Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Espanyol/Valence (2-0)

L'Espanyol fait tomber Valence

Modififié

Espanyol Barcelone 2-0 FC Valence

Buts : Granero (63e) et Iglesias (68e) pour l'Espanyol.

Le FC Valence s'est pris les pieds dans le tapis.

À Cornellà-El Prat, les Murciélagos affrontaient l'Espanyol pour un duel dont se souvient bien Geoffrey Kondogbia, buteur lors de sa visite dans ce stade la saison passée. Mais cette fois-ci, Valence peine à être dominateur dans cette rencontre. En témoigne la double occasion des Pericos, où Sergio García touche la tranversale de Neto avant que ce dernier opte pour l'arrêt réflexe devant Borja Iglesias. Malgré un Rodrigo remuant, les visiteurs sont à la peine.


Au grand dam de Marcelino, cela ne va pas s'arranger dans le second acte, bien au contraire : fautif sur l'ouverture du score, Mouctar Diakhaby offre un coup franc à Esteban Granero. La frappe de l'ancien Madrilène tape la barre, mais rentre dans le but, validé après visionnage de la VAR (1-0, 63e). À nouveau suprise, la défense blanquinegra concède un second but signé de la recrue Borja Iglesias (2-0, 68e). Pris dans la spirale catalane, Valence concède sa première défaite en Liga.

Fin juillet, Sergi Darder voulait « essayer de gagner la Liga » avec l'Espanyol. Et maintenant, les détracteurs se cachent.



Espanyol Barcelone (4-3-3) : Diego López – Didac Vilà, Hermoso, David López, Javi Lopez – Darder, Roca Junque, Granero (V.Sánchez, 79e) – S. García (H.Pérez, 71e), Iglesias, Baptistão (Piatti, 77e). Entraîneur : Rubi.

FC Valence (4-4-2) : Neto – Piccini, Gabriel, Diakhaby, Gayá – Soler, Parejo, Kondogbia, Wass (Cheryshev, 64e) – Mina (Gameiro, 67e), Rodrigo (Batshuayi, 74e). Entraîneur : Marcelino.


  • Résultats et classement de Liga AD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 67

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    il y a 11 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 68