Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Inter-Bayer Leverkusen (2-1)

L'Inter digère Leverkusen et file en demie

Pas toujours irréprochables défensivement, mais inspirés collectivement, les Nerazzurri ont dominé assez nettement Leverkusen (2-1), pour foncer vers les demies de la Ligue Europa.

Modififié

Inter 2-1 Bayer Leverkusen

Buts : Barella (15e), Lukaku (21e) pour l'Inter // Havertz (24e) pour Leverkusen

Dix piges que les Interisti attendaient ça. Après des années de déceptions, de ratages, de fausses bonnes idées, les Lombards ont enfin réappris à frissonner de plaisir en Europe. Nouvelle illustration ce lundi, face au Bayer Leverkusen, dompté deux buts à un. Voilà qui permet aux gars d'Antonio Conte de foncer dans le dernier carré d'une C3 qu'ils doivent forcément ambitionner de remporter.

Le dîner est servi


Un quart de C3, quand on a faim, ça ne se refuse pas. En ce début de rencontre, c'est l'Inter qui a le plus la dalle et Leverkusen se retrouve vite avec presque rien à picorer dans son assiette. Les Lombards croquent des ballons aux quatre coins du terrain, Lautaro et Lukaku se régalent dans les seize mètres adverses et ce qui devait arriver arriva. Young transmet pour Lukaku dans la surface, dont le jeu de corps fout une pagaille monstrueuse dans la défense allemande. Barella profite alors d'un ballon mal ressorti par l'arrière-garde adverse pour botter un délicieux extérieur du pied, qui coupe vite l'appétit du Werkself.


Déjà mal en point, les gars de Peter Bosz ne vont pas tarder à nouveau avaler de travers : le mérite en revient à Lukaku, omniprésent en ce début de match. Cinq minutes après l'ouverture du score, le Belge tourne en pivot autour de Tapsoba, avant de fusiller Hrádecký. Mise en confiance par son début de match, l'Inter se pourlèche néanmoins les babines un peu tôt et Leverkusen en profite pour se mettre enfin à table. Le trio Diaby, Volland, Havertz revoit le jour et le dernier finit par réduire le score, après un une-deux d'école dans la surface. Voilà qui vient conclure une première période généreuse et savoureuse, comme une bouffe entre potes à l'italien du coin.

Des passoires et des hommes


Les portes restent grandes ouvertes en seconde période, mais la finition n'est plus au rendez-vous. L'Inter se régale des trous d'air monumentaux que lui offre la défense de Leverkusen, mais n'arrive plus à en profiter. Lukaku, décidément partout, contre même une frappe à bout portant de Gagliardini, bien malgré lui. Dominés, les Rhénans procèdent plus nettement en contre et Demirbay chauffe les gants d'Handanović d'une frappe puissante, mais trop axiale. Un coup pour rien : la flamme qui nourrit le jeu allemand reste vacillante. Conte fait successivement entrer Eriksen et Sánchez dans l'arène et ses poulains assoient un peu plus leur maîtrise technique. La fin de match des Nerazzurri n'est pas pour autant parfaite, De Vrij devant même éteindre à lui tout seul le feu sur quelques centres dangereux. Qu'importe, l'Inter tient la baraque jusqu'au bout de la nuit et décroche sa place direction les demies de la C3, où elle affrontera à Düsseldorf le vainqueur du match Shakhtar-Bâle.



Inter (3-5-2) :Handanović - Godín, De Vrij, Bastoni (Škriniar, 84e) - D’Ambrosio (Moses, 59e), Barella, Brozović, Gagliardini (Eriksen, 85e), Young - Lukaku, Lautaro (Sánchez, 64e). Entraîneur : Antonio Conte.

Bayer Leverkusen (4-5-1) :Hrádecký - Tah, L. Bender (Bellarabi, 59e), Tapsoba, Sinkgraven - Baumgartlinger , Palacios (Bailey, 58e) - Demirbay, Havertz, Diaby - Volland (Alario, 86e). Entraîneur : Peter Bosz.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 17:50 Oxford United obligé de se rendre à son match en voiture et en taxi 3
    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:32 Nedum Onuoha demande aux joueurs de continuer à s’agenouiller 84
    Hier à 10:05 Quand Vercoutre chambrait Gattuso 22