Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Inter-Fiorentina (2-1)

L'Inter s'offre le scalp de la Fiorentina

Bousculée par une Fiorentina généreuse et un Chiesa intenable, l'Inter a fini par trouver les ressources nécessaires pour enchaîner un troisième succès de rang, son premier en championnat à domicile (2-1).

Modififié

Inter 2-1 Fiorentina

Buts : Icardi (44e (s.p.)), D'Ambrosio (77e) pour l'Inter // Chiesa (53e) pour la Fiorentina

Peut-on réellement vivre une plus belle semaine que celle tout juste vécue par l'Inter ? Le doute est clairement permis. Avant d'affronter Tottenham mardi dernier pour son retour en Ligue des champions, l'équipe de Spalletti était plongée dans le doute et aurait sans doute volontiers signé pour ne pas recevoir une raclée de la part des Spurs. Une semaine plus tard, cette Inter a remporté ses trois matchs (face à Tottenham donc, samedi à la Samp' et ce soir contre la Fiorentina) avec, certes, plusieurs lectures possibles à la fin de ses prestations. Ce soir, face à une Fio souvent plus séduisante qu'elle, l'Inter a souffert, mais a fini par s'imposer pour revenir à hauteur de son adversaire du soir au classement. Un constat, qui ne cesse de gagner en épaisseur, saute aux yeux : les Nerazzurri ne sont pas encore au niveau où on les attendait en début de saison. C'est même parfois poussif. Mais pourtant, ils gagnent leurs matchs.

L'Inter remercie la VAR !


Dès l'entame de partie à San Siro, l'Inter se fait bouger par une formation viola qui reste sur deux victoires lors de ses quatre derniers déplacements à Milan. Mirallas n'est pas loin de refroidir l'ambiance encore un peu estivale qui règne sur la pelouse milanaise, mais le poteau droit d'Handanovič fait le boulot de son propriétaire (3e). La formation de Spalletti ne voit pas le ballon, Veretout est aux basques d'un Nainggolan qui peine à exister dans le premier quart d'heure. Seul Candreva réussit à apporter du danger, en servant notamment sur un plateau Perišić dont la tentative donne des sueurs froides à Lafont (18e).

Les débats se rééquilibrent rapidement, et sur une superbe passe de Chiesa, Simeone perd son duel face au portier slovène de l'Inter (31e). Et même sans exercer une pression dantesque sur le but des Florentins, l'équipe de Spalletti va, contrairement au week-end dernier à Gênes, avoir cette fois la VAR en sa faveur. Un penalty cadeau offert par Paolo Silvio Mazzoleni, pour une main très légère et involontaire de Victor Hugo sur un centre de l'intenable Candreva. Une occasion en or qu'Icardi ne loupe pas (44e) et qui permet au co-meilleur buteur de Serie A la saison dernière d'ouvrir son compteur en Serie A.

Chiesa leur a tout fait, en vain


L'ouverture du score d'Icardi aurait pu mettre un très gros coup sur la tête des hommes de Pioli, mais il n'en sera rien. Du haut de ses vingt piges, Chiesa sonne la révolte et va ramener rapidement les siens dans la partie. Un tir aux vingt mètres détourné par Škriniar, et revoilà la Fio au contact de son adversaire du soir (53e). Dans tous les bons coups, le fils d'Enrico se veut d'abord altruiste, mais ni Pjaca ni Benassi ne réussissent à conclure (58e). Puis il essaye de faire la différence seul (62e) sans plus de succès. Mais à force de pousser sans conclure, la Fiorentina va se faire punir par le froid réalisme interista : D'Ambrosio trouve un bon relais avec Icardi et s'en va finir le travail en solitaire (77e). Ce coup-ci, Spalletti préfère ne pas exulter face à la caméra, par précaution. Les Florentins n'ont plus grand-chose dans les chaussettes, et l'Inter, surprise de ne pas marquer son but de la victoire dans les arrêts de jeu, se contente de gérer le résultat. Le premier succès à domicile de la saison (après un nul et une défaite) permet aux Interisti de remonter à la cinquième place. Pour le beau jeu, on verra en octobre.



Inter (4-2-3-1) : Handanovič - D'Ambrosio, De Vrij, Škriniar, Asamoah - Vecino (Keita, 69e), Brozović - Candreva (Politano, 58e), Nainggolan, Perišić (Gagliardini, 87e) - Icardi. Entraîneur : Luciano Spalletti.

Fiorentina (4-3-3) : Lafont - Milenković, Vitor Hugo, Pezzella, Biraghi - Edimilson, Veretout, Benassi (Vlahovic, 84e) - Chiesa, Simeone (Pjaca, 55e), Mirallas. Entraîneur : Stefano Piolo.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:27 Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 12 Hier à 15:01 Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 99
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 09:30 Les trophées 2018 de SO FOOT !