Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

La rage de Pogba, la longévité de Robben et le smile de Diabaté : c'est l'équipe type du week-end.

Modififié
Sur le banc
John Ruddy
John
Ruddy

John Ruddy

Cardiff City-Wolves, duel au sommet de la D2 anglaise. 90e+3 : Cardiff obtient un penalty pour égaliser. Repoussé par la main ferme du gardien. 90e+6 : encore un penalty. Pleine barre. Le John Ruddy fait peur aux attaquants.

Thomas Monconduit
Thomas
Monconduit

Thomas Monconduit

«  Je veux frapper, je veux frapper. Mais, comme depuis le début de l'année, mes frappes, elles sont nazes, ça s'est transformé en passe, donc tant mieux. » Ça fait but, et Amiens embrasse Caen (3-0). Peace and love.

Iago Aspas
Iago
Aspas

Iago Aspas

S'essuyer les pieds sur un paillasson estampillé quart-de-finaliste de la C1, ce n'est pas donné à tout le monde. Le Galicien a mis le FC Séville au fond de sa poche.

Umut Bozok
Umut
Bozok

Umut Bozok

« Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles... Sur les bords de Nîmes, ils sont repartis, n'en doutons plus. »

Aaron Hunt
Aaron
Hunt

Aaron Hunt

132 jours que le HSV traquait cette victoire en Buli. La chasse a assez duré.

Baptiste Reynet
Baptiste
Reynet

Baptiste Reynet

De moins en moins de cheveux sur le crâne, mais toujours aussi précieux pour les Bourguignons. Un plan maintien, ça lui suffit.

Jan Oblak
Jan
Oblak

Jan Oblak

Excepté une superbe volée de Cristiano Ronaldo, il a tout arrêté dans le derby madrilène (1-1). Les détournements Oblak, une vraie plaie pour la Maison-Blanche.

Mathieu Debuchy
Mathieu
Debuchy

Mathieu Debuchy

« Mathieu ! Mathieu ! Il a marqué ! Il a marqué ! On n'a pas gagné ! On n'a pas gagné ! » Et pourtant, jusqu'à ce but contre son camp dans le money time, le latéral stéphanois faisait le match parfait face au PSG.

Chris Smalling
Chris
Smalling

Chris Smalling

Fautif sur l'ouverture du score de Vincent Kompany, c'est lui qui parachève le come back de Man United (2-3) sur la pelouse de City. Smalling, big balls.

Samba Diop
Samba
Diop

Samba Diop

Le jeune espoir du HAC a été retrouvé inanimé chez lui samedi matin. Il avait 18 ans...

Marcelo
Marcelo

Marcelo

Le printemps est arrivé, sortez les Marcel. Contrairement à son homonyme lyonnais, le Madrilène n'a pas marqué ce week-end. Il s'est contenté, notamment, de faire une passe en aile de pigeon de toute beauté.

Peter Sagan
Peter
Sagan

Peter Sagan

Sur le pavé, un rebelle slovaque. Le champion du monde s'est fait la malle en solitaire à 54 kilomètres de l'arrivée de la Reine des Classiques. Avant de serrer les poings sur la ligne d'arrivée du vélodrome de Roubaix.

Amadou Diawara
Amadou
Diawara

Amadou Diawara

Le milieu guinéen a marqué, face au Chievo (2-1), son premier but de la saison en Serie A, à la dernière minute du temps additionnel. Un homme qui choisit bien son heure. Le Napoli revient in extremis dans la course au titre !

Paul Pogba
Paul
Pogba

Paul Pogba

Avec sa crête bleu et blanc, il était paré pour célébrer le titre de champion des Citizens. Jusqu'à ce qu'il claque un doublé en l'espace de deux minutes. Bonne pioche.

Arjen Robben
Arjen
Robben

Arjen Robben

Un caramel face à Augsbourg pour assurer le sacre, et la fusée Arjen arrive au septième ciel de la Bundesliga. « Peut-être mon dernier » , dixit celui qui arrive en fin de contrat.

Cheick Diabaté
Cheick
Diabaté

Cheick Diabaté

Deux doublés en l'espace de trois jours pour le plus gentil des footballeurs. Benevento va descendre, mais Cheick son booty.

Paulo Dybala
Paulo
Dybala

Paulo Dybala

Paulo DY-BA-LA ! Paulo : « Bah, là... j'ai encore mis un triplé et les ramasseurs de balles de Benevento m'ont demandé un selfie à la fin. »

Gardien

Jan Oblak (Atlético de Madrid) : Excepté une superbe volée de Cristiano Ronaldo, il a tout arrêté dans le derby madrilène (1-1). Les détournements Oblak, une vraie plaie pour la Maison-Blanche.


Défenseurs

Mathieu Debuchy (ASSE) : « Mathieu ! Mathieu ! Il a marqué ! Il a marqué ! On n'a pas gagné ! On n'a pas gagné ! » Et pourtant, jusqu'à ce but contre son camp dans le money time, le latéral stéphanois faisait le match parfait face au PSG.

Chris Smalling (Manchester United) : Fautif sur l'ouverture du score de Vincent Kompany, c'est lui qui parachève le come back de Man United (2-3) sur la pelouse de City. Smalling, big balls.

Samba Diop (Havre AC) : Le jeune espoir du HAC a été retrouvé inanimé chez lui samedi matin. Il avait 18 ans...

Marcelo (Real Madrid) : Le printemps est arrivé, sortez les Marcel. Contrairement à son homonyme lyonnais, le Madrilène n'a pas marqué ce week-end. Il s'est contenté, notamment, de faire une passe en aile de pigeon de toute beauté.


Milieux

Peter Sagan: Sur le pavé, un rebelle slovaque. Le champion du monde s'est fait la malle en solitaire à 54 kilomètres de l'arrivée de la Reine des Classiques. Avant de serrer les poings sur la ligne d'arrivée du vélodrome de Roubaix.

Amadou Diawara (Napoli) : Le milieu guinéen a marqué, face au Chievo (2-1), son premier but de la saison en Serie A, à la dernière minute du temps additionnel. Un homme qui choisit bien son heure. Le Napoli revient in extremis dans la course au titre !

Paul Pogba (Manchester United) : Avec sa crête bleu et blanc, il était paré pour célébrer le titre de champion des Citizens. Jusqu'à ce qu'il claque un doublé en l'espace de deux minutes. Bonne pioche.


Attaquants

Arjen Robben (Bayern Munich) : Un caramel face à Augsbourg pour assurer le sacre, et la fusée Arjen arrive au septième ciel de la Bundesliga. « Peut-être mon dernier » , dixit celui qui arrive en fin de contrat.

Cheick Diabaté (Benevento) : Deux doublés en l'espace de trois jours pour le plus gentil des footballeurs. Benevento va descendre, mais Cheick son booty.

Paulo Dybala (Juventus) : Paulo DY-BA-LA ! Paulo : « Bah, là... j'ai encore mis un triplé et les ramasseurs de balles de Benevento m'ont demandé un selfie à la fin. »


Remplaçants

John Ruddy (Wolverhampton Wanderers) : Cardiff City-Wolves, duel au sommet de la D2 anglaise. 90e+3 : Cardiff obtient un penalty pour égaliser. Repoussé par la main ferme du gardien. 90e+6 : encore un penalty. Pleine barre. Le John Ruddy fait peur aux attaquants.

Thomas Monconduit (Amiens SC) : «  Je veux frapper, je veux frapper. Mais, comme depuis le début de l'année, mes frappes, elles sont nazes, ça s'est transformé en passe, donc tant mieux. » Ça fait but, et Amiens embrasse Caen (3-0). Peace and love.

Iago Aspas (Celta de Vigo) : S'essuyer les pieds sur un paillasson estampillé quart-de-finaliste de la C1, ce n'est pas donné à tout le monde. Le Galicien a mis le FC Séville au fond de sa poche.

Umut Bozok (Nîmes Olympique) : « Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles... Sur les bords de Nîmes, ils sont repartis, n'en doutons plus. »

Aaron Hunt (Hambourg SV) : 132 jours que le HSV traquait cette victoire en Buli. La chasse a assez duré.

Baptiste Reynet (Dijon FCO) : De moins en moins de cheveux sur le crâne, mais toujours aussi précieux pour les Bourguignons. Un plan maintien, ça lui suffit.



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ça, c'était le week-end. Et c'était chouette !




Dans cet article


il y a 2 heures Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 15 il y a 2 heures Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end