quand Depay envoie la purée du gauche, une tentative qui échoue tout près du poteau transalpin. Moins impériale, l'Italie garde cependant la main verte et essaime les graines de ce qui pourrait se muer en but de 2-0. Les triangulations de Barella, Jorginho et Locatelli permettent à la Nazionale d’asseoir une certaine maîtrise dans l'entrejeu, mais les gars de Mancini ne parviendront jamais à assaisonner leur macédoine du soir d'un second but. Pas bien grave : plutôt convaincante, l'Italie achève de peler les Orange et passe devant les Pays-Bas, au classement du groupe 1 de la Ligue des nations.



Pays-Bas (4-3-3) : Cillessen - Hateboer (Dumfries, 70e), Veltman, Van Dijk, Aké (De Jong, 81e) - De Roon, Van de Beek (Bergwijn, 58e), F. De Jong - Wijnaldum, Depay, Promes. Sélectionneur : Dwight Lodeweges.

Italie (4-3-3) : Donnarumma - D'Ambrosio, Bonucci, Chiellini, Spinazzola - Barella, Jorginho, Locatelli (Cristante, 81e) - Zaniolo (Kean, 42e), Immobile, Insigne (Chiesa, 90e). Sélectionneur : Roberto Mancini.


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

Hier à 23:28 Viens tester tes connaissances et ta culture foot (en ligne) 7
Hier à 16:16 Le patron de Perth Glory pousse un coup de gueule sur les salaires 5 Hier à 16:00 Mathieu Ficot est le nouveau directeur général adjoint de la LFP 4
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Hier à 14:30 Un des pires penaltys de l'année tiré en Lettonie 21 Hier à 12:24 La Ligue 1 en tête des cinq grands championnats sur le temps de jeu des jeunes 58
Hier à 08:45 Al-Hilal joue un match malgré quinze joueurs positifs au Covid-19 4
À lire ensuite
Quoi d'neuf dockers ?