Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Inter-Shakhtar (5-0)

L'Inter désintègre le Shakhtar et fonce en finale

Remarquable d'efficacité devant, tactiquement supérieure et imperméable défensivement, l'Inter a collé 5 baffes à un Shakhtar méconnaissable ce lundi. Les Lombards compostent brillamment leur billet pour la finale de C3 face à Séville, vendredi prochain.

Modififié

Inter 5-0 Shakhtar

Buts : Martinez (19e, 74e), D'Ambrosio (64e), Lukaku (78e, 84e) pour l'Inter

Antonio Conte a donc choisi d'éteindre la lumière. Comment étouffer les flamboyances offensives du Shakhtar ? En éteignant les braises, sans jamais laisser partir le moindre départ de feu. Résultat ? Ce lundi, le Shakhtar n'a pas existé et c'est l'Inter qui a craché des flammes, bien aidée par un Barella incandescent dans l'entrejeu et un Lautaro Martinez lumineux devant, et auteur d'un doublé décisif.

Martinez, l'Inter vue du ciel


Toujours énigmatique pour les non-initiés, le Shakhtar reste une équation aux multiples inconnues pour ses adversaires continentaux. Pour résoudre la charade, l'Inter débute piano piano, histoire de cerner le mystère adverse, pour ensuite mieux chasser le flou. Le Shakhtar en profite pour mettre en place ses circuits habituels, à base de redoublements de passes rapides. Mais la magie n’opère pas, les rares renversements de jeu ukrainien trouvant toujours une gambette de De Vrij ou D'Ambrosio pour s'interposer. Les Nerazzurri vont même vite démystifier le plan de jeu adverse, quand Pyatov fait l'erreur d'envoyer un dégagement dans les petons adroits de Barella. Omniprésent en première mi-temps, le Sarde cale une accélération sur l'aile droite, puis adresse une merveille de centre pour Lautaro Martinez. L'Argentin décolle au-dessus de tout le monde et plante une tête succulente dans les filets ukrainiens. Un pion qui met les Interisti en appétit : les gars de Conte, déjà costauds, contractent encore un peu plus les abdos et assoient leur domination physique, face à un Shakhtar assez impuissant offensivement.

D'Ambrosio, forte tête et coupe parfaite


Une fin de première période qui annonce la seconde. Le Shakhtar a les pétoches d'enclencher son pressing, pas rassuré à l'idée de voir Lukaku et Lautaro plonger dans son dos. À raison. En contre, le premier manque d'un rien de conclure d'une frappe enveloppée du droit, quand le second signe un lob inspiré, que Pyatov détourne du bout des doigts. Paumés, les Ukrainiens s'égarent dans le labyrinthe du pressing interista, et l'inévitable ne tarde pas à pointer le bout de son nez : Brozović botte un corner chiadé sur le crâne gominé de D'Ambrosio, qui double la mise, sans même défaire sa coupe fixation béton. Jamais décoiffée ce soir, l'Inter survole le restant du second acte, et Martinez, d'un enveloppé parfait, puis Lukaku, d'un tir du gauche placé, n'ont plus qu'à emballer l'affaire en fin de match. Le Belge tourne même l'ensemble à l'humiliation, en laissant Khocholava sur place, avant de conclure du droit. Cette fois, Antonio Conte peut exulter : l'Inter attrape sa première finale européenne depuis dix ans, un sommet que les Lombards disputeront face à l'hyper spécialiste de l'épreuve, le FC Séville, le vendredi 21 août prochain.



Inter (3-5-2) : Handanović - Godín, De Vrij, Bastoni - D'Ambrosio (Moses, 81e), Barella, Brozović (Sensi, 85e), Gagliardini, Young (Biraghi, 64e) - R.Lukaku (Esposito, 85e), L.Martinez (Eriksen, 81e). Entraîneur : Antonio Conte.

Shakhtar (4-2-3-1) : Pyatov - Dodò, Kryvtsov, Khocholava, Matvienko - Stepanenko, Marcos Antonio - Marlos (Konoplyanka, 85e), Alan Patrick (Solomon, 59e), Taison - Junior Moraes. Entraîneur : Luís Castro.




Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 17:30 Vous pensez tout savoir sur la saison 2019-2020 du PSG ? 1
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
Hier à 12:03 Traité de « buffle », Akinfenwa regrette que la fédération l’ait « laissé tomber » 74 Hier à 10:03 Seize joueurs de Flamengo positifs au Covid-19 4