Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // résumé

L'Inter se replace, Salzbourg allume Genk

En disposant du Slavia Prague à l'extérieur (1-3), l'Inter a repris la deuxième place du groupe F derrière le Barça. Également hors de ses bases, Salzbourg s'est donné le droit de rêver en faisant de la purée de Genk (1-4). Enfin, le RB Leipzig a arraché un match nul miraculeux sur sa pelouse face au Benfica (2-2) après avoir été mené de deux buts à l'approche de la fin du temps réglementaire.

Modififié

Slavia Prague 1-3 Inter

Buts : Souček (37e, sp) pour le Slavia Prague // Martínez (19e, 88e), Lukaku (81e) pour l'Inter

L'Inter n'a pas le choix : il lui faut remplir sa mission de triompher en Tchéquie pour rester en vie dans cette C1. Une tâche beaucoup plus compliquée qu'il n'y paraît au vu des prouesses réalisées par le Slavia dans ce groupe de mutants (matchs nuls sur les pelouses de l'Inter et du Barça). Galvanisés par une Eden Aréna rustique (21 000 places), mais en feu, les locaux font d'entrée transpirer les Nerazzurri. Qui restent de marbre et vont froidement frapper les premiers. Au diable l'esthétisme : Romelu Lukaku dégage la voie de deux-trois coups d'épaule de déménageur et balance le carton à Lautaro Martínez, qui n'a plus qu'à emballer l'affaire (19e). Pas le temps de badiner : les deux gros bras ont encore le cœur à l'ouvrage et inversent les rôles pour le 2-0. Ça sent le roussi pour le Slavia... sauf que l'arbitre annule finalement le but avec l'aide très tardive de la VAR et accorde un penalty au Slavia pour une faute de Stefan de Vrij au départ de l'action ! Sans trembler, Tomáš Souček transforme (37e). 1-1, et ça change tout, puisque l'Inter doit à nouveau remettre les mains dans le cambouis. Ce que Romelu Lukaku tente de faire (49e, barre transversale 64e) sans faire redémarrer le moteur, avant d'y parvenir à force d'opiniâtreté. Une petite glissade d'un défenseur central, un gardien qui a le goût de l'aventure et voilà comment on fait plaisir à Antonio Conte. La troisième couche signée Lautaro Martínez (un amour de volée sur une passe-bijou de Lukaku) et le classement du groupe à l'issue de la soirée ne feront que renforcer ce plaisir : voilà les Italiens deuxièmes, juste devant le Borussia Dortmund.

Liverpool bute sur Naples

Note du match : 13/20, comme le nombre de mois qu'a dû attendre l'Inter avant de célébrer à nouveau une victoire à l'extérieur en C1. La dernière, c'était en octobre 2018, chez le PSV.


RB Leipzig 2-2 Benfica

Buts : Forsberg (89e sp, 90e+6) pour Leipzig // Pizzi (20e), Vinícius (59e) pour Benfica

Qu'il est excitant, ce groupe ! Annoncée comme ultra-homogène, la poule de l'OL tient décidément toutes ses promesses. Seul Benfica est désormais éliminé, plombé par le réveil stratosphérique du RB Leipzig, mené de deux buts à une minute de la fin du temps réglementaire. C'est le défenseur central français Dayot Upamecano qui avait permis aux Portugais de rêver, d'abord en dégageant un centre dans les pieds de Pizzi (20e), puis en loupant une relance qui avait permis à Vinicius de croquer dans un deuxième pion (59e). Et puis Emil Forsberg est arrivé. En transformant un penalty, le Suédois avait redonné de l'espoir à ses partenaires à la 89e minute, avant de faire exploser la Red Bull Arena d'une tête croisée imparable au bout du bout du temps additionnel. Avec trois points d'avance sur Lyon et le Zénith, les hommes de Julian Nagelsmann se retrouvent en excellente posture avant d'attaquer la dernière journée alors que Benfica dit adieu aux 8es. Cruelaõ.

Note du match : 10/20, comme le numéro de maillot d'Emil Forsberg. Un vrai n°10 dans sa team.

Genk 1-4 Salzbourg

Buts : Samata (85e) pour Genk // Daka (43e), Minamino (45e), Hwang (69e), Håland (87e) pour Salzbourg

Déjà éliminé de la C1, Genk n'a plus grand-chose à jouer et ça se sent. Toujours en course pour les 8es de finale de la C1, Salzbourg joue gros et ça se sent. Les troupes de Jesse Marsch évoluent comme à domicile et étouffent un très fébrile champion de Belgique, déjà mal en point en championnat. L'étau se resserre jusqu'à l'approche de la mi-temps, où le verrou local finit par sauter. C'est le Zambien Patson Daka qui profite d'une prise de balle infecte du gardien Gaëtan Coucke pour faire trembler les filets (43e). On se promène tranquillement en attendant la pause ? Non, on enclenche la seconde bien sûr ! Derrière le volant : le Japonais Minamino, bien servi par un autre Zambien, Enock Mwepu. Le tour du monde des buteurs continue grâce au Sud-Coréen Hwang Hee-Chan (69e), mais Genk, qui possède pas moins de huit nationalités différentes dans son onze de départ, ne se laisse pas faire et réduit l'écart grâce au Tanzanien Mbwana Samata. Le dernier mot revient finalement à la Norvège du phénoménal Erling Braut Håland (87e)... et à l'Autriche du RB Salzbourg évidemment, qui jouera sa qualification à Liverpool lors de la dernière journée tout en espérant que Naples se plante contre Genk. Improbable ?


Note du match : 16/20, comme le nombre de buts encaissés par Genk jusqu'à présent en C1. Porosité.



  • Résultats et classement de la Ligue des champions




    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

    Hier à 07:07 Vendredi 13 avril 2019 : 13 millions d'euros à Super Loto et 37 millions d'euros à EuroMillions !
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi