Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 36 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

Pour voir du bon football pendant deux jours et deux soirs, il faut des joueurs spectaculaires. Et les meilleurs (ou les pires) sont réunis dans ce onze, accompagné d'un banc de touche qui a également du goût.

Modififié
Sur le banc
Ti Fo
Ti
Fo

Ti Fo

Dans un derby, les supporters ont leur part de responsabilité pour que la soirée soit bonne. À Casablanca, on l'a bien compris.

Martin Atkinson
Martin
Atkinson

Martin Atkinson

Ça ne fait jamais plaisir, mais l'arbitre fait l'objet d'une pétition où l'on réclame sa suspension. Les fans de Liverpool, qui ont pourtant assisté à la victoire des Reds à Aston Villa sur la fin, ne sont en effet pas contents du but refusé à Roberto Firmino. Tiré par les cheveux ? Si peu...

Novak Djokovic
Novak
Djokovic

Novak Djokovic

Tout le monde voulait assister à son duel contre Rafael Nadal en finale, mais les abdominaux de ce dernier ont déraillé. Du coup, le Serbe a explosé Denis Shapovalov pour s'offrir son cinquième titre à Paris-Bercy (contre zéro pour l'Espagnol). Le meilleur joueur actuel, malgré sa perte du trône mondial ce lundi.

Quinvid Preres
Quinvid
Preres

Quinvid Preres

Un quadruplé pour lui, dont trois réalisations lors des vingt premières minutes. Rien à faire, pour l'adversaire.

Mario Balotelli
Mario
Balotelli

Mario Balotelli

Comme d'habitude, il a marqué. Et comme parfois, il a fait l'objet d'insultes racistes. Et comme souvent, il a hésité à sortir du terrain. Et comme (pratiquement) toujours, les coupables s'en sortent sans aucun problème.

Ben Foster
Ben
Foster

Ben Foster

Excellent face au talent de Chelsea, il a surtout failli égaliser dans le temps additionnel. C'était compter sans son confrère Kepa, auteur d'un sauvetage empêchant la note parfaite pour le portier. 9,5/10, donc.

Kyle Walker
Kyle
Walker

Kyle Walker

On pourrait pointer du doigt les erreurs des derniers remparts Ederson ou Alex McCarthy, mais le latéral représente finalement le grand bonhomme de l'opposition entre le champion en titre de Premier League et Southampton. Avec un centre décisif et un but sur la fin, l'homme-clé des Skyblues était cette fois placé sur un côté. Pas trop de regrets, Tottenham ?

Gabriel
Gabriel

Gabriel

Un cauchemar, alors que c'était l'Olympique de Marseille en face. Malheureusement, l'arrière central a bousculé Mike Maignan pour l'ouverture du score, puis l'a trompé pour le break. L'enfer, le vrai.

Jérôme Boateng
Jérôme
Boateng

Jérôme Boateng

L'Allemand doit profiter des absences, pour montrer qu'il a sa place en charnière centrale ? Hélas, il n'a eu que huit minutes ce week-end puisqu'il a écopé d'un carton rouge précoce. Pas sûr, aussi, que les Bavarois auraient été désavantagés avec une expulsion du décevant Benjamin Pavard.

Afrique du Sud
Afrique du
Sud

Afrique du Sud

32-12, et un troisième titre de champion du monde. Sans avoir éliminé la Nouvelle-Zélande, certes.

Yaya Touré
Yaya
Touré

Yaya Touré

Dix secondes, top chrono ! Bien plus fort que Boateng.

Marquinhos
Marquinhos

Marquinhos

Quand il est bon, les médias l'encensent. Quand il ne l'est pas du tout comme à Dijon où il n'a pas évolué en tant que milieu défensif, la presse lui trouve l'excuse de la polyvalence. Une tête de Brésilien qui ne ressemble pas à Thiago Silva ou à Neymar, est-ce l'antonyme de tête de turc ?

Lum Ière
Lum
Ière

Lum Ière

Des moments d'invisibilité totale lors d'Oud-Heverlee Louvain/Royale Union Saint-Gilloise, et même un arrêt du match pour officialiser sa disparition. À retrouver très, très rapidement.

Abdelmalek Mokdad
Abdelmalek
Mokdad

Abdelmalek Mokdad

Quel triplé ! En pleine piscine, à l'extérieur et à 0-3. Bravo, champion.

Timo Werner
Timo
Werner

Timo Werner

Quelle performance ! Trois goals, trois assists et un 8-0. Costaud, garçon.

Bund Esliga
Bund
Esliga

Bund Esliga

Quel samedi ! Six parties, 25 pions et un champion en titre humilié. Spectaculaire, voyons.

Gardien

Ben Foster (Watford) : Excellent face au talent de Chelsea, il a surtout failli égaliser dans le temps additionnel. C'était compter sans son confrère Kepa, auteur d'un sauvetage empêchant la note parfaite pour le portier. 9,5/10, donc.

Vidéo

Défenseurs

Kyle Walker (Manchester City) : On pourrait pointer du doigt les erreurs des derniers remparts Ederson ou Alex McCarthy, mais le latéral représente finalement le grand bonhomme de l'opposition entre le champion en titre de Premier League et Southampton. Avec un centre décisif et un but sur la fin, l'homme-clé des Skyblues était cette fois placé sur un côté. Pas trop de regrets, Tottenham ?

Vidéo

Gabriel (Lille) : Un cauchemar, alors que c'était l'Olympique de Marseille en face. Malheureusement, l'arrière central a bousculé Mike Maignan pour l'ouverture du score, puis l'a trompé pour le break. L'enfer, le vrai.

Jérôme Boateng (Bayern Munich) : L'Allemand doit profiter des absences, pour montrer qu'il a sa place en charnière centrale ? Hélas, il n'a eu que huit minutes ce week-end puisqu'il a écopé d'un carton rouge précoce. Pas sûr, aussi, que les Bavarois auraient été désavantagés avec une expulsion du décevant Benjamin Pavard.

Vidéo

Afrique du Sud (Rugby) : 32-12, et un troisième titre de champion du monde. Sans avoir éliminé la Nouvelle-Zélande, certes.

Vidéo

Milieux

Yaya Touré (Qingdao) : Dix secondes, top chrono ! Bien plus fort que Boateng.

Marquinhos (Paris Saint-Germain) : Quand il est bon, les médias l'encensent. Quand il ne l'est pas du tout comme à Dijon où il n'a pas évolué en tant que milieu défensif, la presse lui trouve l'excuse de la polyvalence. Une tête de Brésilien qui ne ressemble pas à Thiago Silva ou à Neymar, est-ce l'antonyme de tête de turc ?

Lum Ière (Belgique) : Des moments d'invisibilité totale lors d'Oud-Heverlee Louvain/Royale Union Saint-Gilloise, et même un arrêt du match pour officialiser sa disparition. À retrouver très, très rapidement.


Attaquants

Abdelmalek Mokdad (Créteil) : Quel triplé ! En pleine piscine, à l'extérieur et à 0-3. Bravo, champion.

Timo Werner (Leipzig) : Quelle performance ! Trois goals, trois assists et un 8-0. Costaud, garçon.

Vidéo

Bund Esliga (FC Offensif) : Quel samedi ! Six parties, 25 pions et un champion en titre humilié. Spectaculaire, voyons.

Vidéo

Sur le banc

Ti Fo (Raja) : Dans un derby, les supporters ont leur part de responsabilité pour que la soirée soit bonne. À Casablanca, on l'a bien compris.

Martin Atkinson (Premier League) : Ça ne fait jamais plaisir, mais l'arbitre fait l'objet d'une pétition où l'on réclame sa suspension. Les fans de Liverpool, qui ont pourtant assisté à la victoire des Reds à Aston Villa sur la fin, ne sont en effet pas contents du but refusé à Roberto Firmino. Tiré par les cheveux ? Si peu...

Novak Djokovic (Serbie) : Tout le monde voulait assister à son duel contre Rafael Nadal en finale, mais les abdominaux de ce dernier ont déraillé. Du coup, le Serbe a explosé Denis Shapovalov pour s'offrir son cinquième titre à Paris-Bercy (contre zéro pour l'Espagnol). Le meilleur joueur actuel, malgré sa perte du trône mondial ce lundi.

Quinvid Preres (Ajax Amsterdam) : Un quadruplé pour lui, dont trois réalisations lors des vingt premières minutes. Rien à faire, pour l'adversaire.

Vidéo

Mario Balotelli (Brescia) : Comme d'habitude, il a marqué. Et comme parfois, il a fait l'objet d'insultes racistes. Et comme souvent, il a hésité à sortir du terrain. Et comme (pratiquement) toujours, les coupables s'en sortent sans aucun problème.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Allemagne, Italie, Angleterre, Espagne... Des surprises, et du spectacle !




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE