Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end du 25 février

Avec un derby, un classique, un premier titre en Angleterre, des records en tout genre, des gardiens en chaleur et des joueurs amateurs en grande forme, le onze du week-end ne pouvait avoir qu'une jolie tronche.

Modififié
Sur le banc
Sergio Asenjo
Sergio
Asenjo

Sergio Asenjo

Garder ses filets inviolés, c'est bien. En arrêtant un penalty, c'est beaucoup mieux. Mais en arrêtant deux penaltys, Asenjo a probablement sauvé tout un tas de parties Mon Petit Gazon. El patrón.

Vincent Kompany
Vincent
Kompany

Vincent Kompany

Homme à tout faire, il rattrape Aubameyang à la course, marque le deuxième but des siens et porte bien haut la Carabao Cup gagnée 3-0 contre Arsenal. Tout ça dans la même journée. Vince the Prince is back. Pour le moment.

Williathieu Seazikian
Williathieu
Seazikian

Williathieu Seazikian

Si vendredi soir, le duel entre Lyon-Duchère et l'Entente Sannois Saint-Gratien était moins vendeur que picoler avec des potes au café du coin, bienheureux sont ceux qui ont fait le choix du football. William Sea et Matthieu Ezikian leur ont chacun à leur tour offert une reprise de volée de classe mondiale. Pour les absents, le score s'est achevé sur un 2-2. Et bonne gueule de bois, ...

Lionel Messi
Lionel
Messi

Lionel Messi

Buteur et passeur face à Gérone, la Pulga a fait tomber deux records. Il est devenu, à 25 minutes d'intervalle, le meilleur passeur de l'histoire de la Liga (148 passes) et le joueur à avoir marqué contre le plus grande nombre d'équipes différentes en Liga (36). Manquerait plus qu'il gagne un Ballon d’or...

Timmy Simons
Timmy
Simons

Timmy Simons

Monté dans les arrêts de jeu face au Standard de Liège (1-1), il est devenu à 41 ans le plus vieux joueur de l'histoire du football belge. Le jour où Kylian Mbappé est né, Simons avait déjà cent matchs pros dans les jambes. Papy Timmy.

Kylian Mbappé
Kylian
Mbappé

Kylian Mbappé

Buteur dans un Classique pour la première fois de sa jeune carrière, il a été contraint de quitter le jeu après une heure pour aller aider Emmanuel Macron à peaufiner la stratégie française en Syrie. Il faisait quoi à 19 ans, Timmy Simons ?

Mark Flekken
Mark
Flekken

Mark Flekken

Parti boire un coup dans ses cages sans prêter attention au jeu, il a pris le but gag de l'année quand son défenseur a voulu lui remettre le ballon en retrait. Il est vachement réussi, le nouveau FIFA.

Serge Aurier
Serge
Aurier

Serge Aurier

Il est plutôt rare de voir un joueur de football effectuer une mauvaise rentrée en touche pendant un match officiel. Contre Crystal Palace, il en a raté trois. Du jamais-vu en Premier League. Guez.

Mathieu Debuchy
Mathieu
Debuchy

Mathieu Debuchy

Pendant qu'Héctor Bellerín et Arsenal prenaient l'eau en finale de la Carabao Cup face à Manchester City (3-0), la Bûche jouait les maîtres nageurs en sauvant Sainté dans la marée lyonnaise (1-1).

Valère Germain
Valère
Germain

Valère Germain

Auteur d'un Classique très solide en défense centrale, il a tellement mis l'attaque marseillaise dans sa poche qu'on a oublié l'identité des joueurs offensifs phocéens. Kamoulox.

Patrice Évra
Patrice
Évra

Patrice Évra

Pour son retour en Premier League, il a été pris en grippe pendant tout le match par les supporters de Liverpool qui l'ont hué (en raison de son passage à Manchester United et des histoires d'insultes racistes avec Luis Suárez). Il a aussi fini le match avec des points de suture au tibia. He loves this game pour combien de temps encore ?

Ricardo Quaresma
Ricardo
Quaresma

Ricardo Quaresma

Oui, Quaresma joue encore au football. Et oui, il marque toujours les mêmes petites douceurs d'extérieur pied droit. Comme dans le derby stambouliote (rien à voir avec Benjamin) face à Fenerbahçe.

Leonardo Bittencourt
Leonardo
Bittencourt

Leonardo Bittencourt

En plus d'offrir une victoire terriblement importante à Cologne face à Leipzig dans la lutte pour le maintien, il remporte son match dans le match avec Marcel Sabitzer dans la catégorie « joueurs au patronyme phallique » . Solide.

Josep Guardiola
Josep
Guardiola

Josep Guardiola

On l'avait presque oublié tant il écrase la concurrence depuis le début de saison, mais Pep n'avait encore rien gagné depuis son arrivée à Manchester City. C'est chose faite, avec une victoire beaucoup trop facile face à Arsenal en finale de la Carabao Cup (3-0). Et en gardant le ruban jaune accroché au veston en soutien aux quatre dirigeants de la Catalogne emprisonnés. Més que un ...

Nolan Roux
Nolan
Roux

Nolan Roux

Il le voulait, il en a rêvé, il l'a fait. Pour la première fois dans sa carrière, il a atteint la barre des dix buts en une saison de Ligue 1. S'il arrive à sauver Metz de la descente en Ligue 2, on sait tous où il sera au mois de juin. On ne sait pas encore qui seront les 22 autres, en revanche.

Romelu Lukaku
Romelu
Lukaku

Romelu Lukaku

Critiqué et moqué, parfois à raison, à cause de ses statistiques faméliques contre les gros clubs (zéro but inscrit contre le top 8 cette saison), Big Rom a fait taire tout le monde en signant un but et une passe décisive pour terrasser Chelsea. Son ex.

Sam Cosgrove
Sam
Cosgrove

Sam Cosgrove

Arrivé de quatrième division anglaise à la fin du mercato, l'attaquant de 21 ans était présent sur la feuille de match pour la première fois face au Celtic. Un rêve qui devient réalité. Entré au jeu depuis huit minutes, il est expulsé pour un horrible tacle sur Brown. Réveil brutal.

Gardien

Mark Flekken (Duisbourg) : Parti boire un coup dans ses cages sans prêter attention au jeu, il a pris le but gag de l'année quand son défenseur a voulu lui remettre le ballon en retrait. Il est vachement réussi, le nouveau FIFA.


Défenseurs

Serge Aurier (Tottenham) : Il est plutôt rare de voir un joueur de football effectuer une mauvaise rentrée en touche pendant un match officiel. Contre Crystal Palace, il en a raté trois. Du jamais-vu en Premier League. Guez.

48 heures chrono

Mathieu Debuchy (Saint-Étienne) : Pendant qu'Héctor Bellerín et Arsenal prenaient l'eau en finale de la Carabao Cup face à Manchester City (3-0), la Bûche jouait les maîtres nageurs en sauvant Sainté dans la marée lyonnaise (1-1).

Valère Germain (Paris Saint-Germain) : Auteur d'un Classique très solide en défense centrale, il a tellement mis l'attaque marseillaise dans sa poche qu'on a oublié l'identité des joueurs offensifs phocéens. Kamoulox.

Patrice Évra (West Ham) : Pour son retour en Premier League, il a été pris en grippe pendant tout le match par les supporters de Liverpool qui l'ont hué (en raison de son passage à Manchester United et des histoires d'insultes racistes avec Luis Suárez). Il a aussi fini le match avec des points de suture au tibia. He loves this game pour combien de temps encore ?


Milieux de terrain

Ricardo Quaresma (Beşiktaş) : Oui, Quaresma joue encore au football. Et oui, il marque toujours les mêmes petites douceurs d'extérieur pied droit. Comme dans le derby stambouliote (rien à voir avec Benjamin) face à Fenerbahçe.

Leonardo Bittencourt (Cologne) : En plus d'offrir une victoire terriblement importante à Cologne face à Leipzig dans la lutte pour le maintien, il remporte son match dans le match avec Marcel Sabitzer dans la catégorie « joueurs au patronyme phallique » . Solide.

Josep Guardiola (Manchester City) : On l'avait presque oublié tant il écrase la concurrence depuis le début de saison, mais Pep n'avait encore rien gagné depuis son arrivée à Manchester City. C'est chose faite, avec une victoire beaucoup trop facile face à Arsenal en finale de la Carabao Cup (3-0). Et en gardant le ruban jaune accroché au veston en soutien aux quatre dirigeants de la Catalogne emprisonnés. Més que un coach.


Attaquants

Nolan Roux (Metz) : Il le voulait, il en a rêvé, il l'a fait. Pour la première fois dans sa carrière, il a atteint la barre des dix buts en une saison de Ligue 1. S'il arrive à sauver Metz de la descente en Ligue 2, on sait tous où il sera au mois de juin. On ne sait pas encore qui seront les 22 autres, en revanche.

Romelu Lukaku (Manchester United) : Critiqué et moqué, parfois à raison, à cause de ses statistiques faméliques contre les gros clubs (zéro but inscrit contre le top 8 cette saison), Big Rom a fait taire tout le monde en signant un but et une passe décisive pour terrasser Chelsea. Son ex.

Sam Cosgrove (Aberdeen) : Arrivé de quatrième division anglaise à la fin du mercato, l'attaquant de 21 ans était présent sur la feuille de match pour la première fois face au Celtic. Un rêve qui devient réalité. Entré au jeu depuis huit minutes, il est expulsé pour un horrible tacle sur Brown. Réveil brutal.


Sur le banc

Sergio Asenjo (Villarreal) : Garder ses filets inviolés, c'est bien. En arrêtant un penalty, c'est beaucoup mieux. Mais en arrêtant deux penaltys, Asenjo a probablement sauvé tout un tas de parties Mon Petit Gazon. El patrón.

Vincent Kompany (Manchester City) : Homme à tout faire, il rattrape Aubameyang à la course, marque le deuxième but des siens et porte bien haut la Carabao Cup gagnée 3-0 contre Arsenal. Tout ça dans la même journée. Vince the Prince is back. Pour le moment.

Williathieu Seazikian (Sannois Saint-Duchère) : Si vendredi soir, le duel entre Lyon-Duchère et l'Entente Sannois Saint-Gratien était moins vendeur que picoler avec des potes au café du coin, bienheureux sont ceux qui ont fait le choix du football. William Sea et Matthieu Ezikian leur ont chacun à leur tour offert une reprise de volée de classe mondiale. Pour les absents, le score s'est achevé sur un 2-2. Et bonne gueule de bois, hein.

Lionel Messi (Barcelone) : Buteur et passeur face à Gérone, la Pulga a fait tomber deux records. Il est devenu, à 25 minutes d'intervalle, le meilleur passeur de l'histoire de la Liga (148 passes) et le joueur à avoir marqué contre le plus grande nombre d'équipes différentes en Liga (36). Manquerait plus qu'il gagne un Ballon d’or...

Timmy Simons (FC Bruges) : Monté dans les arrêts de jeu face au Standard de Liège (1-1), il est devenu à 41 ans le plus vieux joueur de l'histoire du football belge. Le jour où Kylian Mbappé est né, Simons avait déjà cent matchs pros dans les jambes. Papy Timmy.

Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain) : Buteur dans un Classique pour la première fois de sa jeune carrière, il a été contraint de quitter le jeu après une heure pour aller aider Emmanuel Macron à peaufiner la stratégie française en Syrie. Il faisait quoi à 19 ans, Timmy Simons ?



par Noé Boever
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Froid sur la France, chaud sur l'week-end !




Dans cet article


Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 32
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 57

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 15
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 167 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end