Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

Chouette, tous les grands championnats ont repris ! Des génies, des rebelles, des nez cassés : c'est l'équipe type du week-end.

Modififié
Sur le banc
Denis Bouanga
Denis
Bouanga

Denis Bouanga

Mousseux et savoureux, le Denis est offert par la maison nîmoise pour éponger la bouillabaisse marseillaise.

José Luis Morales
José Luis
Morales

José Luis Morales

Sur la pelouse bien tondue du Betis, l'attaquant espagnol a donné un orgasme aux supporters de Levante en moins de 19 secondes. Comme ceci.

Alassane Pléa
Alassane
Pléa

Alassane Pléa

Alassane, ça veut dire trois buts. Alassane, ça veut dire monsieur. Parce que oui, M'Gladbach a collé un 11-1 au BSC Hastedt – pensionnaire de D5 – en Coupe d'Allemagne.

Ivan Strinić
Ivan
Strinić

Ivan Strinić

À peine arrivé au Milan, le vice-champion du monde croate doit suspendre provisoirement sa carrière. On vient de lui diagnostiquer une hypertrophie du cœur qui le met en danger s'il continue de jouer au foot.

Florent Mollet
Florent
Mollet

Florent Mollet

Son extérieur du pied vaut le détour et se savoure comme un œuf à peine cuit dans sa coquille.

Edin Džeko
Edin
Džeko

Edin Džeko

Pas fan des comédies musicales, son truc c'est les films d'action qui se terminent par une détonation. À savoir ce dimanche soir : une reprise de volée victorieuse. Edin Mitchell.

Stefano Sorrentino
Stefano
Sorrentino

Stefano Sorrentino

86e minute. Cristiano Ronaldo percute le gardien du Chievo, qui doit céder sa place. Bilan : un nez cassé et un but encaissé par le portier remplaçant. La Juve s'impose 3-2 alors qu'un grand Sorrentino tenait le 2-2. Bref, Stefano n'a rien blairé de cette défaite.

Erik Čikoš
Erik
Čikoš

Erik Čikoš

Pire que la chaîne d'Hatem Ben Arfa époque OM, pire que la séance d'habillage de Serge Aurier, il y a Erik Čikoš et son alliance. Le staff de Debrecen s'est démené pour retirer la bague du défenseur slovaque avant de le faire entrer en jeu. En vain. Finalement, Čikoš est resté sur le banc. En simple témoin de cérémonie, cette fois.

Une supportrice de Burnley
Une supportrice
de Burnley

Une supportrice de Burnley

Le placement est bon, la tête est dure et le ballon est repoussé. Un modèle à suivre pour tous les défenseurs.

Vitali Fedoriv
Vitali
Fedoriv

Vitali Fedoriv

En deuxième division russe, on entonne l'hymne national avant les rencontres et on se doit de s'aligner avec ses coéquipiers en regardant le drapeau. Mais Vitali Fedoriv en a décidé autrement. L'Ukrainien a volontairement fait face à la tribune, se mettant donc dos au drapeau russe. Bientôt un nouveau défenseur sur le marché ?

Marcos Alonso
Marcos
Alonso

Marcos Alonso

Déjà auteur de la passe décisive pour Pedro sur l'ouverture du score, le latéral espagnol est monté aux avant-postes pour offrir la victoire aux Blues face à Arsenal à la 81e. Une formule 1 but, 1 passe pour Alonso.

Lionel Messi
Lionel
Messi

Lionel Messi

C'est beau, c'est tout.

Xavier Chavalerin
Xavier
Chavalerin

Xavier Chavalerin

Il y a quelques années, l'OL ne lui avait pas fait signer de contrat pro. Aujourd'hui, à 27 ans, le gaucher a montré à son club formateur tout son talent de perforateur de lignes. Chavalerin, l'étalon du Stade de Reims.

Kenedy
Kenedy

Kenedy

Avec zéro passe réussie en première période face à Cardiff, le Brésilien de Newcastle a fait un match horrible. Cerise sur le gâteau : un penalty raté à la 90e+6 (score final 0-0). Encore un Kenedy flingué à mort.

Lorenzo Insigne
Lorenzo
Insigne

Lorenzo Insigne

Qui a dit que le Napoli ne pourrait pas concurrencer la Juve ? Insigne veut prouver le contraire. Finesse alla fine.

Sergio Agüero
Sergio
Agüero

Sergio Agüero

« Depuis que je suis ici (à l'été 2016, N.D.L.R.), je ne l'ai jamais vu comme ça. L'esprit avec lequel il est revenu de vacances, après le Mondial... Il est dans une forme incroyable ! » Ce sont les poutous du Pep pour le Kun, auteur d'un triplé face à Huddersfield (victoire 6-1).

Kylian Mbappé
Kylian
Mbappé

Kylian Mbappé

Paris se faisait bousculer par Guingamp. Il est entré en seconde période. Il a marqué deux fois en champion qu'il est, et Paris a gagné. Le plus gros Kyky du vestiaire parisien.

Gardien

Stefano Sorrentino (Chievo) : 86e minute. Cristiano Ronaldo percute le gardien du Chievo, qui doit céder sa place. Bilan : un nez cassé et un but encaissé par le portier remplaçant. La Juve s'impose 3-2 alors qu'un grand Sorrentino tenait le 2-2. Bref, Stefano n'a rien blairé de cette défaite.


Défenseurs

Erik Čikoš (Debrecen) : Pire que la chaîne d'Hatem Ben Arfa époque OM, pire que la séance d'habillage de Serge Aurier, il y a Erik Čikoš et son alliance. Le staff de Debrecen s'est démené pour retirer la bague du défenseur slovaque avant de le faire entrer en jeu. En vain. Finalement, Čikoš est resté sur le banc. En simple témoin de cérémonie, cette fois.

Une supportrice de Burnley : Le placement est bon, la tête est dure et le ballon est repoussé. Un modèle à suivre pour tous les défenseurs.

Vitali Fedoriv (FK Nizhny Novgorod) : En deuxième division russe, on entonne l'hymne national avant les rencontres et on se doit de s'aligner avec ses coéquipiers en regardant le drapeau. Mais Vitali Fedoriv en a décidé autrement. L'Ukrainien a volontairement fait face à la tribune, se mettant donc dos au drapeau russe. Bientôt un nouveau défenseur sur le marché ?

Marcos Alonso (Chelsea) : Déjà auteur de la passe décisive pour Pedro sur l'ouverture du score, le latéral espagnol est monté aux avant-postes pour offrir la victoire aux Blues face à Arsenal à la 81e. Une formule 1 but, 1 passe pour Alonso.


Milieux

Lionel Messi (FC Barcelone) : C'est beau, c'est tout.

Xavier Chavalerin (Reims) : Il y a quelques années, l'OL ne lui avait pas fait signer de contrat pro. Aujourd'hui, à 27 ans, le gaucher a montré à son club formateur tout son talent de perforateur de lignes. Chavalerin, l'étalon du Stade de Reims.

Kenedy (Newcastle) : Avec zéro passe réussie en première période face à Cardiff, le Brésilien de Newcastle a fait un match horrible. Cerise sur le gâteau : un penalty raté à la 90e+6 (score final 0-0). Encore un Kenedy flingué à mort.

Lorenzo Insigne (Napoli) : Qui a dit que le Napoli ne pourrait pas concurrencer la Juve ? Insigne veut prouver le contraire. Finesse alla fine.


Attaquants

Sergio Agüero (Man City) : « Depuis que je suis ici (à l'été 2016, N.D.L.R.), je ne l'ai jamais vu comme ça. L'esprit avec lequel il est revenu de vacances, après le Mondial... Il est dans une forme incroyable ! » Ce sont les poutous du Pep pour le Kun, auteur d'un triplé face à Huddersfield (victoire 6-1).

Kylian Mbappé (PSG) : Paris se faisait bousculer par Guingamp. Il est entré en seconde période. Il a marqué deux fois en champion qu'il est, et Paris a gagné. Le plus gros Kyky du vestiaire parisien.


Remplaçants

Denis Bouanga (Nîmes) : Mousseux et savoureux, le Denis est offert par la maison nîmoise pour éponger la bouillabaisse marseillaise.

José Luis Morales (Levante) : Sur la pelouse bien tondue du Betis, l'attaquant espagnol a donné un orgasme aux supporters de Levante en moins de 19 secondes. Comme ceci.

Alassane Pléa (Borussia Mönchengladbach) : Alassane, ça veut dire trois buts. Alassane, ça veut dire monsieur. Parce que oui, M'Gladbach a collé un 11-1 au BSC Hastedt – pensionnaire de D5 – en Coupe d'Allemagne.

Ivan Strinić (AC Milan) : À peine arrivé au Milan, le vice-champion du monde croate doit suspendre provisoirement sa carrière. On vient de lui diagnostiquer une hypertrophie du cœur qui le met en danger s'il continue de jouer au foot.

Florent Mollet (Montpellier) : Son extérieur du pied vaut le détour et se savoure comme un œuf à peine cuit dans sa coquille.

Edin Džeko (AS Roma) : Pas fan des comédies musicales, son truc c'est les films d'action qui se terminent par une détonation. À savoir ce dimanche soir : une reprise de volée victorieuse. Edin Mitchell.



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end