Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

Ces deux derniers jours ont été marqués par beaucoup de héros inattendus. Mais si le onze n'est ni très équilibré ni habituel, il garde une certaine gueule. Et aurait sa place en Ligue 1.

Modififié
Sur le banc
Alex Ferguson
Alex
Ferguson

Alex Ferguson

Sir Alex va bien. La preuve : l'ancien entraîneur des Red Devils a fait son retour dans les tribunes d'Old Trafford. Maintenant, il faudrait songer à lui faire plaisir. Ce qui n'a pas été le cas samedi (1-1) malgré Fred, devenu le 500e joueur de l'histoire de MU à marquer.

Christophe Galtier
Christophe
Galtier

Christophe Galtier

Avec lui, le LOSC réalise le meilleur début de championnat sous l'ère de la victoire à trois points. Soit 13 points sur 18 possibles, quand même.

José Fonte
José
Fonte

José Fonte

Lui aussi a adressé une passe décisive après avoir marqué. Sauf qu'il est défenseur central.

Thomas Lemar
Thomas
Lemar

Thomas Lemar

Un jour, il faudra revoir les règles et accorder ce genre de but à l'auteur de la frappe. Heureusement, l'ancien Monégasque a ensuite pris sa revanche avec un but vraiment à lui. Et ça fait 2-0.

Federico Di Francesco
Federico Di
Francesco

Federico Di Francesco

Deux passes décisives et un but en faveur de la belle surprise de Serie A, qui dit mieux hormis les titulaires ?

Iván Alejo
Iván
Alejo

Iván Alejo

Quatre minutes. C'est ce qu'il a fallu au remplaçant pour se faire expulser après son entrée en jeu. Applaudissements.

Paul Bernardoni
Paul
Bernardoni

Paul Bernardoni

Énorme. Ne cherchez pas : si Monaco n'a pas renoué avec la victoire, c'est à cause de lui.

Kenny Lala
Kenny
Lala

Kenny Lala

Un jour peut-être, l'Alsacien sera appelé en équipe de France. En attendant de grandir pour y être véritablement préparé, le latéral a encore régalé le Racing avec un coup franc en lucarne et une passe décisive pour Benjamin Corgnet. Un gars utile, quoi.

Mamadou Sakho
Mamadou
Sakho

Mamadou Sakho

Il aurait pu être le grand bonhomme de Crystal Palace-Newcastle. Au lieu de ça, son invraisemblable raté en fin de rencontre laisse des regrets à toute son équipe. Un 0-0 se joue parfois à rien.

Ante Puljić
Ante
Puljić

Ante Puljić

Le meilleur défenseur d'Ohod s'est avéré être l'attaquant adverse au cours de la dernière journée du championnat saoudien. Quelle action...

Theo Hernandez
Theo
Hernandez

Theo Hernandez

Une passe décisive en entrée. Une gifle en plat de résistance. Un carton rouge en dessert. Un menu à revoir pour le chef français.

Christopher Maboulou
Christopher
Maboulou

Christopher Maboulou

Ouf. Au bout de 650 minutes et huit rencontres de Ligue 2, les Lorrains ont enfin fait trembler un filet (et enfin gagné) contre le Gazélec Ajaccio. « Quand on ne marque pas, c’est difficile, a réagi le milieu buteur. Mais on doit toujours se concentrer sur la prochaine occasion. Nous n’avons pas lâché, et elle est rentrée. » Pas trop tôt.

Bernardo Silva
Bernardo
Silva

Bernardo Silva

Petit combo goal-assist pour lui. Tranquillement en train de s'imposer dans le onze citizen.

Ondrej Duda
Ondrej
Duda

Ondrej Duda

Son exploit ? Avoir planté à chacune des quatre premières journées de Bundesliga. Du jamais-vu dans l'histoire de son club.

Wissam Ben Yedder
Wissam Ben
Yedder

Wissam Ben Yedder

Bim bam boom, les Andalous s'imposent 6-2 sur le terrain de Levante, et le Tricolore pas toujours titulaire en profite pour croquer un triplé. Sans oublier la petite passe dé qui va bien. Le tout en une heure...

Iago Aspas
Iago
Aspas

Iago Aspas

Pourquoi cet homme-là n'agite jamais vraiment les périodes de mercato ? Depuis 2015, l'international espagnol carbure avec le Celta. Ce week-end, l'attaquant s'est offert un doublé et a servi l'un de ses partenaires pour une nouvelle réalisation. Ç'Aspas bien pour Vigo.

Gervinho
Gervinho

Gervinho

Quelle vitesse ! Quel pion ! À croire que Gervinho a toujours été au-dessus du lot intrinsèquement.

Gardien

Paul Bernardoni (Nîmes) : Énorme. Ne cherchez pas : si Monaco n'a pas renoué avec la victoire, c'est à cause de lui.


Défenseurs

Kenny Lala (Strasbourg) : Un jour peut-être, l'Alsacien sera appelé en équipe de France. En attendant de grandir pour y être véritablement préparé, le latéral a encore régalé le Racing avec un coup franc en lucarne et une passe décisive pour Benjamin Corgnet. Un gars utile, quoi.

Mamadou Sakho (Crystal Palace) : Il aurait pu être le grand bonhomme de Crystal Palace-Newcastle. Au lieu de ça, son invraisemblable raté en fin de rencontre laisse des regrets à toute son équipe. Un 0-0 se joue parfois à rien.

Un week-end d’esthétisme en Europe

Ante Puljić (Al Faisaly) : Le meilleur défenseur d'Ohod s'est avéré être l'attaquant adverse au cours de la dernière journée du championnat saoudien. Quelle action...

Theo Hernandez (Real Sociedad) : Une passe décisive en entrée. Une gifle en plat de résistance. Un carton rouge en dessert. Un menu à revoir pour le chef français.

Vidéo

Milieux de terrain

Christopher Maboulou (Nancy) : Ouf. Au bout de 650 minutes et huit rencontres de Ligue 2, les Lorrains ont enfin fait trembler un filet (et enfin gagné) contre le Gazélec Ajaccio. « Quand on ne marque pas, c’est difficile, a réagi le milieu buteur. Mais on doit toujours se concentrer sur la prochaine occasion. Nous n’avons pas lâché, et elle est rentrée. » Pas trop tôt.

Bernardo Silva (Manchester City) : Petit combo goal-assist pour lui. Tranquillement en train de s'imposer dans le onze citizen.

Ondrej Duda (Hertha Berlin) : Son exploit ? Avoir planté à chacune des quatre premières journées de Bundesliga. Du jamais-vu dans l'histoire de son club.


Attaquants

Wissam Ben Yedder (Séville) : Bim bam boom, les Andalous s'imposent 6-2 sur le terrain de Levante, et le Tricolore pas toujours titulaire en profite pour croquer un triplé. Sans oublier la petite passe dé qui va bien. Le tout en une heure...

Iago Aspas (Celta de Vigo) : Pourquoi cet homme-là n'agite jamais vraiment les périodes de mercato ? Depuis 2015, l'international espagnol carbure avec le Celta. Ce week-end, l'attaquant s'est offert un doublé et a servi l'un de ses partenaires pour une nouvelle réalisation. Ç'Aspas bien pour Vigo.

Gervinho (Parme) : Quelle vitesse ! Quel pion ! À croire que Gervinho a toujours été au-dessus du lot intrinsèquement.


Sur le banc

Alex Ferguson (Manchester United) : Sir Alex va bien. La preuve : l'ancien entraîneur des Red Devils a fait son retour dans les tribunes d'Old Trafford. Maintenant, il faudrait songer à lui faire plaisir. Ce qui n'a pas été le cas samedi (1-1) malgré Fred, devenu le 500e joueur de l'histoire de MU à marquer.

Christophe Galtier (Lille) : Avec lui, le LOSC réalise le meilleur début de championnat sous l'ère de la victoire à trois points. Soit 13 points sur 18 possibles, quand même.

José Fonte (Lille) : Lui aussi a adressé une passe décisive après avoir marqué. Sauf qu'il est défenseur central.

Thomas Lemar (Atlético de Madrid) : Un jour, il faudra revoir les règles et accorder ce genre de but à l'auteur de la frappe. Heureusement, l'ancien Monégasque a ensuite pris sa revanche avec un but vraiment à lui. Et ça fait 2-0.

Federico Di Francesco (Sassuolo) : Deux passes décisives et un but en faveur de la belle surprise de Serie A, qui dit mieux hormis les titulaires ?

Iván Alejo (Getafe) : Quatre minutes. C'est ce qu'il a fallu au remplaçant pour se faire expulser après son entrée en jeu. Applaudissements.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Patience, les prochains matchs de championnat sont dans quelques jours




Dans cet article


Hier à 16:27 Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 12 Hier à 15:01 Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 99
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:30 Les trophées 2018 de SO FOOT !
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end