Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Éliminatoires Euro 2016
  2. // BIlan

L'Euro 2016 se dessine

À l'issue de la dixième et dernière journée de la phase de poules des éliminatoires de l'Euro 2016, on connaît désormais 20 des 24 sélections qui se disputeront le titre continental l'an prochain en France. Parmi elles et en attendant l'issue des barrages, un nombre anormalement élevé de petites nouvelles, reconfiguration de la compétition oblige. Du côté des absents, la seule grosse surprise vient évidemment des Pays-Bas, décidément très europhobes ces derniers temps…

Modififié
  • Cinq bizuts, mais deux vraies curiosités


    Depuis mardi soir et la fin de la dixième et dernière journée de la phase de poules des éliminatoires, on connaît désormais 20 des 24 équipes qui participeront au prochain Euro. Et parmi elles, cinq n'ont encore jamais participé à la compétition : la Slovaquie, le pays de Galles, l'Irlande du Nord, l'Islande et l'Albanie. Cinq, c'est beaucoup, mais c'était attendu avec l'élargissement du tournoi de 16 jusqu'en 2012 à 24 l'été prochain. Il n'y avait que 8 participants jusqu'à l'Euro 1992… Dans le détail, on se rend compte que trois de ces cinq petits nouveaux ne le sont pas autant que les deux autres. C'est le cas des deux sélections britanniques, qui ont déjà participé à au moins une Coupe du monde (une seule fois pour les Gallois en 58, trois fois pour les Nord-Irlandais en 58, 82 et 86). Même cas de figure pour la Slovaquie, 8e de finaliste en 2010 pour sa seule participation à un Mondial et qui a déjà connu des expériences internationales antérieures du temps de la Tchécoslovaquie.

    Au final, il ne reste que deux vrais bizuts sans expérience internationale. L'Islande d'abord, au top de la hype, dont la qualification s'inscrit dans la logique, après une campagne pour le dernier Mondial qui s'était arrêtée seulement lors de barrages perdus face à la Croatie. L'Islande apporte un bon vent de fraîcheur venu de tout là-haut, au nord du continent, et sera assurément une des curiosités du prochain Euro, même si la fin de la campagne de qualification a été un peu laborieuse. L'autre grosse curiosité est l'Albanie, qui a terminé deuxième du petit groupe I, derrière le Portugal, mais devant le Danemark, ce qui est une belle performance. Mais la France de Didier Deschamps peut témoigner qu'il y a rien d'anormal à ce classement final de la poule, elle qui s'est inclinée face aux Albanais en juin et qui a dominé très largement une faible sélection danoise lors du dernier match amical il y a quelques jours. Pour le coup, en revanche, la progression des Albanais est fulgurante, eux qui étaient habitués à finir au mieux quatrièmes de leur poule de qualification et le plus souvent à la dernière ou avant-dernière place. L'Albanie profite notamment de l'apport de ses binationaux nés et qui évoluent pour certains encore dans le championnat suisse.

  • Les Pays-Bas n'aiment plus l'Europe



    Que l'Écosse, la Bulgarie ou même la Serbie ne parviennent pas à se hisser au moins en barrages, c'est assez triste eu égard à l'expérience et/ou à la réputation de ces nations, mais ça n'a rien de si étonnant tant elles sont en perte de vitesse depuis un temps plus ou moins long… L'absence des Pays-Bas en revanche est un énorme choc, pour les supporters oranje, mais aussi plus généralement pour l'ensemble des fans de foot en Europe et pour les amateurs de beau jeu en particulier. Robben, Van Persie et Sneijder ont complètement manqué ce qui pourrait ressembler à la dernière campagne de qualification les concernant. C'est désolant à voir, même si ces derniers, de même que la majorité de leurs coéquipiers en sélection, ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, eux qui ont failli dans ce qui ressemble à leurs deux pêchés (pas si) mignons récurrents : le laxisme défensif et les carences collectives. Une somme d'individualités, si talentueuses soient-elles, s'est fait dépasser dans la poule A par des sélections à la configuration opposée : l'Islande évidemment, ainsi que la République tchèque et la Turquie. Il est intéressant au passage de constater que les Pays-Bas, au rendez-vous des Mondiaux ces dernières années, ont une sorte d'aversion pour l'Europe qui va en empirant : un échec en quart de finale en 2008, puis dès la phase de poules en 2012 et donc une non-qualification pour 2016. Qu'on se rassure, les Néerlandais viendront quand même en nombre en France l'été prochain. Supporter leurs compatriotes cyclistes sur les routes du Tour, comme tous les ans.

  • L'Angleterre première de classe



    Pour en revenir aux nations qualifiées, c'est l'Angleterre qui a fait la plus belle impression avec un sans-faute : 10 matchs, 10 victoires, dans un groupe qui, il est vrai, comptait pour seul adversaire vraiment solide la Suisse. Le titre de meilleure attaque des qualifications est attribué à la Pologne, avec 3,3 buts de moyenne marqués par match (la présence de Gibraltar dans le groupe a bien aidé), dont 13 pour le seul Robert Lewandowski, large meilleur buteur de la campagne devant les 9 buts de Thomas Müller. Plus étonnant : la meilleure défense tous groupes confondus est celle des Roumains, qui n'ont encaissé que 2 buts en 10 journées et qui terminent d'ailleurs eux aussi invaincus (5 victoires, 5 nuls). S'agissant enfin de désigner la sélection qui a eu la plus belle progression, c'est évidemment plus subjectif, mais cet honneur doit très logiquement revenir à l'Autriche, qui n'a pas proposé autant de beau jeu et obtenu autant de bons résultats à la suite depuis l'après-Guerre, voire l'époque de son âge d'or dans les années 30 (la « Wunderteam » ). Il est fini le temps pas si lointain où les supporters autrichiens signaient une pétition pour que leur sélection, qualifiée d'office en tant que pays co-organisateur de l'Euro 2008, se désiste pour éviter qu'elle se fasse humilier…

  • Ibrahimović star des barrages



    Enfin s'agissant des barrages, il reste donc huit nations en sursis pour les quatre derniers tickets mis en jeu. Parmi elles, des habitués de ces matchs couperets comme l'Irlande, la Bosnie et la Slovénie. Il faut également noter la présence en nombre des sélections scandinaves avec le Danemark, la Norvège et la Suède de Zlatan Ibrahimović, 34 ans depuis peu, qui vit là l'un de ses derniers défis avec l'équipe nationale. On connaîtra les affiches de ces barrages à l'issue du tirage au sort effectué le 18 octobre. Les matchs suivront dès le mois prochain.

    Retrouvez la liste de tous les qualifiés et barragistes ici.

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    il y a 4 heures Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 21
    il y a 6 heures Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 13 il y a 6 heures La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 21 il y a 7 heures La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 20 il y a 8 heures Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 21 il y a 8 heures Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 186
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur