Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

Ces deux derniers jours, les filets ont tremblé, les yeux ont pleuré et les bras se sont levés. Parfois de joie, parfois de bonheur, parfois de frustration, parfois de désespoir. Mais qui sont les responsables ?

Modififié
Sur le banc
Ole Gunnar Solskjær
Ole Gunnar
Solskjær

Ole Gunnar Solskjær

Et paf, septième victoire en autant de matchs pour les Red Devils de l'ex-avant-centre ! Mais quand cela va-t-il s'arrêter ?

Pau López
Pau
López

Pau López

Un match manqué dans les grandes largeurs. Mais tout de même gagné par les siens (3-2). Paradoxe.

Jairge Matina
Jairge
Matina

Jairge Matina

Carrément un quadruplé pour l'attaquant espagnol des Azulones. C'est dire s'il ne fait pas ses 66 piges.

Tiquinho Soares
Tiquinho
Soares

Tiquinho Soares

Le Brésilien n'est pas encore très connu ? N'empêche qu'avec son triplé du week-end, il est à huit pions en onze titularisations avec Porto. Exactement comme la saison dernière.

Luis Muriel
Luis
Muriel

Luis Muriel

Quel splendide doublé pour sa première apparition avec Florence... Et face à la Sampdoria, son ancien club, en plus. La Fio semble avoir eu le nez creux en allant chercher le joueur de Séville pour un prêt de six mois. Même si ça ne la sort pas du ventre mou de Serie A.

Fernando Llorente
Fernando
Llorente

Fernando Llorente

Le Spur a eu droit à sa première titularisation en championnat cette saison. Il l'a fêtée en marquant contre son camp, mettant dans la panade son club qui a tout de même trouvé la force de s'imposer. Pas sûr qu'on le revoie tout de suite dans le onze...

Anthony Lopes
Anthony
Lopes

Anthony Lopes

L'homme du derby. Tout simplement.

Stéfanos Tsitsipás
Stéfanos
Tsitsipás

Stéfanos Tsitsipás

On fire, le bourreau de Roger Federer. Énorme, le bonhomme accède en quarts de finale de l'Open d'Australie à seulement vingt ans. De quoi voir venir.

Fabian Schär
Fabian
Schär

Fabian Schär

Un doublé quand on est arrière central, ce n'est pas rien. Surtout quand il offre trois points.

Laurent Koscielny
Laurent
Koscielny

Laurent Koscielny

Être l'auteur du break de l'épaule droite quand on est arrière central et qu'on affronte Chelsea, ce n'est pas rien. Surtout quand on revient d'une longue blessure.

Lucas Hernandez
Lucas
Hernandez

Lucas Hernandez

Il est enfin arrivé. Sur le terrain de Huesca, l'international français a inscrit le premier but de sa carrière professionnelle. Comment ça, Thomas Lemar n'a pas l'air content pour lui ?

Leon Goretzka
Leon
Goretzka

Leon Goretzka

Voilà la satisfaction de la saison pour les Bavarois. Le milieu de terrain s'est offert un doublé et s'impose progressivement comme un incontournable. Oui, un incontournable.

Casemiro
Casemiro

Casemiro

What a goal ! Et qu'est-ce qu'il fait du bien !

João Moutinho
João
Moutinho

João Moutinho

Diogo Jota et son triplé aurait pu faire partie du onze. Conor Coady et son deuxième CSC en deux matchs aussi. Mais l'ancien Monégasque et son doublé de passes décisives leur chipe la place.

Ludovic Ajorque
Ludovic
Ajorque

Ludovic Ajorque

Un cauchemar pour Monaco. En plus de son doublé et d'une assist, il est à l'origine de l'expulsion de Naldo. Que Thierry Henry se réveille : son ennemi n'était pas la VAR, mais bien l'attaquant alsacien.

Duván Zapata
Duván
Zapata

Duván Zapata

Ok, ce n'était « que » Frosinone en face. Mais avant son quadruplé dominical, le Colombien avait déjà démontré ses qualités. Notamment au cours d'un mois de décembre fou. La nouvelle hype ?

La MCN
La
MCN

La MCN

9-0, deux triplés, un doublé, quatre passes décisives en tout... L'enfer sur terre pour Guingamp.

Gardien

Anthony Lopes (Lyon) : L'homme du derby. Tout simplement.


Défenseurs

Stéfanos Tsitsipás (Grèce) : On fire, le bourreau de Roger Federer. Énorme, le bonhomme accède en quarts de finale de l'Open d'Australie à seulement vingt ans. De quoi voir venir.

Fabian Schär (Newcastle) : Un doublé quand on est arrière central, ce n'est pas rien. Surtout quand il offre trois points.

Laurent Koscielny (Arsenal) : Être l'auteur du break de l'épaule droite quand on est arrière central et qu'on affronte Chelsea, ce n'est pas rien. Surtout quand on revient d'une longue blessure.

Lucas Hernandez (Atlético de Madrid) : Il est enfin arrivé. Sur le terrain de Huesca, l'international français a inscrit le premier but de sa carrière professionnelle. Comment ça, Thomas Lemar n'a pas l'air content pour lui ?

Vidéo

Milieux

Leon Goretzka (Bayern Munich) : Voilà la satisfaction de la saison pour les Bavarois. Le milieu de terrain s'est offert un doublé et s'impose progressivement comme un incontournable. Oui, un incontournable.

Casemiro (Real Madrid) : What a goal ! Et qu'est-ce qu'il fait du bien !

Vidéo

João Moutinho (Wolverhampton) : Diogo Jota et son triplé aurait pu faire partie du onze. Conor Coady et son deuxième CSC en deux matchs aussi. Mais l'ancien Monégasque et son doublé de passes décisives leur chipe la place.


Attaquants

Ludovic Ajorque (Strasbourg) : Un cauchemar pour Monaco. En plus de son doublé et d'une assist, il est à l'origine de l'expulsion de Naldo. Que Thierry Henry se réveille : son ennemi n'était pas la VAR, mais bien l'attaquant alsacien.

Duván Zapata (Atalanta) : Ok, ce n'était « que » Frosinone en face. Mais avant son quadruplé dominical, le Colombien avait déjà démontré ses qualités. Notamment au cours d'un mois de décembre fou. La nouvelle hype ?

La MCN (Paris Saint-Germain) : 9-0, deux triplés, un doublé, quatre passes décisives en tout... L'enfer sur terre pour Guingamp.


Sur le banc

Ole Gunnar Solskjær (Manchester United) : Et paf, septième victoire en autant de matchs pour les Red Devils de l'ex-avant-centre ! Mais quand cela va-t-il s'arrêter ?

Pau López (Betis Séville) : Un match manqué dans les grandes largeurs. Mais tout de même gagné par les siens (3-2). Paradoxe.

Jairge Matina (Getafe) : Carrément un quadruplé pour l'attaquant espagnol des Azulones. C'est dire s'il ne fait pas ses 66 piges.

Tiquinho Soares (Porto) : Le Brésilien n'est pas encore très connu ? N'empêche qu'avec son triplé du week-end, il est à huit pions en onze titularisations avec Porto. Exactement comme la saison dernière.

Luis Muriel (Fiorentina) : Quel splendide doublé pour sa première apparition avec Florence... Et face à la Sampdoria, son ancien club, en plus. La Fio semble avoir eu le nez creux en allant chercher le joueur de Séville pour un prêt de six mois. Même si ça ne la sort pas du ventre mou de Serie A.

Vidéo

Fernando Llorente (Tottenham) : Le Spur a eu droit à sa première titularisation en championnat cette saison. Il l'a fêtée en marquant contre son camp, mettant dans la panade son club qui a tout de même trouvé la force de s'imposer. Pas sûr qu'on le revoie tout de suite dans le onze...

Vidéo


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un week-end aussi plaisant que le nombre de buts inscrits en L1




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

Hier à 15:06 Maxwel Cornet prolonge jusqu'en 2023 22
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:30 Dani Alves : « Je suis là pour construire » 10