Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Disparition de Papa Bouba Diop

L'hommage de Ferdinand Coly à Diop

Modififié
Un frère, un vrai.

Ferdinand Coly a côtoyé Papa Bouba Diop à Lens, mais surtout en sélection nationale sénégalaise. L’ancien défenseur, marqué par le décès de son ancien coéquipier, garde bien sûr en mémoire le but inscrit par le colosse de Rufisque lors du fameux match d’ouverture de la Coupe du monde 2002 contre la France championne du monde (1-0). Ainsi que sa personnalité sincère et sobre : « Bouba, ce n’était pas le joueur le plus bavard de l’effectif ni le plus expansif. Il était du genre discret, humble, presque effacé. Cela contrastait un peu avec son physique impressionnant, c’était un colosse et je me disais souvent que c’était mieux qu’il ne s’énerve pas, car cela aurait fait mal ! C’était la force tranquille, en somme. En sélection, il était notamment très proche de son grand ami Henri Camara. Ils faisaient chambre commune, ils écoutaient leur musique. On aurait dit des jumeaux. Dans cet effectif, il y avait différentes personnalités. Des mecs qui parlaient beaucoup, qui étaient des leaders et d’autres comme lui plus en retrait. Mais il était respecté, apprécié. »


Arrive donc ce match contre la France : « Bruno Metsu, notre sélectionneur, avait laissé un peu avant quelques jours de détente aux joueurs. Bouba, ce n’était pas le style à être impliqué dans des affaires. Il était tranquille, il ne faisait pas d’excès. Lui comme nous tous, on avait compris que si on faisait des excès avant un match face à la France, la presse allait nous tomber dessus. Tout le monde pensait qu’on allait perdre. Et puis, au bout d’une demi-heure, Bouba marque. Sans doute pas le plus beau but de sa carrière, mais c’est certainement le plus emblématique, celui dont on se souviendra. Quand il marque, je le vois foncer vers le poteau de corner, enlever son maillot et se mettre à danser autour, avec d’autres joueurs qui arrivent pour danser autour du maillot. Bouba, le mec si posé, si calme, qui fête ça de cette façon... Il était tellement heureux ! C’était complètement improvisé, nous n’avions rien envisagé comme célébration. Ça me fait rire, mais je me dit aussi : "Ils sont fous, il faut vite se reconcentrer. Car derrière, ça va être la tempête." Mais on a tenu bon. »



Et Coly d'ajouter : « Bouba a marqué contre la France, il a aussi marqué deux buts contre l’Uruguay. Ce n’était pas un buteur, mais le système de jeu de Metsu, avec Diouf qui créait des brèches, permettait à des joueurs comme Bouba ou Salif Diao d’être parfois en position offensive. Et Bouba n’était pas maladroit devant le but. Ce que j’aimais chez lui, c’est que malgré son aura ou sa médiatisation grâce à cette Coupe du monde, il n’a pas changé. Il est resté comme je l’avais toujours connu : humble, accessible. Ici, au Sénégal, où son corps va être rapatrié, l’annonce de son décès a constitué une vraie onde de choc. Il était adoré, c’était une légende et je pense que tous ceux qui l’ont connu en garderont un excellent souvenir. »

Toujours difficile de perdre son Papa. Propos recueillis par AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 22:30 Viens nous défier jeudi soir 20h sur un quiz spécial tactique !
Hier à 15:21 Tony Chapron : « Il est rarement choisi, ce crâne chauve » 40 Hier à 15:15 Un gardien belge de 23 ans met un terme à sa carrière pour devenir entrepreneur 6
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 14:00 D1 Haïti : Le titre attribué malgré les deux morts lors de la finale 3 Hier à 13:53 OL-Metz : Anthony Lopes est-il un danger public ?
Hier à 12:33 OM 93, Socrates... Offrez vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1 Hier à 12:30 L’entraîneur de Shrewsbury, positif au coronavirus, a passé du temps en soins intensifs 6 Hier à 11:52 Mediapro propose de continuer à diffuser la Ligue 1 après le 31 janvier 58