Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Des champions, des derbys haletants, un couteau et un déodorant : ce week-end de football nous a encore réservé bien des surprises. Et ces onze-là y sont forcément pour quelque chose.

Modififié
Sur le banc
Benjamin
Moukandjo

Benjamin Moukandjo

Avec deux nouveaux buts et une passe décisive face à Troyes (4-1), le Merlu a tranquillement vu son compteur personnel passer à neuf buts. Si tout va bien, il finira la saison à 23 buts, et signera à Lyon cet été pour devenir le nouveau Beauvue.

Salomon
Kalou

Salomon Kalou

On fire depuis le début de la saison, l'ancien Lillois a inscrit un joli coup du chapeau à Hanovre (1-3) et est le vrai monsieur plus de son équipe. À l'approche de l'ouverture de la saison de ski, c'est toujours bon de savoir qu'on peut compter sur de bons Salomon.

Sanel
Ibrahimović

Sanel Ibrahimović

Il ne marche pas sur le terrain, il n'a pas un nez exceptionnellement grand et il ne se prend pas pour Dieu, mais l'autre Ibra marque lui aussi beaucoup de buts. Un doublé pour un nul à Differdange.

Davy
Klaassen

Davy Klaassen

Un ballon deux fois sorti en touche, une frappe contrée, une lucarne chanceuse : voilà comment l'Ajax est revenu au score lors du Klassieker tant attendu au Pays-Bas. Affaire Klaassen.

Alyaksey
Ryas

Alyaksey Ryas

Le BATE est allé fêter son titre de champion en éclatant le FK Slutsk (4-1) grâce notamment à un doublé d'Alyaksey. Aujourd'hui, on peut le dire : Ryas bien qui Ryas le dernier.

Lucca Borges
de Brito

Lucca Borges de Brito

Auteur du but de la victoire à la 88e minute face à Coritiba, Lucca a vraisemblablement offert le titre aux Corinthians, même si l'Atlético Mineiro a repoussé la fête. 11 points d'avance à quatre journées de la fin, ça devrait tout de même suffire.

Gianluigi
Donnarumma

Gianluigi Donnarumma

Peut-être est-ce le prénom qui veut ça, ou peut-être est-ce simplement le talent, mais le jeune Donnarumma a encore sauvé les siens face à l'Atalanta. Quatre titularisations et aucune défaite en Serie A à 16 ans et demi, c'est... pas trop mal.

Scott
Dann

Scott Dann

À tous les fans de la série Les frères Scott, le père de Lucas et Nathan a refait surface ! Il est en fait défenseur à Crystal Palace et vient même d'offrir aux Eagles une victoire à Liverpool.

Leonardo
Blanchard

Leonardo Blanchard

Auteur du but le plus improbable du week-end, Leonardo a d'abord complètement manqué son retourné avant que le ballon ne lui revienne dessus et qu'il l'expédie, toujours de retourné, dans la lucarne opposée. Un vrai trick de Tortue Ninja.

Ryan
Shawcross

Ryan Shawcross

Ryan a d'abord vu son équipe battre Chelsea avant de se payer Diego Costa sur les réseaux sociaux. Alors que l'attaquant lui a fait comprendre qu'il puait en plein match, Shawcross a été photographié un déodorant à la main pendant la soirée. Superbe.

Senad
Lulić

Senad Lulić

Le héros du derby en finale de Coupe d'Italie 2013 est le seul Laziale à y avoir mis tout son cœur face à l'AS Rome. Un peu trop, même. En seconde période, il flanque salement sa semelle sur la cheville de Salah. Et pourtant, il n'écope même pas d'un carton jaune. Un joli remake du « semelle-Matuidi vs cheville-Onazi » , Mondial 2014.

Daniel
Parejo

Daniel Parejo

Un peu vexés de voir tout le monde s'extasier devant le nouveau Celta Vigo et son jeu exceptionnel, Los Blanquinegros sont allés mettre une raclée aux Célestes (1-5). En bon capitaine, Parejo y est allé de son petit doublé. Bravo, Daniel.

Jonathan
Legear

Jonathan Legear

Formé à Liège, mais joueur d'Anderlecht pendant sept ans, il n'était pas vraiment attendu en tant que titulaire à Sclessin. Pourtant, Jonathan a offert un but précieux aux siens dès la quatrième minute de jeu. Grâce à lui, et à l'arbitre, les Rouches remportent ce classique.

Leon
Andreasen

Leon Andreasen

En ouvrant un colis, le milieu d'Hanovre s'est profondément entaillé la main gauche. À tel point qu'il a dû être opéré et qu'il manquera les matchs de barrage pour l'Euro 2016 du Danemark. Colis si dur.

Iñaki
Williams

Iñaki Williams

Iñaki passe ses week-ends à regarder du football à la télévision, et Iñaki marque des buts exceptionnels à 21 ans en Liga et des doublés en Ligue Europa. Bref, Iñaki passe une bonne semaine.

Pierre-Emerick
Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang

Pas vraiment enclin à laisser Lewandowski filer en tête du classement des buteurs, Batman est allé planter un nouveau but dans le derby de la Ruhr. 14 buts. En 12 journées. Propre.

Alexandre
Lacazette

Alexandre Lacazette

Un triplé pour le dernier derby à Gerland et une victoire 3-0. Il n'y a pas à dire : Lacaz' a attendu le bon moment pour répondre à toutes les critiques. Un géant.

Gianluigi Donnarumma (AC Milan) Peut-être est-ce le prénom qui veut ça, ou peut-être est-ce simplement le talent, mais le jeune Donnarumma a encore sauvé les siens face à l'Atalanta. Quatre titularisations et aucune défaite en Serie A à 16 ans et demi, c'est... pas trop mal.

Scott Dann (Crystal Palace) À tous les fans de la série Les frères Scott, le père de Lucas et Nathan a refait surface ! Il est en fait défenseur à Crystal Palace et vient même d'offrir aux Eagles une victoire à Liverpool.

Leonardo Blanchard (Frosinone) Auteur du but le plus improbable du week-end, Leonardo a d'abord complètement manqué son retourné avant que le ballon ne lui revienne dessus et qu'il l'expédie, toujours de retourné, dans la lucarne opposée. Un vrai trick de Tortue Ninja.

Ryan Shawcross (Stoke City) Ryan a d'abord vu son équipe battre Chelsea avant de se payer Diego Costa sur les réseaux sociaux. Alors que l'attaquant lui a fait comprendre qu'il puait en plein match, Shawcross a été photographié un déodorant à la main pendant la soirée. Superbe.

Senad Lulić (Lazio) : Le héros du derby en finale de Coupe d'Italie 2013 est le seul Laziale à y avoir mis tout son cœur face à l'AS Rome. Un peu trop, même. En seconde période, il flanque salement sa semelle sur la cheville de Salah. Et pourtant, il n'écope même pas d'un carton jaune. Un joli remake du « semelle-Matuidi vs cheville-Onazi » , Mondial 2014.

Daniel Parejo (Valence CF) Un peu vexés de voir tout le monde s'extasier devant le nouveau Celta Vigo et son jeu exceptionnel, Los Blanquinegros sont allés mettre une raclée aux Célestes (1-5). En bon capitaine, Parejo y est allé de son petit doublé. Bravo, Daniel.

Jonathan Legear (Standard de Liège) Formé à Liège, mais joueur d'Anderlecht pendant sept ans, il n'était pas vraiment attendu en tant que titulaire à Sclessin. Pourtant, Jonathan a offert un but précieux aux siens dès la quatrième minute de jeu. Grâce à lui, et à l'arbitre, les Rouches remportent ce classique.

Leon Andreasen (Danemark) En ouvrant un colis, le milieu d'Hanovre s'est profondément entaillé la main gauche. À tel point qu'il a dû être opéré et qu'il manquera les matchs de barrage pour l'Euro 2016 du Danemark. Colis si dur.

Iñaki Williams (Athletic Bilbao) Iñaki passe ses week-ends à regarder du football à la télévision, et Iñaki marque des buts exceptionnels à 21 ans en Liga et des doublés en Ligue Europa. Bref, Iñaki passe une bonne semaine.

Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) Pas vraiment enclin à laisser Lewandowski filer en tête du classement des buteurs, Batman est allé planter un nouveau but dans le derby de la Ruhr. 14 buts. En 12 journées. Propre.

Alexandre Lacazette Un triplé pour le dernier derby à Gerland et une victoire 3-0. Il n'y a pas à dire : Lacaz' a attendu le bon moment pour répondre à toutes les critiques. Un géant.

Remplaçants

Benjamin Moukandjo (FC Lorient) Avec deux nouveaux buts et une passe décisive face à Troyes (4-1), le Merlu a tranquillement vu son compteur personnel passer à neuf buts. Si tout va bien, il finira la saison à 23 buts, et signera à Lyon cet été pour devenir le nouveau Beauvue.

Salomon Kalou (Hertha Berlin) On fire depuis le début de la saison, l'ancien Lillois a inscrit un joli coup du chapeau à Hanovre (1-3) et est le vrai monsieur plus de son équipe. À l'approche de l'ouverture de la saison de ski, c'est toujours bon de savoir qu'on peut compter sur de bons Salomon.

Sanel Ibrahimović (F91 Dudelange) Il ne marche pas sur le terrain, il n'a pas un nez exceptionnellement grand et il ne se prend pas pour Dieu, mais l'autre Ibra marque lui aussi beaucoup de buts. Un doublé pour un nul à Differdange.

Davy Klaassen (Ajax Amsterdam) Un ballon deux fois sorti en touche, une frappe contrée, une lucarne chanceuse : voilà comment l'Ajax est revenu au score lors du Klassieker tant attendu au Pays-Bas. Affaire Klaassen.

Alyaksey Ryas (BATE Borisov) Le BATE est allé fêter son titre de champion en éclatant le FK Slutsk (4-1) grâce notamment à un doublé d'Alyaksey. Aujourd'hui, on peut le dire : Ryas bien qui Ryas le dernier.

Lucca Borges de Brito (Corinthians) : Auteur du but de la victoire à la 88e minute face à Coritiba, Lucca a vraisemblablement offert le titre aux Corinthians, même si l'Atlético Mineiro a repoussé la fête. 11 points d'avance à quatre journées de la fin, ça devrait tout de même suffire.

Neymar (FC Barcelone) Toujours partant quand il s'agit d'humilier une défense, le Brésilien a encore étalé toute l'étendue de ses compétences sur les joueurs de Villarreal. Résultat : un but splendide et un 3-0 pour le Barça. Neymar, c'est le Brésil.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 37 minutes La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 3 il y a 1 heure Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 8
il y a 1 heure Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 95
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall