Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Napoli-Inter (1-3)

L'Inter culbute Naples sur son passage

Dans une partie endiablée, Lukaku (auteur d'un doublé) et Lautaro Martínez ont permis aux Nerazzurri de s'imposer nettement sur la pelouse du Napoli afin de conserver le trône de Serie A. Pour le vaincu du jour, le grand sursaut attendra.

Modififié

Naples 1-3 Inter

Buts : Milik (39e) pour le Napoli // Lukaku (14e et 33e) et L. Martínez (62e) pour l'Inter

Gennaro Gattuso n'aura disputé que deux parties à la tête de ce Napoli malade avant d'être lancé dans son premier choc en Serie A. C'était certainement un peu prématuré pour ses troupes, éloignées à la huitième place avant cette journée de la Befana. Et la marche était un peu haute face à cette Inter qui, mise sous pression par la Juve un peu plus tôt, est repartie du Sud avec ce qu'elle était venue chercher. Toujours privé de Nikola Maksimović mais surtout Kalidou Koulibaly derrière, le Napoli a failli défensivement et les Nerazzurri, sans surnager et en ayant finalement beaucoup subi, ont pourtant rendu une copie quasi parfaite.


Tout démarre très fort avec une tête d'Arkadiusz Milik au-dessus (2e) puis une énorme occasion pour un Lukaku butant sur Mario Rui... et finalement signalé hors jeu (3e). Les espaces ne manquant pas, les locaux piquent en contre, mais d'un bout à l'autre du pré, on a les jambes tremblantes : Lukaku frappe timidement (7e) et Insigne voit le ballon le fuir (8e). Lautaro Martínez (9e) - qui fête son retour de suspension -, le lutin du Vésuve (10e) ou encore Fabián Ruiz (13e) ont du mal à régler la mire, mais le premier à gronder est Lukaku : une glissade de Giovanni Di Lorenzo - qui entame l'année dans l'axe à côté de Kostas Manolas -, et le Belge s'en va glacer le San Paolo en costaud à l'aide d'un montant (0-1, 14e). Au moment où Milik fait lui aussi frissonner les filets, c'est après une faute de José Callejón sur Samir Handanovič (26e).

Meret, la boulette des rois

L'Inter manque de faire regretter les locaux dans la foulée, mais Alex Meret s'oppose à Matías Vecino sur corner (27e). Le coup de massue vient cinq minutes plus tard : Lukak', encore lui, profite d'une ouverture de Marcelo Brozović pour provoquer la boulette du portier napolitain (0-2, 33e), puis manque la passe dé avec un ballon un poil trop profond pour Martínez (37e). Handanovič, lui, n'a pas sorti les gants en peau de pêche et le prouve devant Insigne (38e), mais ne peut rien devant Milik à bout portant sur un superbe circuit Zieliński-Calléjon (1-2, 39e), et c'est tout Naples qui reprend espoir. Mais juste avant l'entracte, Rui ne trouve que l'épaule de Milik (45e).


À la reprise, l'erreur de Brozović ne profite pas aux Partenopei (46e). Les poulains du double G sont dans le vrai et mènent les débats, mais cette Inter est une bête froide et sans scrupule : sur un centre de Matías Vecino, Kostas Manolas remet malencontreusement Lautaro dans le coup, et l'Argentin ne se fait pas prier (1-3, 62e). L'orage est passé pour les visiteurs : ni Callejón (66e) ni Zieliński (67e, 81e) ne trouvent les armes pour revenir, alors que les esprits s'échauffent sur le terrain et sur les bancs. Et quand le capitaine napolitain Insigne retrouve ses esprits, son coup franc caresse la transversale (75e). Une dernière parade d'Handanovič (87e), un dernier frisson de Martínez dans la surface adverse (90e+1) et les Milanais peuvent plier bagage avec le 100e succès d'Antonio Conte en Serie A validé. Et la place de leader, bien sûr.



Naples (4-3-3) : Meret - Hysaj (Lozano, 81e), Manolas, Di Lorenzo, M. Rui - Allan, F. Ruiz (F. Llorente, 84e), Zieliński - Callejón, Milik, Insigne (c). Entraîneur : Gennaro Gattuso.

Inter (3-5-2) : Handanovič (c) - Škriniar, De Vrij, Bastoni - Candreva, Vecino (Sensi, 73e), Brozović, Gagliardini (Barella, 56e), Biraghi - L. Martínez, R. Lukaku (Valero, 88e). Entraîneur : Antonio Conte.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 16:37 Il refuse de marquer à la suite de la blessure d'un adversaire 25 Hier à 16:27 La solution d’un joueur d’Ipswich pour éviter d’être en retard à l’entraînement 34 Hier à 15:48 Bordel autour du transfert de Mathias Pogba 36
    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:50 Michel Platini nouveau conseiller du syndicat mondial des joueurs 14 Hier à 12:50 Mbappé veut que « tout le monde sorte » du terrain pour lutter contre le racisme 76