Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // Pays de Galles-Espagne (1-4)

L'Espagne dégomme Galles

Modififié

Pays de Galles 1-4 Espagne

Buts : Vokes (89e) pour Galles // Alcácer (8e, 28e), Ramos (20e) et Bartra (74e) pour la Roja.

Depuis les tribunes du Millenium de Cardiff, Gareth Bale a pu apprécier le savoir-faire espagnol.

Pour le reste, le buteur du Real Madrid, convalescent pour cette rencontre amicale, n'aura eu que ses yeux pour pleurer. Sa seule réjouissance dans les 45 premières minutes reste le but de la tête de son coéquipier en club Sergio Ramos, délaissé au marquage sur un coup franc frappé par Suso. Avant cela, Paco Alcácer s'était déjà illustré d'un but grâce à une frappe sous la barre de Wayne Hennessey (0-1, 8e). Après cela, l'avant-centre du Borussia Dortmund s'est même offert un doublé au flair à la suite d'une erreur défensive (0-3, 28e). Abattus en moins d'une demi-heure, les Gallois réagissent, mais la tête d'Ethan Ampadu touche le poteau de David de Gea. Insuffisant.


Malgré quelques changements dès le retour des vestiaires, les locaux subissent encore les assauts ibères, et Suso trouve la barre transversale sur une incursion côté gauche. Plus forte, l'Espagne enfonce le clou sur un quatrième pion inscrit grâce au crâne de l'entrant Marc Bartra, qui s'offre son premier but avec la Selección sur une nouvelle offrande de Suso (0-4, 74e). En fin de match, Rodrigo tente d'infliger une manita à Galles d'une puissante frappe, mais Hennessey garde la main ferme. Au contraire, c'est Sam Vokes qui sauvera l'honneur des siens par la voie aérienne (1-4, 89e).

Si l'Espagne fait à nouveau forte impression, elle garde toujours une seule étoile sur son maillot.



Pays de Galles (3-4-3) : Hennessey - Gunter, Williams (Chester, 46e), Davies (Richards, 62e) - Roberts, Ampadu (King, 50e), Allen (Smith, 62e), John (Lawrence, 62e) - Wilson (Brooks, 46e), Ramsey, Vokes. Sélectionneur : Ryan Giggs.

Espagne (4-3-3) : De Gea (Kepa, 46e) - Gayà, Albiol, Ramos (Bartra, 46e), Azpilicueta (Castro, 63e) - Ceballos, Rodri, Saúl Ñíguez (Koke, 46e) - Suso (Rodrigo, 82e), Morata, Alcácer (Iago Aspas, 73e). Sélectionneur : Luis Enrique.

AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 85